Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1 - BIBLIOGRAPHIE - Page 4

  • CHARLTON HESTON une légende à Cannes - STUDIO Mai 1997

    Je remercie Remi Ressel membre de notre groupe FB :  "CHARLTON HESTON LE MAGNIFIQUE" d'avoir porté à notre connaissance ce numéro de STUDIO spécial CANNES 1997,  dans lequel nous pouvons découvrir des articles très intéressants sur le cinéma de l'époque, sur le festival de Cannes et surtout Kenneth Branagh pour son film "HAMLET" qu'il était venu présenté en compagnie de ses interprètes dont Charlton Heston. C'était il y a 25 ans. 

    img20220413_18490731_modifié.jpg

    img20220413_12224588_modifié.jpg

     

     

    img20220413_12344792_modifié_modifié_modifié.jpg

    img20220413_12402776_modifié_modifié.jpg

     

    img20220413_12462570_modifié2_modifié.jpg

     

     

    img20220413_12344792_modifié (2).jpg

    img20220413_12402776_modifié.jpg

    img20220413_12402776_modifié2.jpg

    img20220413_12462570_modifié_modifié3.jpg

  • SECRETS DE TOURNAGES - Le Cid (par H.J. SERVAT)

    Clarisse porte à notre connaissance cet extrait du livre de HENRI-JEAN SERVAT " SECRETS DE TOURNAGE " (2001).

    Voici donc la présentation qu'en fait Clarisse que je remercie.

    Dans la partie bibliographie et sources du livret par Stéphane Chevalier compris dans le Combo DVD-BLU RAY du Cid est cité l'ouvrage d'Henry Jean Servat, "Secret de tournages" publié en 2001. Un ouvrage que peut-être certains d'entre vous possèdent déjà, je l'ai personnellement emprunté avec dix autres ouvrages à la bibliothèque François François dédiée au cinéma, je partage les passages du livre correspondant aux "secrets de tournages" du Cid dont certains partagés par Chuck avec qui l'auteur a eu plusieurs conversations. Ce sont pas moins de 17 pages que j'ai scannées et je l'avoue que ça m'a pris du temps alors j'espère que ça vous intéressera.
    Personnellement ça été intéressant pour moi de lire que Charlton admirait le talent de Geneviève Page que j'ai beaucoup aimé dans le film aussi. Plus tard je partagerai les deux chapitres du livre ou l'auteur revient sur les "secrets de tournages" de Ben-Hur et des 55 jours de Pékin. Ayant lu ces 3 chapitres du livre, je dois admettre aussi que je ne comprends pas tout ce qui est dit. Il y a des mots utilisés que j'avoue ne font pas partie de mon jargon...
    Bonne lecture !
     

    signature_1.gif

     

    Vous pouvez vous procurer ce livre sur les sites marchands habituels, notamment sur AMAZON dont voici le lien :

    Amazon.fr - Secrets de tournages - Servat, Henry-Jean - Livres

     

    2.jpg

    1 - 277753578_2171863039642546_5047198926748268924_n.jpg

    3_modifié.jpg

     

    4_modifié.jpg

     

    5_modifié.jpg

    6_modifié.jpg7_modifié.jpg

    8_modifié.jpg

    9_modifié.jpg

     

    10.jpg

     

    11_modifié.jpg

     

    12_modifié.jpg

    13_modifié_modifié.jpg

    277803419_2171864719642378_4977938610135056479_n_modifié.jpg

     

    14_modifié.jpg

    15_modifié.jpg

    16_modifié.jpg

     

    17_modifié.jpg

    18_modifié.jpg

     

    9782842281113_1_75.jpg

     

     

     

     

  • A PROPOS DE CINEMONDE N° 1775/1969 : CHARLTON HESTON S'ADONNE A L'EROTISME ! (commentaire de Maria)

    esso, sesso, sesso. Il'69 è proprio vicino al '68 e il '68, come si diceva nelle piazze di Parigi , non è "q'un debut". Il resto, bene o male, verrà dopo e non ci penso nemmeno a dare un giudizio, anche perché, entrando nel personale, anche io nel '68 ho fatto certe ... scoperte. Bene quindi che Chuck si ricordi che la vita è fatta di molte esperienze, di tanti momenti felici o terribili. Cat Catlan ha 40 anni. Charlton Heston ne ha 46 e dopo il rinunciatario Will Penny porta sullo schermo il passionale quarterback, che vuole vivere la sua vita sino all'ultimo respiro "A bout de souffle" , come invitava Goddard poco tempo prima. Certo che Chuck si trova ad un punto cruciale della sua vita. Forse non solo . Si può credere nella sacralità del matrimonio, ma gli anni passano, la passione si affievolisce per diventare amicizia, complicità, affetto. Anche l'agitato quarterback cerca in una donna qualcosa di più di una compagna. Già dalle foto da backstage di "Major Dundee" si può sospettare un'amicizia insolita tra Chuck e una splendida attrice come Senta Berger. Di lei in "The actor's life" non dice stranamente né bene né male, ma in alcune foto, non quelle ufficiali dei due attori, l'incrociarsi degli sguardi, la familiarità degli atteggiamenti forse suggeriscono qualcosa. Questa è stata sempre la mia opinione.
    Non è dunque inspiegabile che a un certo punto della lavorazione arrivino Lydia e Fray. Anche perchè ricorda Holly nella biografia di Eliot il sentimento della gelosia si affacciava nella mente della Moglie (in maiuscolo) e sempre Holly afferma che anche oggi lei non metterebbe la mano sul fuoco giurando che questi momenti di gelosia fossero ingiustificati.
    Insomma in "War Lord" le amabili membra di Rosemary Forsythe si intravedono tra le medievali lenzuola in contatti più o meno carnali con quelle toniche e attraenti del cavaliere normanno Chrysagon, stanco di passare le notti con una gelida sposa "come la sua spada".
    Ora ricordiamo il tipo di contratto che Chuck firmava e che gli dava diritto di decidere su varie cose, non ultima la sua eventuale compagna di lavoro... Immagino cosa possono essere state certe audizioni... Sarà andata così anche per Number One? Nel diario si parla di una certa scena che dovette essere girata di nuovo perché al primo tentativo si vedevano gli intumenti intimi della coppia appassionatamente allacciata sul letto.. Chissà come sarà stata la ripetizione della scena...Diciamo che nel montaggio l'amplesso che vediamo nel film è una specie di compromesso tra la prima e la seconda versione. D'altra parte vi rimando a quanto Chuck stesso dice circa il nudo e il sesso nel cinema nella lunga intervista mai pubblicata (se non da NOI!) del 1972.
    Maria Russo Dixon

     

     

     

    PDVD_066.JPG

     

    Sexe, sexe, sexe. L'année 69 est très proche de 68 et 68, comme on disait sur les places de Paris, n'est pas "qu'un début". Le reste, pour le meilleur ou pour le pire, viendra plus tard et aussi, je ne pense même pas à émettre un jugement parce que, entrant dans le domaine de l'intime, en 68 j'ai aussi fait certaines ... découvertes. Il est donc bon que Chuck se souvienne que la vie est faite de nombreuses expériences, de nombreux moments heureux ou terribles.

    PDVD_682.JPG

    *Cat Catlan a 40 ans. Charlton Heston a 46 ans, et après le renoncement de Will Penny, il porte à l'écran le quarterback passionné qui veut vivre sa vie jusqu'à son dernier souffle, "A bout de souffle", comme Goddard l'y invite peu après. comme Goddard l'a invité à le faire un peu plus tôt. Bien sûr, Chuck est à un moment crucial de sa vie. Peut-être pas seulement. On peut croire au caractère sacré du mariage, mais les années passent, la passion s'estompe pour devenir amitié, complicité, affection. Même le quart-arrière inquiet cherche quelque chose de plus qu'une compagne dans une femme. Déjà sur les photos des coulisses du "Major Dundee", on peut soupçonner une amitié inhabituelle entre Chuck et une belle actrice comme Senta Berger. Dans "La vie de l'acteur", il ne dit étrangement ni bien ni mal d'elle, mais sur certaines photos, non officielles, des deux acteurs, le croisement des regards, la familiarité des attitudes suggèrent peut-être quelque chose. Cela a toujours été mon opinion.

    PDVD_460.png


    Il n'est donc pas impossible que Lydia et Chuck arrivent à un certain moment du processus. Aussi parce que dans la biographie d'Eliot, Holly rappelle que le sentiment de jalousie est apparu dans l'esprit de l'épouse (en lettres majuscules) et Holly affirme qu'aujourd'hui encore, elle ne mettrait pas sa main au feu et ne jurerait pas que ces moments de jalousie étaient injustifiés.


    Ainsi, dans "War Lord", on peut apercevoir les jolis membres de Rosemary Forsythe entre les draps médiévaux en contact plus ou moins charnel avec les membres toniques et séduisants du chevalier normand Chrysagon, fatigué de passer ses nuits avec une épouse glacée "comme son épée".

    PDVD_133.JPG


    Nous nous souvenons maintenant du type de contrat que Chuck a signé et qui lui donnait le droit de décider de diverses choses, notamment de son éventuelle partenaire de tournage... Je ne peux pas imaginer ce que ces auditions ont dû être... Serait-ce le cas avec NUMBER ONE ? Dans le journal, ils parlent d'une certaine scène qui a dû être tournée de nouveau parce que la première fois qu'elle a été tournée, on voyait sur le lit,  les sous-vêtements du couple passionnément enlacé ... Qui sait ce qu'a dû être la répétition de la scène... Disons qu'au montage, le rapport sexuel que nous voyons dans le film est une sorte de compromis entre la première et la deuxième version. D'autre part, je te renvoie à ce que Chuck lui-même dit de la nudité et du sexe au cinéma dans la longue interview jamais publiée (sauf par NOUS !) en 1972.

     

    signature_1.gif

    PDVD_1027.JPG

    PDVD_1072.JPG

    PDVD_1075.JPG

    PDVD_1100.JPG

     

  • "SESSO, SESSO" WOW! - courrier de Maria du 29 octobre 2017

    Ce matin, j'ai contrôlé mes brouillons d'articles que je n'ai pas encore publiés, dans l'intention de  les corriger et de les mettre en ligne prochainement. Ce billet de Maria Russo Dixon date du 30 octobre 2017. Je viens de le relire et j'ai fait quelques corrections, les traducteurs en ligne ayant été améliorés depuis cette date. 

    Les propos de Maria me paraissent audacieux, mais elle me demande de ne pas censurer, après tout nous sommes des adultes et il n'y a aucune raison d'édulcorer le texte. C'est donc tel que l'a voulu Maria, que je vous livre la traduction de son texte. 

    Photolab-185427915.jpeg

    Prima cosa. Per favore non censuriamo le parole di Chuck su sesso e erotismo. Onestamente mi hanno sorpreso, ma me lo hanno fatto sentire più umano.

    Allora ti racconto tutto quello che sull’argomento ho appreso qua e là, tra autobiografia, biografie e internet.

    Il Nostro non è affatto un “prude”. Da lui stesso il racconto della scoperta del sesso intorno agli 8 anni: le prime eiaculazioni infantili avvennero grazie alle illustrazioni dei cataloghi di vendita per posta, con foto e disegni di biancheria intima per signore. Forse c’erano anche lunghe permanenze alla toilette come avviene per tutti i maschietti a quella età. Lo racconta in “In the Arena”. Ci dobbiamo credere.

    L’argomento non viene ripreso nell’adolescenza, ma con le sofferenze patite nel periodo della Grande Depressione e lo sradicamento da St. Helen forse la grande timidezza non va oltre per il momento. Però se gli inizi risalgono a 8 anni la crescita deve essere stata rapida e impetuosa (ho anche io un figlio maschio e ne so qualcosa)

    E per crescita intendo riferirmi soprattutto alla parte anatomica. Qui un’altra testimonianza di un attore inglese trovata su internet per caso. Raccontando dei colleghi di teatro questo testimone afferma che Chuck era dotato di un “really big cock” (= pene). Hai presente la famosa foto in costume da bagno ed evidente erezione?

    D’altra parte è credibile se per mantenersi i primi anni a New York posava per nudi maschili, anche se approssimatamente  coperto. E qui, sempre raccontato dal Nostro, una volta senza pensieri erotici per la mente gli è capitata una erezione di notevole intensità e piuttosto imbarazzante. Chissà se gli aspiranti artisti e artiste di quella classe se ne sono accorti.

    Dalla biografia di Munn veniamo a sapere che sino all’arrivo dei bambini dormiva totalmente nudo.

    Sempre da Munn sappiamo che prima di partire per il fronte passava più di un week end con i futuri suoceri, distraendosi con lunghe e forse non platoniche passeggiate per i boschi del Wisconsin. Lydia afferma che ha ritardato il matrimonio per non farsi buttare fuori dal dormitorio femminile dell’Università. Le istituzioni evidentemente insistevano su una condizione di verginità delle studentesse. Altri tempi. Ora tra le passeggiate nei boschi e le affermazioni del Nostro che confessa di aver tentato più volte di sorpassare gli indumenti intimi, io sulla verginità di Lydia non ci giurerei.

    Quando nei primi anni 60 la rivoluzione sessuale ha cambiato le abitudini dei giovani ( e anche non giovani), Chuck ne ha approfittato con film in cui scene di sesso esplicito erano presenti, anche se poi eliminate per rientrare nei limiti dell’età raccomandata per i bambini. Sicuramente in “Number one “ il montaggio a lasciato sul pavimento interessanti fotogrammi, non solo della scena infuocata con l’amante, ma anche una scena di sesso piuttosto violento con la moglie e una ripresa più “totale” di una doccia dopo partita.. Altri fotogrammmi sono stati eliminati  da “The War Lord”,  a detta di Chuck e lo ripete se ricordo bene anche nella intervista particolarmente significativi del rapporto tra il guerriero e la bella sposina, mentre sono rimaste intatte le scene d’azione.

    Particolari le foto con cache sex generalmente definite appartenenti a “Anthony e Cleopatra”. No, sono del Julius Caesar. Antonio espone il suo corpo tra i giovani romani alle terme, ma in un momento, quando è immerso in una piscina, davanti ad una bella fanciulla il cache sex scompare. Più nota la scena di nudo rapidissima in “Planet of the Apes”

    C’è poi da entrare in un argomento più intimi. Nel 1960 Lydia ha subito l’asportazione dell’utero, quindi l’adozione di Holly. In quei tempi i chirurghi non avevano una grande sensibilità e spesso le donne perdevano sezioni anatomiche preziose per giungere ad un orgasmo completo. Triste storia per un marito superdotato ed evidentemente abituato ad un buon livello di sensualità.

    Il problema dell’una diventerà il problema dell’altro che sarà sottoposto ad una rimozione della prostata,  (la vicenda del sistema idraulico da rivedere). Come conseguenza spesso l’impotenza, soprattutto dopo una certa età. Inutile la sua promessa a Lidia, lo racconta lui stesso, di ripristinare le forme dei diciotto anni. Non c’è rimedio.

    Però riflettendoci si può sospettare che nei boschi agli indumenti intimi ci arrivarono prima del 1944, data del sospirato matrimonio.  Insomma ecco per quanto ho potuto, senza cattiveria, mettere insieme della vita del Nostro. E tu gli vuoi togliere anche un momento di abbandono erotico al fine di una lunga giornata di lavoro?

    Solo un’aggiunta. Come non giuro sulla Bibbia per la verginità matrimoniale di Lydia, così ritornasse il Nostro vivo davanti a me non giurerei nemmeno sull’eterna fedeltà di Chuck. Con i precedenti che ti ho raccontato, tu ci credi?

    Non fare cattivi pensieri e sappi che un famoso esponente della filosofia estetica tuo conterraneo Andrè Bazin diceva che due sono le cose che il cinema non può mostrare in soggettiva, la morte e l’accoppiamento.

    MARIA RUSSO DIXON

     

     

     Première chose S'il te plaît, ne censure pas les mots de Chuck sur le sexe et l'érotisme. Honnêtement, ils m'ont surprise, mais me l'ont fait sentir plus humain.

    Donc, je vais te dire tout sur le sujet que j'ai appris ici et là, y compris l'autobiographie, les biographies et Internet.

    FB_IMG_1569642353574.jpg

    Notre Homme n'est pas un "prude" du tout. Il fait lui-même le récit  et sa découverte du sexe vers l'âge de 8 ans : la première éjaculation enfantine est survenue grâce aux illustrations des catalogues de vente par correspondance, avec des photos et des dessins de sous-vêtements pour dames. Peut-être y avait-il aussi de longs séjours dans les toilettes comme c'est le cas pour tous les garçons de cet âge. Il le dit dans " In the arena ". Nous devons le croire.

    Le sujet n'est pas repris à l'adolescence, mais avec les souffrances subies pendant la Grande Dépression et son déracinement de Sainte-Hélène, peut-être sa grande timidité ne va-t-elle pas au-delà pour l'instant. Mais si les débuts remontent à 8 ans, la croissance doit avoir été rapide et impétueuse (j'ai aussi un garçon et j'en sais quelque chose).

    Et pour la croissance, je me réfère principalement à la partie anatomique. Voici un autre témoignage d'un acteur anglais trouvé sur internet par hasard. Parlant des collègues de théâtre, ce témoin déclare que Chuck avait une "really big cock" (= pénis). Connais-tu la célèbre photo en maillot de bain et l'érection évidente ?

    D'autre part, il est crédible quand il révèle que pour rester les premières années à New York, il posait nu pour les étudiants, bien que grossièrement couvert. Et aussi, toujours raconté par lui-même, une fois sans avoir de pensées érotiques à l'esprit, il a connu une érection d'une intensité considérable et plutôt embarrassante. Qui sait si les artistes en herbe et les artistes de cette classe l'ont remarqué.

    D'après la biographie de Munn, nous savons que jusqu'à l'arrivée des enfants, il dormait totalement nu.

    Toujours de Munn, nous savons que, avant de partir pour le front, il a passé plus d'un week-end chez son futur beau-père, se distrayant avec de longues marches et peut-être non platoniques, par les bois du Wisconsin.

    Lydia dit qu'ils ont retardé le mariage pour qu'elle ne se fasse pas jeter du dortoir féminin de l'université. Les institutions avaient évidemment insisté sur la condition de virginité pour les étudiantes. Autres temps ! Maintenant, entre les promenades dans les bois et les affirmations de notre Chuck, elle avoue avoir été tentée plusieurs fois de retirer ses sous-vêtements, je ne jurerais pas pour la virginité de Lydia.

    Quand au début des années 1960 la révolution sexuelle a changé les habitudes des jeunes (et même des moins jeunes), Chuck a profité de films dans lesquels  des scènes de sexe explicites étaient présentes, même si elles ont été éliminées pour rester dans les limites d'âge recommandées pour les enfants. Certes,  dans "Number One" le montage laissait "tomber"  des cadrages intéressants non seulement de la scène enflammée avec l'amant, mais aussi d'une scène de sexe assez violente avec sa femme et un cliché " nu total" d'une douche après un match. Selon Chuck, d'autres scènes ont été retirées de "The War Lord", et je le répète,  si je me souviens bien de l'interview particulièrement significative sur la relation entre le guerrier et la belle mariée, alors que les scènes d'action sont restées intactes.

    PDVD_749.JPG

    PDVD_324.JPG

    Particulièrement,  des photos avec le sexe caché,  généralement attribuées à "Anthony and Cleopatra". Non, elles sont du film "Julius Caesar". Antony expose son corps parmi  les jeunes Romains aux thermes, mais à un moment, quand il est plongé dans une piscine, devant une belle fille le cache-sexe disparaît. Plus connue est  la scène de nu rapide dans "Planet of the Apes".

    Ensuite, nous entrons dans un sujet plus intime. En 1960, Lydia a subi l'ablation de l'utérus, d'où l'adoption de Holly. À cette époque, les chirurgiens n'avaient pas une grande sensibilité et souvent les femmes perdaient des parties anatomiques précieuses pour atteindre un orgasme complet. Histoire triste pour un mari surdoué et évidemment habitué à un bon niveau de sensualité.

    FB_IMG_1549632965447.jpg

    Le problème de l'une deviendra le problème de l'autre quand il sera soumis à l'exérèse de la prostate, (l'épisode de la tuyauterie à revoir). Comme conséquence,  c'est souvent l'impuissance, surtout après un certain âge. Sa promesse à Lydia devient inutile, comme il le raconte lui-même,  de rétablir la forme de ses dix-huit ans. Il y n'a pas remède.

    Mais en y réfléchissant, on peut soupçonner que l'épisode des sous-vêtements intimes dans les bois est arrivé avant 1944, date du mariage espéré. Enfin voilà bien ce que j'ai pu rassembler, sans méchanceté, de la vie de Chuck.

    Et est-ce que tu veux lui enlever aussi un moment d'abandon érotique à la fin d'une longue journée de travail ?

    Seulement un ajout. Comme je ne jure pas sur la Bible pour la virginité matrimoniale de Lydia, sans revenir sur ce que j'ai dit à propos de notre Homme,  je ne jurerais pas sur la fidélité éternelle de Chuck non plus. Avec les précédents que je t'ai racontés, est-ce que tu y crois ?

    N'aie pas de mauvaises pensées et sache qu'un célèbre interprète de la philosophie esthétique, ton compatriote André Bazin, a dit qu'il y a deux choses que le cinéma ne peut pas montrer en personne, la mort et l'accouplement.

     

    signature_2.gif

     

  • SYNCHRO : un nouveau magazine bi-mestriel.... tout sur le doublage de voix

    publié le 3 septembre 2021

    MAJ le 10 novembre 2021

     

    Ce matin, j'ai découvert ce message dans les commentaires de la page spéciale  intitulée  "LES VOIX FRANCAISES DE CHARLTON HESTON". 

     

    Bonjour à tous,
    Je viens d'éditer un magazine sur le doublage (bimestriel) avec une formidable interview de Marc Cassot au sommaire (entre autres). OLIVIER


    https://www.okpal.com/synchro/

    J'ai pris contact avec Olivier et il m'a transmis un peu plus d'informations sur cette édition. En voici la teneur : 

    Bonjour France Darnell,
    Merci de votre retour si enthousiasmant.
     
    Le magazine est bien à 23 euros.
     
    Le prix est élevé car il s'agit d'un mook (entre le magazine et le livre) dans une édition de très bonne qualité (magazine collector numéroté, couverture cartonnée et papier 135 grs).
    Il s'agit pour l'heure du numéro prototype.
     
    Disponible sur ce lien : https://www.okpal.com/synchro/
     
    Le numéro 1 sortira en novembre et sa périodicité est bimestrielle.
    Merci infiniment de votre aide si sympathique.
    Olivier.
     
    Une page du livre :

    92aacf91d1e74201773679659de674e5.jpg

    LE  LIVRE :

    a92adcafd5060bbeeca72cb2f788eb5b.jpg

    Nous sommes au mois de novembre et le premier numéro est sorti.

    Vous pouvez vous le procurer sur ce lien :

     

    SYNCHRO - N°1 - Ulule

    SYNCHRO du doublage N°1 AVEC À L'INTÉRIEUR 16 FICHES CARTONS DE DOUBLAGE Un Géant parmi les plus grands De la naissance du doublage YVES PRANNES L'Art de la détection INTERVIEW INTERVIEW CARRIÈRE EMMANUEL KARSEN TALENT À FLEUR DE PEAU