Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Journaux et magazines français et internationaux

  • PREMIERE MAI-JUIN 2023 NUMERO SPECIAL

     

    Numérisation_20230503 (2).png

    Ce matin j'ai reçu PREMIERE, numéro consacré aux 100 ans de WARNER BROS. Intéressant pour celles et ceux qui sont passionnés de films.

    J'y ai découvert cette page consacrée au SURVIVANT avec Charlton Heston bien sûr. Un film que j'aime toujours autant et j'ai tenu à partager cet article avec vous. 

    Numérisation_20230503.png

  • IL SE SOUVIENT DE CHARLTON HESTON (par le journaliste philippin Ricky Lo)

     
    Depuis quelques jours, j'épluche mes documents "hors ligne" pour savoir ceux qui peuvent être publiés après traduction.
    J'ai téléchargé celui-ci, il y a plus de 5 ans, il est temps que je le sorte des "oubliettes" et le traduise pour le porter à votre connaissance d'autant plus qu'il est vraiment sympathique.
     
    Un ami de Chuck, qui n'a rien oublié de l'homme qu'était Charlton Heston.  
     
    Résultat d’image pour ricky lo. Taille: 120 x 160. Source: philnews.ph
     
     
    Ricardo F. Lo, connu sous le nom de Ricky Lo, né le  à Las Navas (Philippines) et mort le  à Manille, est un écrivain, journaliste et animateur de télévision sino-philippin. (information Wikipedia)
     
     
    FUNFARE - Ricky Lo - La star philippine 
     

    Leur amitié remonte à près de 50 ans, alors lorsque Charlton Heston est décédé de complications liées à la maladie d'Alzheimer à l'âge de 84 ans le 5 avril dernier, Marcos B. Roces, aujourd'hui âgé de 90 ans, a eu le sentiment de perdre un membre de sa famille. En y réfléchissant, Heston était "comme une famille" pour les Roces qui possédaient l'Ideal Theater, un lieu emblématique de l'ancienne Avenida Rizal, détruit par un incendie il y a trois décennies. L'Ideal Theater était alors la propriété de la Metro Goldwyn Meyer (MGM) Pictures, pour laquelle Heston a joué dans plusieurs films, interprétant les plus grands personnages, comme Ben Hur, El Cid, Planet of the Apes, The Omega Man et, bien sûr, le film préféré de tous les temps, The Ten Commandments, où il jouait Moïse.

    Marcos a été parmi les premiers à envoyer un message de sympathie à Lydia, la femme de Heston, aujourd'hui âgée de 85 ans. Marcos a rencontré le couple en 1960 lorsque Heston était venu ici pour assister à la première de Ben Hur. (Lorsqu'il a appris que j'allais interviewer Marcos au sujet de Heston, un vieux de la vieille du showbiz s'est souvenu avec émotion que, lors de cette visite, une actrice philippine avait flirté avec Heston, prête à coucher avec lui, mais, en bon gentleman, Heston avait poliment dit à l'actrice déçue : "Vous êtes si belle, mais je suis désolé, ma femme est avec moi").

    "Charlton est resté ici une semaine", a déclaré M. Marcos lors d'une interview au bureau de Makati, où il se rend encore tous les jours. "Il n'est resté qu'un jour au Japon, également pour la première, mais il a décidé de rester plus longtemps aux Philippines, non seulement parce que sept premières projections (au profit de diverses organisations caritatives), dont une offerte par le président de l'époque, Carlos P. Garcia, étaient prévues, mais aussi parce qu'il voulait visiter les sites importants du pays."

    Comme Marcos, Heston aimait jouer au tennis.

    "Il logeait à l'hôtel Manila mais il était chez moi pratiquement tous les jours. Nous habitions sur McKinley Road et à l'époque, nous avions un court de tennis. Il était facile de s'entendre avec lui. Quand il venait chez nous, il s'asseyait sur une chaise, surélevait ses pieds et se sentait comme chez lui."

    Marcos se souvient de Heston comme d'une "personne très intelligente" qui étudiait les coutumes et les traditions d'un pays avant de le visiter, comme ce qu'il a fait avant de venir aux Philippines.

    "Il a dit : "Je veux trois choses : Je veux voir Corregidor et Santo Tomas (l'université) où les soldats américains ont été enterrés, et je veux jouer au tennis". Alors, après chaque interview avec les journalistes, il venait chez moi et nous jouions au tennis."

    C'est ainsi que leur amitié s'est épanouie - sur le court de tennis. Une amitié qui allait durer des décennies.

    En 2002, lorsque Heston a annoncé lors d'une conférence de presse qu'il souffrait de la maladie d'Alzheimer, Marcos lui a rapidement écrit une lettre.

    Heston lui a répondu tout aussi rapidement sur son propre papier à lettres, en date du 4 septembre 2002. En voici le contenu :

    Cher Marcos,

    J'ai bien reçu votre message exprimant votre inquiétude quant à l'annonce que j'ai faite récemment sur ma santé : vous m'avez fait chaud au cœur. Les moments que nous avons passés ensemble sont précieux pour moi et je ne les oublierai jamais.

    Je ressens une profonde gratitude pour les nombreuses lettres, appels téléphoniques, courriels et télécopies que j'ai reçus ces derniers jours. Je ne suis pas certain de mériter entièrement une telle effusion de bons vœux de la part de tant de personnes, mais je les prends tous à cœur.

    Veuillez accepter mes remerciements pour votre soutien chaleureux et votre bienveillance. Je pense sincèrement que c'est un défi que je peux surmonter, grâce à ma famille, à mes nombreux amis et à la grâce de Dieu.

    Comme l'a dit William Shakespeare, "N'ayez crainte, tout ira bien".

    Cordialement,

    Charlton Heston

     

    "Sa femme Lydia était une femme merveilleuse", a déclaré Marcos, lui-même marié à une femme merveilleuse, Marie Teresa Prieto. (L'un de leurs enfants, Mark, a déjà été marié à Elizabeth Oropeza avec qui il a une fille, Genevieve). " Charlton est allé à l'Université Northwestern où Lydia était sa camarade de classe. Ils ont été mariés pendant 64 ans ; le leur a été l'un des plus longs mariages d'Hollywood."

    Décrivant Heston comme "facile à vivre... une personne très agréable", Marcos a déclaré que Heston ne refusait jamais un demandeur d'autographe. "Il est revenu quelques années plus tard... je ne me souviens plus de la date exacte... cette fois pour la première d'un autre film d'Universal Pictures et non de la MGM. Si je ne me trompe pas, le film était 55 jours à Pékin".

    Heston lui rendra la même hospitalité lorsque Marcos sera à Hollywood.

    "Charlton m'invitait dans sa maison de Beverly Hills qui avait une piscine et un court de tennis. Oui, nous jouions au tennis."

    La dernière fois que Marcos a communiqué avec Heston, c'était en 2003, un an après avoir annoncé qu'il souffrait de la maladie d'Alzheimer, lorsqu'il a félicité Heston après que l'American Film Institute (AFI) a créé un prix à son nom. Heston lui a répondu, toujours sur son propre papier à lettres. On y lit :

    Cher Marcos,

    Quel plaisir d'avoir de tes nouvelles. Je n'avais pas vu l'article et j'apprécie de l'avoir pour mes dossiers.

    J'ai été heureux et ravi des prix que l'AFI a créés en mon nom. Cela m'a profondément touché.

    Je vous adresse mes meilleurs vœux et vous souhaite bonne chance.

    Comme toujours,

    Charlton Heston

    Lorsque Marcos a appris le décès de Charlton Heston, il a envoyé à Lydia une carte de messe accompagnée d'une lettre de condoléances et de vieilles photos de Heston.

    "Qu'est-ce que je me souviens le plus de Charlton ? Eh bien, c'était quelqu'un de très gentil. Il était très humble et très terre à terre. Il n'avait pas du tout le complexe de la star, malgré sa stature de grande star hollywoodienne. Il était très modeste, sans prétention. Il était unique en son genre."

  • J'ETAIS LA ... article de PHOTOPLAY Juin 1952

    Dans PHOTOPLAY JUIN 1952 un reportage sur le jeune couple Charlton Heston Lydia Clarke Heston. Documents partagés par Brian Brady dans son groupe CHARLTON HESTON SCRAPBOOK

    s-l1600.jpg

     

    279076290_2211035249047647_5671805677270577195_n 1773 X 2364.jpg

    278973357_2211035325714306_5952400808597692689_n 1765 X 2376.jpg

    278999667_2211035485714290_783839564070171010_n 1778 X 2359.jpg

    MA TRADUCTION DE CET ARTICLE

    J'ETAIS LA

     

    .
    Charlton Heston vit dans un immeuble à 30 dollars par mois à Hell's Kitchen. Pourquoi ? "C'est pratique", dit-il.

    (PAR BEVERLY LINET) 

    Les Charlton Heston vivent dans un immeuble non chauffé à 30 dollars par mois à New York. En montant les trois étages de l'escalier menant à leurs deux pièces, j'ai pu sentir le moisi qui imprègne les vieux bâtiments, combiné à de nombreuses odeurs de cuisine.

    Les Heston vivent ici depuis six ans maintenant, depuis 1946, lorsque Chuck - tout juste sorti de l'armée - cherchait un emploi sur la scène new-yorkaise et que sa femme actrice, Lydia Clarke, travaillait comme mannequin.

    À l'époque, leur budget leur permettait de dépenser six dollars par semaine pour la nourriture et, à l'occasion, grâce à une économie rigoureuse, se payer un dîner à cinquante cents.

    La porte de l'appartement des Heston s'ouvre sur la cuisine, un espace impeccable avec des appareils modernes, une petite cuisinière, un évier et deux réfrigérateurs. L'un des réfrigérateurs sert de garde-manger dans lequel Lydia stocke des aliments secs pour éviter toute invasion de bestioles. 

    En hiver, Chuck allume le poêle pour se réchauffer. Et une fois, le propriétaire les a accusés d'essayer de chauffer leurs pièces en faisant couler l'eau chaude. Il leur a écrit : "Je ne crois pas que les gens de la boulangerie fassent une telle chose."

    La "fenêtre" de la cuisine s'ouvre sur le salon. Et derrière le réfrigérateur se trouve la chambre avec le lit que Chuck a construit. Lydia a protesté contre le style. 

    "Je lui ai dit que je n'arriverai jamais à mettre les couvertures en douceur avec l'armature clouée au mur", dit-elle.  "Mais il a promis qu'il ferait le lit chaque jour - et il le fait."

    "Je me suis piégé moi-même", dit Chuck en souriant. 

    En face du lit se trouve une armoire à portes coulissantes que Chuck a copiée à partir d'un original à 250 $. Il ne l'a pas peint car c'est le seul meuble que les Heston prévoient d'emporter lorsqu'ils s'installeront enfin en Californie. Ils le finiront là-bas pour compléter le schéma de décoration. Dans ce meuble, Chuck conserve ses scripts et son matériel photographique - deux appareils photo tridimensionnels et un Bush F.40, ainsi que ses objectifs et des dizaines de diapositives couleur. 

    La seule aération de l'appartement provient des deux fenêtres du salon de 33 cms sur 25 cms (13' by 10' dans le texte original  que j'ai converti dans le système métrique). Elles donnent sur une rue latérale bondée de "Hell's kitchen". "Nous avons meublé le salon avec de vieux meubles que nous avons récupérés à l'entrepôt de l'Armée du Salut", explique Lydia. "Le bureau a coûté deux dollars et cinquante cents. Et les tables basses coûtaient moins que ça."

    Le jeu d'échecs en ivoire de Chuck forme un contraste frappant avec les autres meubles.  "Lydia me l'a donné", s'est-il risqué à dire.  "Après avoir repris le rôle principal dans la version scénique de 'Detective story', elle a refusé de continuer à y jouer."

    Les Hestons n'ont plus besoin d'être prévoyants de nos jours. Chuck gagne plus de mille dollars par émission de télévision et bénéficie d'une généreuse garantie annuelle grâce à ses contrats de cinéma avec la Paramount et le producteur Hal Wallis. C'est à Hal Wallis que Cecil B. DeMille a emprunté Chuck pour le rôle de Brad dans "The Greatest Show on Earth". Et Lydia aussi, a un revenu maintenant - du travail sur scène, de la télévision et  ses débuts au cinéma dans "Los Alamos Story" (THE ATOMIC CITY - VOL DU SECRET DE L'ATOME titre français).

    Je leur ai demandé pourquoi ils n'avaient pas déménagé dans des quartiers plus confortables ?
    "Pourquoi le ferions-nous ? "a rétorqué Chuck. "Nous sommes assez confortables et bien situés au coeur du quartier des théâtres. Nos amis sont habitués à cet endroit. En vivant ici,  nous pouvons investir l'argent que nous économisons dans les choses que nous avons toujours voulues, un manteau de phoque pour Lydia, le croquis original de Toulouse-Lautrec qui est accroché au-dessus de notre lit, ma nouvelle Packard décapotable, notre terrain et notre vieux pavillon de chasse dans le Michigan." 

    L'attitude du voisinage envers Chuck et Lydia est restée la même qu'au début. L'épicier parle toujours à Lydia de ses "promotions". Les gardiens du terrain de jeu voisin accueillent Chuck en lui disant : "Bonjour, tu as une minute pour arbitrer le jeu ?".

    Une seule chose a changé. Les enfants du quartier s'arrêtent maintenant et regardent passer Chuck. Et parfois, un ou deux d'entre eux, amis de l'école, frappent à la porte du Heston.

    "Vous n'êtes pas l'acteur dans ce film de cirque", demanderont-ils. 
    Et quand Chuck acquiescera, ils pousseront leurs compagnons sceptiques et se vanteront : "Tu vois, je te l'avais dit !"

     

    FIN

     

     

  • CHARLTON HESTON une légende à Cannes - STUDIO Mai 1997

    Je remercie Remi Ressel membre de notre groupe FB :  "CHARLTON HESTON LE MAGNIFIQUE" d'avoir porté à notre connaissance ce numéro de STUDIO spécial CANNES 1997,  dans lequel nous pouvons découvrir des articles très intéressants sur le cinéma de l'époque, sur le festival de Cannes et surtout Kenneth Branagh pour son film "HAMLET" qu'il était venu présenté en compagnie de ses interprètes dont Charlton Heston. C'était il y a 25 ans. 

    img20220413_18490731_modifié.jpg

    img20220413_12224588_modifié.jpg

     

     

    img20220413_12344792_modifié_modifié_modifié.jpg

    img20220413_12402776_modifié_modifié.jpg

     

    img20220413_12462570_modifié2_modifié.jpg

     

     

    img20220413_12344792_modifié (2).jpg

    img20220413_12402776_modifié.jpg

    img20220413_12402776_modifié2.jpg

    img20220413_12462570_modifié_modifié3.jpg

  • SYNCHRO : un nouveau magazine bi-mestriel.... tout sur le doublage de voix

    publié le 3 septembre 2021

    MAJ le 10 novembre 2021

     

    Ce matin, j'ai découvert ce message dans les commentaires de la page spéciale  intitulée  "LES VOIX FRANCAISES DE CHARLTON HESTON". 

     

    Bonjour à tous,
    Je viens d'éditer un magazine sur le doublage (bimestriel) avec une formidable interview de Marc Cassot au sommaire (entre autres). OLIVIER


    https://www.okpal.com/synchro/

    J'ai pris contact avec Olivier et il m'a transmis un peu plus d'informations sur cette édition. En voici la teneur : 

    Bonjour France Darnell,
    Merci de votre retour si enthousiasmant.
     
    Le magazine est bien à 23 euros.
     
    Le prix est élevé car il s'agit d'un mook (entre le magazine et le livre) dans une édition de très bonne qualité (magazine collector numéroté, couverture cartonnée et papier 135 grs).
    Il s'agit pour l'heure du numéro prototype.
     
    Disponible sur ce lien : https://www.okpal.com/synchro/
     
    Le numéro 1 sortira en novembre et sa périodicité est bimestrielle.
    Merci infiniment de votre aide si sympathique.
    Olivier.
     
    Une page du livre :

    92aacf91d1e74201773679659de674e5.jpg

    LE  LIVRE :

    a92adcafd5060bbeeca72cb2f788eb5b.jpg

    Nous sommes au mois de novembre et le premier numéro est sorti.

    Vous pouvez vous le procurer sur ce lien :

     

    SYNCHRO - N°1 - Ulule

    SYNCHRO du doublage N°1 AVEC À L'INTÉRIEUR 16 FICHES CARTONS DE DOUBLAGE Un Géant parmi les plus grands De la naissance du doublage YVES PRANNES L'Art de la détection INTERVIEW INTERVIEW CARRIÈRE EMMANUEL KARSEN TALENT À FLEUR DE PEAU