Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Présentation de Charlton Heston

  • CHARLTON HESTON : "SA RENCONTRE" AVEC MOÏSE...L'HOMME

    PUBLIE LE 1er FEVRIER 2016 - MAJ le 1er FEVRIER 2017 - MAJ le 11 AVRIL 2019

    unnamed.gif

     (Merci à ma soeur Marcelle qui a réalisé cette belle image animée.)

    Toujours en quête d'informations sur Charlton Heston, j'ai découvert ce texte écrit par Chuck pour "GUIDEPOSTS_CLASSIC". Je l'ai trouvé intéressant, passionnant, aussi je l'ai traduit pour en connaître la teneur exacte. Je ne suis pas déçue, j'ai été très émue en découvrant les impressions de notre grand Chuck, sur son rôle bien particulier de Moïse et ses réflexions sur le personnage auquel nous l'avons tous identifié. 

    CE TEXTE A ETE ECRIT PAR CHARLTON HESTON. Dans ce récit d’octobre 1958, le célèbre acteur révèle comment il a connu Moses, l’homme. 

     

    https://www.guideposts.org/guideposts-classics-charlton-hestons-meetings-with-moses?nopaging=1

     

    Pour Guideposts Classic, Charlton Heston révèle comment il a rencontré  Moïse,  l'homme.

     

     CHARLTON HESTON :  "SA RENCONTRE" AVEC MOÏSE...L'HOMME

     
    Si vous êtes comme moi, le nom de  "Moïse" évoque immédiatement, un visage semblable à Dieu, sévère, avec une longue barbe blanche. Au moins, c'est ainsi que j'ai eu l'habitude de penser à Moïse. Alors quelque chose m'est arrivé qui, pendant un instant a effacé brusquement la barbe blanche et m'a laissé regarder fixement le visage d'un homme de chair et de sang.

    Ce n'est pas arrivé  une fois, mais trois fois. Je voudrais vous parler de l'homme que j'ai rencontré en ces trois occasions extraordinaires.

    Ma première vision de Moïse vint sur le mont Sinaï, où nous sommes allés filmer des scènes pour le film  " Les Dix Commandements ". Il nous a fallu deux jours pour nous rendre du Caire jusqu'à la montagne,  dans un paysage si désolé, qu'il a perdu toute prétention d'avoir une route et que les guides  ont dû faire la moitié du chemin parmi les rochers.

    Puis, soudain, il était là à l'horizon :  le Mont Sinaï  - pour nos guides arabes  " Djebel Musa " : " la montagne de Moïse ".

    Qu'y avait-il à propos de cette "forme menaçante " qui a soudainement refroidi le jour étouffant ? Certes, c'était la montagne solitaire, je ne l'avais jamais vue : un vaste rocher contre le ciel du désert.

    Mais il y avait autre chose à ce sujet, quelque chose qui m'a fait une demi-peur d'aller plus près. À l'époque de Moïse, les hommes ont cru qu'il était mort certainement  d'avoir mis  les pieds sur le Sinaï - parce que, disaient-ils, c'était le lieu d'habitation de Dieu.

    Je me suis dit que les hommes modernes savaient mieux. Mais comme nous avions bifurqué vers le pied du Djebel Musa, je ne pouvais pas me débarrasser de l'impression que d'une certaine façon mystérieuse, cette montagne appartenait à Dieu et non aux hommes.

    Nous avons campé cette nuit-là  à sa base et le lendemain matin nous partions à pied pour le sommet. Après quelques minutes de montée, mon souffle état court et mon coeur cognait.

    Les pentes étaient encore plus raides et plus sauvages que ce que l'on pouvait voir d'en bas. abîmes soudains, venus de nulle part, des cendres volcaniques réduisant mes bottes en lambeaux  et le vent brûlant du désert remplissant mes poumons.

    Et pendant tout ce temps, j'avais la conviction obsédante que j'étais seul. C'était des absurdités bien sûr ; il y avait une douzaine d'hommes travaillant dur en haut de la montagne avec moi. Mais la montagne était tout autour de nous maintenant, jusqu'à ce que je réalise que j'étais seul ici avec les rochers s'effondrant.

    C'était à proximité de l'un d'eux qu'eut lieu ma première rencontre avec Moïse.

    Je l'ai vu en difficulté en haut de ces mêmes falaises, sandales déchirées, cheveux soufflés par le vent du désert, les yeux écarquillés par la peur. Oui, Moïse avait peur quand il a grimpé cette montagne ; si elle me remplit d'une terreur indéfinissable dans ce siècle incrédule, qu'a t'elle pu faire pour l'homme qui savait qu'il commettait une violation du lieu saint de Dieu Lui-même ? 

    A cet instant, le Législateur Majestueux avec sa longue barbe blanche avait disparu, et Moïse était un homme comme je l'étais, haletant , cœur battant et martelant de la cruelle montée, avec quelque chose de plus terrible encore.

    Pour Moïse, alors qu'il montait, il a été pris dans la présence étrange qui entoure encore cette montagne. Et soudain, je savais qu'il avait grimpé dans la terreur.

    Ce fut ma première vision de Moïse. Une semaine plus tard, je l'imaginais, je l'ai revu, à un autre moment de sa vie.

    Une des choses les plus difficiles à faire au cinéma je pense, est que vous n'interprétez pas votre rôle directement du début à la fin, de la même façon que cela s'est réellement passé.

    Dans ce film, les premières scènes que j'ai jouées étaient celles sur le  Mont Sinaï. Maintenant, une semaine plus tard, je devais interpréter une séquence qui avait eu lieu de nombreuses années plus tôt dans la vie de Moïse : les scènes qui le montrent fuyant l'Egypte à travers le désert.

    Pendant trois jours, j'ai marché, trébuché et rampé à travers ce désert tandis que les caméras tournaient et les couches de poussière sur moi me maculaient d'une croûte solide.

    Nos guides arabes étaient abasourdis par cette nouvelle tournure des événements. L'un d'eux, en particulier, me regardait avec anxiété quand  je me suis effondré sur mes genoux dans le sable.

    C'était une scène où Moïse déracine une plante verte minuscule et gratte dessous dans le sol à la recherche d'eau. Il  nous a vu tourner plusieurs prises, jusqu'à ce qu'il ne puisse plus le supporter.

     " Pourquoi  ne donnons-nous pas un peu d'eau à cet homme triste ? — s'écria t'il avec une grande compassion — "Alors retournez tous au Caire !"

    Mais, sur le rocher rouge flamboyant, et ici dans le désert, j'ai rencontré Moïse pour la deuxième fois.

    Ce n'était pas une réunion soudaine, à couper le souffle, comme au moment où  j'avais contourné un rocher sur le Mont Sinaï. Ceci était une connaissance graduelle, une connaissance qui a grandi en moi quand je marchais, heure après heure, dans le paysage le plus désespéré que j'ai jamais vu. 

    C'était tout simplement ceci : Moïse savait ce que signifiait l'échec. Sa fuite à travers ce désert est venu à un moment de sa vie où il n'avait pas la foi ; il n'a pas encore rencontré Dieu et reçu sa Mission divine. Il était juste un homme qui court pour sa vie.

    Il fuyait la condamnation à mort du Pharaon, seulement pour trouver une mort bien plus hideuse qui l'attendait sous le soleil impitoyable.

    Il a continué à aller tout simplement parce que il y avait une chose plus horrible que de marcher dans ce désert, et cette chose c'est d'arrêter là, où la chaleur se referme autour de lui comme un linceul. Il a continué à marcher, mais il ne pouvait pas espérer traverser ce désert,  vivant.

    Il suffit simplement de regarder et d'oublier tout espoir. Comme la chaleur ondulante, le désespoir monte des oueds secs (cours d'eau qui coulent seulement pendant les pluies), et même les collines sont construites de poussière. 

    Ici encore, le patriarche Moïse était nulle part. Ici, il  était seulement un homme épuisé, un homme qui, une fois au moins, avait touché le fond.

    Ma dernière vision de lui est venue près de deux semaines plus tard. A l'orée du désert, non loin du Caire, notre équipe de tournage avait reconstitué les portes d'une ville et là, un samedi matin, 7.000 figurants égyptiens étaient rassemblés pour la scène de l'Exode.

    J'étais arrivé tôt, pour des heures de maquillage et d'essayage et je suis sorti sur le tournage. Là, je me suis arrêté brusquement. Je savais  qu'il y aurait 7.000 personnes là-bas, mais je ne l'imaginais pas jusqu'à ce que je les vois.

    Sur un mile (environ 1 km 610) en face de moi,  s'étirait une masse solide de personnes et d'animaux. Ils ont rempli l'avenue des Sphinx qui conduit dans le désert et ils se répandirent sur le sable de chaque côté. 

    Quelques temps après, je commençais à remarquer des individus. Juste en face de moi six chameaux poussiéreux, vomissant, que leur guide plaçait en position. À côté de lui,  une petite fille entourée de mouches, gardait  quelques oies décharnées.

    Un vieux bédouin à côté d'elle tirait la carcasse d'un âne mort. Un nouveau poulain brillant et un enfant âgé d'une semaine tétaient le lait de leur mère. Peu de ces personnes avaient déjà vu un film ; aucun d'eux n'avait la moindre idée pourquoi ils étaient payés pour être ensemble ici.

    Pendant deux heures, je marchais,  avançant petit à petit, à travers l'essaim de personnes en sueur et des animaux, répétant  avec hésitation  mes deux phrases en arabe : "Salutations" et "Comme Dieu le veut."

    Et partout où j'ai marché, les gens reconnaissaient  la grande Figure et  la robe Levite. Moïse est une aussi grande figure pour les Musulmans que pour les  Chrétiens et les Juifs. Partout leurs murmures chaleureux m'ont suivi : "Musa! Musa!" (Moïse ! Moïse)

    Je suis perdu maintenant, pas dans l'espace, mais au travers des siècles. Sûrement que le matin de cet Exode, il y a longtemps, ce sont les mêmes yeux qui ont suivi Moïse. Les mêmes animaux maigres, les vêtements en lambeaux, la puanteur de la pauvreté.

    Je me suis dirigé en tête à travers la foule en direction du désert. Infini et sans vie,  il s'étire à l'horizon, tandis que derrière moi les voix affaiblies se gonflent : "Musa, Musa".

     CHARLTON HESTON :  "SA RENCONTRE" AVEC MOÏSE...L'HOMME

     Ces gens avaient eu confiance en  Moïse, ils l'avaient suivi où il les dirigeait et,  où les avait-il conduits ? Dans cette aride désert ? Dans ce désert indicible ?

    Je me suis retourné et j'ai regardé derrière moi cette marée d'hommes âgés, des femmes affamées, des enfants minuscules. Moïse ne pouvait pas les avoir menés dans ce désert !

    Pas Moïse ! Je l'avais vu, pas l'homme qui avait rampé sur ses genoux à travers le désert. Pas l'homme qui avait lutté, haletant et qui était terrifié, en haut des pentes du Mont Sinaï ; cet homme était capable de doute. Pourrait-il maintenant marcher dans ce désert avec la petite fille et ses oies?

    Le moment était venu pour Moïse de donner le signal  du départ et d'emmener la foule vers l'Exode. Je marchais lentement vers l'endroit tortueux où ils avaient attendu, groupés en arrière, entre les sphinx "cools". Qu'est-ce que Moïse a ressenti quand leurs yeux se tournèrent vers lui en confiance ? L'homme que j'avais entrevu sur le mont Sinaï avait eu peur.

     CHARLTON HESTON :  "SA RENCONTRE" AVEC MOÏSE...L'HOMME

    J'avais rencontré Moïse sur le Sinaï, oui, mais Moïse avait rencontré Dieu. Et ensuite je savais ce que Moïse avait ressenti, il avait été confiant, joyeux, spontané.

    Bien sûr Moïse ne pouvait pas mener ces milliers de gens à travers le désert. Il n'aurait jamais essayé. Mais Dieu pouvait le faire. Et Moïse, cet homme " bien-trop-humain ", cet homme tellement comme les autres, s'était simplement transformé en instrument par lequel la force de Dieu s'est déplacée.

    Avec joie, j'ai crié les mots que Moïse cria :

    "Aidez-nous à sortir d'Égypte, Seigneur,

    Comme l'aigle porte son jeune sur ses ailes ... "

     CHARLTON HESTON :  "SA RENCONTRE" AVEC MOÏSE...L'HOMME

    Alors j'ai levé le bâton de Moïse et j'ai vu la multitude se soulever en un vaste frisson en mouvement, sortir de l'esclavage.

    CHARLTON HESTON

     

  • MOISE ET LA MER (composition de ma soeur Marcelle)

     

    Merci à ma soeur Marcelle qui a réalisé ces belles compositions pour le blog. 

    Charlton Heston étant identifié à Moïse séparant la mer en deux,  par ses innombrables fans et pour l'éternité,  j'ai pensé que ces images symboliques seraient une belle présentation que vous pourriez apprécier.

    Que ma soeur en soit remerciée.

    Gros bisous à toi.

     

    53833843_404939703631816_6094501465663995904_n.gif

    unnamed.gif

     

  • LES CITATIONS DE CHARLTON HESTON

    PUBLIE LE 8 AVRIL 2016

    MAJ LE 8 MARS 2019

     

    J'aime les écrits de Chuck. Nous avons l'habitude de lire ici et là, ses déclarations de citoyen américain pleines de bon sens et disant tout haut ce que bien des gens pensent tout bas.

    Aujourd'hui, j'ai fait ce montage de déclarations de Chuck, sur sa manière d'aborder son métier d'acteur, comment il le définissait. 

    Nous pouvons constater que Charlton Heston était humble par rapport à sa popularité, son talent et, combien il lui a fallu travailler pour atteindre sinon la perfection, mais au moins s'améliorer tout au long de sa vie d'homme et d'acteur.

    Je vous admire Monsieur Heston.

     

    ♥♥♥

    pixiz-20-02-2018-07-41-47.jpg

    pixiz-20-02-2018-07-44-09.jpg

     

    "There's a special excitement in playing a man who made a hole in history large enough to be remembered centuries after he died." — Charlton Heston

    «Il y a une excitation spéciale à jouer un homme qui a fait un trou assez grand dans l'Histoire, pour que nous nous en souvenions des siècles après sa mort." - Charlton Heston


    "If you can't make a career out of two DeMille pictures, you're in the wrong business." — Charlton Heston

    "Si vous ne pouvez pas faire une carrière avec deux films de C. B. DeMille, vous vous trompez de métier" - Charlton Heston


    "Doing a picture with Willie Wyler is like getting the works at a Turkish bath. You damn near drown, but you come out smelling like a rose." — Charlton Heston...

     "Faire un film avec Willie Wyler c'est comme faire des travaux dans un bain turc. Zut ! vous êtes près de vous noyer, mais vous en sortez  sentant bon la rose." - Charlton Heston

    ♥♥♥

     

    Merci à mon amie Marta qui a partagé ces citations de Chuck pour notre groupe "Fans Charlton Heston". 

     

    LES CITATIONS DE CHARLTON HESTON

    “Celebrity is a corrosive condition for the soul.”

    "La célébrité est une condition corrosive pour l'âme."

    LES CITATIONS DE CHARLTON HESTON

     

    “In the beginning an actor impresses us with his looks, later his voice enchants us. Over the years, his performances enthrall us. But in the end, it is simply what he is.”

    "Au début, un acteur nous impressionne avec ses regards, plus tard, sa voix nous enchante. Au fil des ans, ses performances nous captivent. Mais à la fin, il est tout simplement ce qu'il est."

    LES CITATIONS DE CHARLTON HESTON

     

    “You can spend a lifetime, and, if you're honest with yourself, never once was your work perfect.”

    "Vous pouvez passer votre vie, et, si vous êtes honnête avec vous-même, n'avoir  jamais trouvé une fois votre travail parfait."

    LES CITATIONS DE CHARLTON HESTON

    "I always work on the theory that the audience will believe you best if you believe

     yourself." 

    "Je travaille toujours sur la théorie que le public croira mieux en vous,  si vous croyez en vous-même."

    LES CITATIONS DE CHARLTON HESTON

     "Being politically correct is tyranny, but with good manners"

    Charlton Heston

    pixiz-08-03-2019-07-41-46.jpg

    " Etre politiquement correct c'est simplement de la tyrannie avec de bonnes manières "

     

    "Let me make a short, opening, blanket comment. There are no good guns. There are no bad guns. Any gun in the hands in the of a bad man is a bad thing. Any gun in the hands of a decent person is not threat to anybody - except bad people."

     

    "« Permettez-moi de faire un bref commentaire général. Il n’y a pas de bonnes armes à feu. Il n’y en a pas de mauvaises. N’importe quelle arme dans les mains d’un méchant homme est une mauvaise chose. Toute arme à feu dans les mains d’une personne décente n’est une menace pour personne - sauf les méchants."."

     

     

    ET ENCORE..... 

    " A cinq ans, j'ai reçu  une barbe et un costume de Père Noël pour faire une fête d'enfants. Depuis lors, mon destin est lié à ces costumes. Donnez-moi un casque, un cheval et une épée, et dans cinq minutes, j'incarne l'un de ceux pour lesquels, le public s'émeut."

     

     "J'ai interprété trois présidents, trois saints et deux génies. Ce qui devrait satisfaire tout le monde."

     

     "en tant qu'artiste, j'ai compris cela, et j'apprécie l'apport créatif de l'artiste."

     

     

     ET UNE AUTRE CITATION :

    LES CITATIONS DE CHARLTON HESTON

     

     " Quand il a accepté le prix Nobel, Elie Wiesel a dit "je me suis juré de ne jamais me taire, où et quand les êtres humains endurent la souffrance et l'humiliation Nous devons toujours prendre parti.  La neutralité aide l'oppresseur, jamais la victime et le silence encourage le persécuteur, jamais le tourmenté. ».

     

    Depuis 1973, l'avortement a fait plus de 50 millions de victimes innocentes ...
    Le silence doit cesser."

     

    Extrait de l'introduction à la video pro-vie  "Eclipse de la raison". (Charlton Heston)

  • BUSTE DE CHARLTON HESTON PAR LE SCULPTEUR DANIEL DRUET

     

     

    sculpture-buste-charlton-heston daniel druet.jpg

     

    Charlton HESTON a été une source d'inspiration, à bien des égards. 

    Aujourd'hui, voici le buste de Chuck, réalisé par Daniel Druet. 

    J'ai envoyé un mail à ce sculpteur pour avoir l'autorisation de publier son oeuvre. Malheureusement, je n'ai pas eu de réponse.

    Alors je me permets de le publier malgré tout sur le blog. Je lui enverrai un message pour l'informer de mon action et je lui donnerai le lien.

    D'avance, je le remercie de m'accorder son autorisation. 

    http://danieldruet.com/

    sculpture-buste-seance-charlton-heston-01.jpg

    sculpture-buste-seance-charlton-heston-02.jpg

    sculpture-buste-seance-charlton-heston-05.jpg

    sculpture-buste-seance-charlton-heston-06.jpg

    sculpture-buste-seance-charlton-heston-03.jpg

    sculpture-buste-seance-charlton-heston-04.jpg

     

     

  • MON HOMMAGE A CHARLTON HESTON à St-Matthiew's Church 28 septembre 2016

    14502765_1214752915261339_7707299360917901312_n par MARTINE 30 SEPTEMBRE 2016-001.jpg

    SAINT-MATTHIEW'S CHURCH 28 septembre 2016 photos TINOU-001.jpg

    $_57 (7)-001.JPG

    J'ai longtemps souhaité et espéré me rendre un jour à Los Angeles et, pouvoir faire un pèlerinage sur les lieux où vécut Charlton Heston.

    Malheureusement, jusqu'à présent je n'en ai pas eu la possibilité et, je ne suis pas certaine que je puisse y aller un jour.

    Cette année la chance est avec moi, en la personne de ma très chère amie Martine, qui est actuellement à Los Angeles.

    Hier, elle est allée déposer un message de gratitude de ma part, sur la plaque marquant l'emplacement où est déposée l'urne funéraire de Chuck.

    Je voudrais que Fraser et Holly en prennent connaissance et en fassent part à Lydia leur mère.

    Voici quelques photos que Martine a faites sur les lieux.

    Nous pouvons constater la simplicité et la modestie de l'emplacement où les cendres du grand Homme sont déposées. Je veux croire que c'était sa volonté qu'il en soit ainsi, à l'image de l'homme simple et humble qu'il fut tout au long de sa vie et sa carrière.

    Merci du fond du cœur à Martine qui a réalisé mon souhait le plus cher.

    14463210_1213209912082306_4169743914643089106_n.jpg

    (Traduction du message qu'a déposé Martine, de ma part)

    Ce grand homme a une place spéciale dans mon cœur pour toute sa richesse d'esprit.
    J'ai un grand respect pour l'homme qu'il était et ce qu'il a fait.

    France Darnell

    14479724_1213210218748942_6661971431180206321_n.jpg

    14463074_1213209725415658_7184643972735024760_n.jpg

    14479619_1213209848748979_8100844263573077674_n.jpg

    14522932_1213210175415613_466961408819011164_n.jpg

    14448782_1213209805415650_6112194757247504711_n.jpg