Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4 - FRASER - LYDIA & JACK CLARKE HESTON - AGAMEMN

  • Copie originale de Macbeth appartenant à Charlton Heston à vendre chez Bonhams

    J'ai trouvé cette publication ce matin. Elle n'a d'autre intérêt que celui qu'a manifesté pour la littérature toute sa vie, Charlton Heston en particulier pour les œuvres de Shakespeare.

    Charlton Heston ayant été un grand acteur shakespearien (ce que beaucoup ignorent) j'ai pensé intéressant de partager cet article dont vous trouverez l'original au lien ci-dessous bien qu'il date du 3 décembre 2019.

    Copie originale de Macbeth appartenant à Charlton Heston à vendre chez Bonhams (justcollecting.com)

     

     

    Par 
    2019-12-03
     

     

    Un exemplaire original très rare de Macbeth ayant appartenu à la légende hollywoodienne Charlton Heston sera mis en vente chez Bonhams plus tard cette semaine.

    Datant de 1673, la copie est le seul exemplaire complet en mains privées, et devrait se vendre entre 80 000 et 120 000 dollars à New York le 5 décembre.

    Heston a été un collectionneur renommé de livres rares et de manuscrits tout au long de sa vie, et a joué Macbeth sur scène plusieurs fois au cours de sa carrière.

    La copie est le seul exemple complet connu de l’édition Quarto de 1673 - la première édition de Macbeth publiée sous forme de pièce individuelle (Image: Bonhams)
    La copie est le seul exemple complet connu de l’édition Quarto de 1673 - la première édition de Macbeth publiée comme une pièce individuelle (Image: Bonhams)

    On croit que William Shakespeare a écrit Macbeth au début des années 17.ième siècle, entre 1599 et 1606, bien que les érudits aient discuté de la date exacte.

    Il a été joué pour la première fois en 1606, mais est resté inédit jusqu’en 1623, date à laquelle il est apparu parmi 36 pièces dans le célèbre Premier Folio de Shakespeare.

    Aujourd’hui, on pense qu’il y a 235 exemplaires connus du Premier Folio, dont presque tous appartiennent à de grandes institutions telles que des musées et des universités.

    Ce n’est qu’en 1676, plus de 50 ans après la mort de Shakespeare, que Macbeth a été publié dans sa propre édition séparée, connue sous le nom d’édition « Quarto ».

    Cette première édition individuelle a été publiée à Londres et comprend une liste des acteurs des Duke’s Men, une compagnie théâtrale dirigée par Sir William Davenant qui a joué la pièce au Duke of York’s Theatre en 1673.

    Charlton Heston et Vanessa Redgrave dans une production de Macbeth en 1975 au Ahmanson Theatre de Los Angeles (Image: Center Theatre Group)
    Charlton Heston et Vanessa Redgrave dans une production de Macbeth en 1975 au Ahmanson Theatre de Los Angeles (Image: Center Theatre Group)

    Charlton Heston a commencé sa carrière en 1948 dans une production de Broadway de Jules César, et bien qu’il soit devenu par la suite l’une des plus grandes stars d’Hollywood, il est retourné sur scène dans des rôles shakespeariens régulièrement pendant les trois décennies suivantes.

    Selon les rapports, la femme de Heston, Lydia, lui a offert la pièce en cadeau après une représentation dans les années 1950, bien qu’elle ne soit pas consciente de son importance.

    Il est resté dans la collection personnelle de Heston jusqu’à sa mort en 2008, et en 2016, il a été vendu chez Bonhams lors d’une vente aux enchères de sa succession pour 77 500 $.

    Un recensement des pièces de Shakespeare effectué en 1939 n’a révélé que trois autres éditions Quarto de Macbeth en mains privées, toutes manquant les deux dernières pages.

    Bien que en lambeaux et déchirée, la copie de Heston est le seul exemplaire avec toutes ses pages originales intactes – ce qui en fait une véritable rareté de la littérature anglaise, maintenant dorée avec sa propre touche d’histoire hollywoodienne.

     

     

  • INTERVIEW LYDIA CLARKE HESTON (transcription par Clarisse)

    Après l'interview de Charlton Heston durant le tournage de "LES 55 JOURS DE PEKIN", voici la traduction de la transcription  faite par Clarisse, de l'interview de Lydia Clarke Heston.

    Rien que nous ne sachions déjà.... A questions bateau, réponses bateau..... 

    Décidément, les interviewers manquent d'imagination !!!!

    Merci Clarisse pour votre travail. J'ai fait de mon mieux pour la traduction. 

     

    I : Mme Heston, nous sommes installés ici dans ce magnifique jardin et cette villa... il est difficile d'imaginer que cette vie nomade que vous menez avec Charlton Heston ait des inconvénients, je suis sûr que cela compte...(rires)

    L.H : Eh bien, le seul inconvénient est que ça ne dure pas tout le temps ; j'aimerais pouvoir rester...

    I : Et quels sont les avantages de votre existence de globe trotter ? 

    L.H : Eh bien, il y en a certainement beaucoup, Oh je devrais dire que la découverte d'une nouvelle culture est peut-être la plus excitante et les gens... C'est une chance de vraiment voir des choses comme un touriste ordinaire n'en a jamais l'occasion. Par exemple, l'année dernière, lorsque nous avons travaillé dans ce petit village appelé Peniscola, je me suis promenée et j'ai pris des photos pendant six semaines, mon pauvre mari se débattait avec son épée dans le Cid pendant que je me promenais et prenais des photos (rires), c'était un moment merveilleux.

    I : Et les enfants que vous avez, un garçon de 6 ans et une fille d'un an, quels sont les problèmes particuliers qui se posent avec le recul ?

    L.H : Eh bien, il est tellement habitué, je ne pense pas qu'il y ait d'adaptation consciente du tout, bien sûr il y a le problème de l'école, vous savez les acteurs nomades savent cela bien sûr mais je vais devoir ramener Fraser dans une semaine en Californie pour commencer l'école, je pense qu'il accepte simplement la façon dont nous vivons.

     I : Durant son absence, votre mari lui manque-t-il  beaucoup ?

    L.H : Oh oui, bien sûr, il le ressent  quand Charlie, quand Chuck est parti, mais Chuck écrit tout le temps et il appelle, je pense que la communication est vraiment la réponse à ce problème et après tout, les acteurs ne sont pas les seuls à avoir cette difficulté, mais les médecins l'ont, les marins l'ont, les vendeurs l'ont (rires).

    I : Oui, bien sûr. Ayant été vous-même actrice au théâtre et au cinéma, cela vous rend plus sensible à ce problème d'être tout le temps à l'étranger et d'emmener sa famille avec soi ?

    L.H : Oui, Chuck dit que la seule actrice dont on peut faire une épouse réussie est une actrice non dévouée (rires) ce que j'étais !  (rires) mais je pense que je comprends les problèmes de son travail car comme je l'ai dit, ils ne sont pas si uniques après tout... (rires)

    I : Qui mieux que vous peut parler de Charlton Heston, le père, le mari et vous-même, quand il est à la maison, quel genre d'homme est-il ? Est-il pratique ? Est-ce qu'il répare les objets ? Sait-il cuisiner ? Est-ce qu'il cuisine en fait ?

    L.H : Eh bien, j'aimerais pouvoir dire que c'est un homme d'humeur sombre et furieuses et j'en passe... (rires). (rires) mais franchement je dois admettre que c'est une personne très facile à vivre, il est optimiste dans tous les sens du terme, il s'attend toujours à ce que tout aille pour le mieux et c'est un atout dans la maison et il est terriblement pratique, il pourrait construire le Taj Mahal s'il avait une scie (rires), oui je dirais que c'est un homme très pratique. 

    I : Quels sont ses hobbies Mme Heston, je pense qu'il peint, n'est-ce pas ?

    L.H : Oui, son principal hobby est le tennis, je devrais dire que c'est sa principale folie à ce stade (rires) il est dehors tous les jours, qu'il travaille ou non il est sur le court pendant plusieurs heures et son autre hobby, son autre principal hobby est le dessin, principalement le dessin à l'encre. 

    I : Est-ce que c'est une innovation récente là-bas, est-ce que c'est aussi quelque chose…

    L.H : Oh non non, il fait cela depuis qu'il est enfant, c'est l'une des choses qu'il apprécie le plus du fait que nous soyons à Madrid. 

    I : Et la peinture ? Se sent-il enclin à perpétuer les membres du tournage toujours par des dessins, des tableaux de visiteurs ou des panoramas de ces beaux endroits régulièrement.

    L.H : Non, il ne peint plus, il ne fait que des croquis, mais il dessine beaucoup de personnes sur le plateau, des petits dessins au trait libre et je les trouve terriblement impressionnants. (rires)

    I : Etes-vous un critique sévère de ses films ? 

    L.H : Eh bien (rires) il le pense ! (rires), il pense que je suis très sévère. (rires)

    I : Est-ce qu'il est venu vous demander conseil quand un problème...(Lydia l'a interrompu).

    L.H : oui, oui il le fait, nous parlons des différents aspects de son travail, j'ai découvert cependant qu'il vaut mieux ne pas donner de direction, un réalisateur sur un film est suffisant, j'ai appris cela il y a des années, je me souviens, il faisait une séquence dans une pièce appelée Phèdre que vous connaissez probablement et je lui ai donné une direction, il devait monter et toucher une colonne de marbre alors qu'il aurait dû l'arracher brutalement et la jeter ! (rires) J'ai réalisé instantanément quand je l'ai vu en production que j'avais fait une grosse erreur ; de  ce fait je ne donne plus aucune direction, je fais des commentaires après coup.

    I : Avec 18 ans de vie conjugale heureuse derrière vous Mme Heston, vous réfutez cette vieille histoire selon laquelle on ne peut pas rester heureux en mariage à Hollywood, quel genre de formule recommanderiez-vous personnellement pour un long mariage heureux là-bas ?  

    L.H : Trouver le bon homme ! (rires) En fait, je n'ai pas de secret, je pense qu'une certaine dose de compromis avec les circonstances du travail est nécessaire, je pense qu'il est très important d'être prêt à écrire des lettres, à passer des coups de téléphone et à faire des voyages quand vous le pouvez, et bien sûr les enfants doivent prendre une partie du fardeau, mais je pense qu'il s'agit de trouver un homme qui veut vraiment être marié (rires).

    I : Eh bien, vous en avez certainement trouvé un. Mme Heston, merci de nous avoir parlé de la vie avec Charlton Heston.

    L.H : C'était un grand plaisir. 

    I : Merci. 

    20210927-100642.jpg

     

     TRANSCRIPTION PAR CLARISSE, DE L'INTERVIEW DE LYDIA CLARKE HESTON

     

      

    I : Mrs Heston, we’re setting here in this beautiful garden and villa...it’s hard to imagine that this nomadic life that you’re living with Charlton Heston has any disadvantages, I’m sure it matters…(rires)

    L.H : Well, the only disadvantage is that it doesn’t go on all the time I wish I could stay…

    I : And what are the advantages of this globe trotting existence of yours ? 

    L.H : Oh well, there certainly are a lot of those, Oh I should say the exposure to a new culture is perhaps the most exciting one and the people...It’s a chance to really see things the way an ordinary tourist never has an opportunity. For example, last year when we worked in this little village called Peniscola, I went around and took pictures for six weeks, well my poor husband was struggling with his sword as the Cid as I went around and took pictures (rires), it was such a marvelous time. 

    I : What about the children you have, a boy aged 6 and a girl aged one, what particular problems are involved in retrospect ? 

    L.H : Well, there’s so used to it, I really don’t think there’s any conscious adaptation at all, of course there is the problem of school, you know the nomadic actors have that of course but I’m going to have to take Fraser back in about a week to California to start school, I think he’s simply accept that this is the way we live.

    I : Does he miss the absence of your husband’s a great deal ?

    L.H : Oh yes of course he does when Charlie when Chuck is gone but Chuck writes all the time and he calls, I think communication is really the answer to that problem and after all actor’s aren’t the only people who have the difficulty, yet doctors have it, sailors have it, salesman have it (rires)

    I : Yes of course. Having been an actress yourself in the theater and in Cinema as well, this makes you more sympathetic to this problem of being abroad all the time and taking the family with him ? 

    L.H : Yes, well Chuck says the only actress you can make a successful wife is a non-dedicated actress (rires) which I’m afraid I was !  (rires) but I think I do understand the problem of his job bus as I say they really aren’t so terribly unique after all . (rires)

    I : Well who better than you to talk about Charlton Heston the father, the husband and yourself, when he’s at home, what kind of man is he ? Is he practical ? Does he repair things ? Can he cook ? Does he cook in fact ?

    L.H : Well I would like to be able to say he’s a man of dark moods and furies and so on... (rires) but frankly I have to admit that he is a very easy person to live with, he’s easygoing, he’s optimistic in  every way  he always expect that everything will work for the best and it's quite an asset in the home  but he’s terribly practical, he could build the Taj Mahal if he had a saw (rires), yes I would say he’s a very practical man. 

    I : What’s his hobbies Mrs Heston, I think he paints doesn’t he ? 

    L.H : Yes, his main hobby is Tennis, I should say that was his main insanity at this point (rires) he’s out everyday, work or not work on the court for several hours and his other hobby, his other main hobby is sketching mainly ink drawing.

    I : Is it a recent innovation there, so has it being some…

    L.H : Oh no no, he has done this since he was a child, that’s one of the things he appreciates most of us being in Madrid. 

    I : What about painting? Does he feel inclined to perpetuate the members of his filming ever by drawings, painting visitors or panoramas of these beautiful places routinely.

    L.H :  No he doesn’t paint anymore, he really just sketches but he sketches a great deal people on the set, little free line drawings and I think they’re awfully awesome. (rires)

    I : Are you a stern critic of his films ? 

    L.H : Oh Well (rires) he thinks so ! (rires), he thinks I’m very stern. (rires)

    I : Did he come to you for any advice at all when a problem…(Lydia l’a interrompu).

    L.H : yes, yes he does, we talk over his various aspects of his work, I have discovered however that it’s better not to give direction, one director on a picture is enough, I learned that for sure years ago, I remember, he was doing a sequence in a play called Phaedra which you probably know and I gave him a piece of direction, he was to go up and touch a  marble column when he actually should have been pulling it up by the the roots and throwing it away ! (rires) I realized instantly when I saw it in production that I had made a big mistake insisting I give no direction, I give comments afterwards. 

    I : With 18 years of happy marriage life behind you Mrs Heston, you are disproving this old story that you can’t remain happily married in Hollywood, what kind of formula would you personally recommend for a long happy marriage over there ? 

    L.H : Find the right man ! (ires) Actually I don't have any deep secret, I think a certain amount of compromise with the circumstances  the work is is necessary, I think being willing to write letters and make phone calls and make trips when you can is very important and of course the children have to take some of the burden of that but I think it’s a question of finding a man who really wants to be married (rires)

    I : Well you certainly found one. Mrs Heston thank you for telling us about life with Charlton Heston.

    L.H : It was a great pleasure. 

    I : Thank you. 




  • L'actrice Lydia Clarke Heston, épouse de Charlton Heston, est décédée à 95 ans

     Ainsi le livre de la vie de Charlton Heston et Lydia Clarke Heston se referme...

    pixiz-06-09-2018-17-34-19.jpg

     
    Lydia Clarke Heston, qui fut l'épouse durant 64 ans de Charlton Heston, a quitté ce monde sans faire de bruit. Elle est partie rejoindre son Charlie pour toujours. 
     
    Après avoir été dans la lumière, elle avait choisi de se consacrer à la photographie et de photographier Chuck à chaque instant de sa vie professionnelle et privée
    Grâce aux milliers de photos qu'elle a faites durant la carrière de Charlton Heston et au cours de leur vie de famille avec leurs deux enfants, nous avons pu partager leurs moments de gloire, mais aussi leurs voyages, leur vie familiale, leur bonheur et même des périodes moins heureuses. 
    Charlton et Lydia étaient des personnes simples et généreuses, proches de leurs admirateurs.
     
    R.I.P. Lydia. Nous ne vous oublierons pas, vous êtes à jamais, liée à votre grand Homme. 
     
     https://www.hollywoodreporter.com/news/lydia-clarke-heston-dead-actress-wife-charlton-heston-was-95-1140095?utm_source=twitter
    Courtoisie Engage Media Group
    Lydia Clarke Heston

    Marié à l'acteur pendant 64 ans, elle était à Broadway dans «Detective Story» et dans le thriller de science-fiction «The Atomic City ».

    Lydia Clarke Heston, actrice et épouse de l'acteur oscarisé Charlton Heston depuis 64 ans jusqu'à sa mort en 2008, est décédée lundi au centre médical de l'UCLA à Santa Monica, a annoncé sa famille. Elle avait 95 ans.

    Née à Two Rivers, dans le Wisconsin, et fille d’un directeur de lycée, elle a rencontré Charlton pour la première fois à la Northwestern University et l’a épousé en 1944 à Asheville, en Caroline du Nord, juste avant d’entrer à l’armée. pendant la seconde guerre mondiale. 

    Après la guerre, les Heston se sont installés à New York, où ils ont poursuivi une carrière d'acteurs. En tant que Lydia Clarke, elle a joué sur Broadway face à Ralph Bellamy dans Detective Story de Sidney Kingsley, créé en 1949. 

    En 1952, elle est co-vedette avec Gene Barry dans son premier long métrage, le thriller de la guerre froide  The Atomic City . 

    Elle a joué une fille de cirque dans  The Greatest Show on Earth  (1952), qui mettait en vedette son mari. Pendant la production, elle a été sollicitée par le publiciste de Cecil B. DeMille pour l'aider à prendre des photos. 

    Lorsque le film s'est terminé, elle s'est consacrée à la photographie et à l'éducation de ses enfants. Elle a voyagé dans des endroits éloignés et ses photos ont été exposées dans des galeries du monde entier et dans des livres tels que  Children Around the World,  Mi Vida  et  Light of the World . 

    Elle a été active dans le mouvement des droits civiques aux côtés de son mari et, en 1963, elle a participé à la marche sur Washington et a photographié celle-ci. Elle a également contribué à des institutions philanthropiques telles que la Fondation nationale de la rétinite pigmentaire et le Fonds pour les films et la télévision.

    Elle a fait revivre sa carrière d'actrice de temps en temps, apparaissant aux côtés de son mari dans A Man for All Seasons de Robert Bolt  , dans Love Letters d'  AR Gurney  et dans le Western Will Penny de 1967  .

    Charlton Heston, bien sûr, était connu pour son travail dans des films tels que  The Ten Commandments  (1956),  Touch of Evil  (1958),  Ben-Hur  (1959),  El Cid  (1961) et  Planet of the Apes (1968). Il est décédé le 5 avril 2008 à l'âge de 84 ans.

    Parmi leurs survivants, mentionnons leur fils Fraser, leur fille Holly et leurs petits-enfants Jack, Ridley et Charlie. 

    Un service privé aura lieu à la paroisse St. Matthews à Pacific Palisades.

    L'actrice Lydia Clarke Heston, épouse de Charlton Heston, décédée à 95 ans

    Charlton et Lydia à la première de Sabrina. Getty Images

    40984428_2338583932849390_11919320225415168_n.jpg

    41026197_2338583989516051_5320956423767588864_n.jpg

    41033369_2338584052849378_1732998280071086080_n.jpg

    charlton-heston-femme-lydia-clarke-heston-aeroport_width1024.jpg

    charlton-heston-femme-lydia-clarke-heston-une-soiree-bienfaisance-1981_width1024.jpg

  • Le fils de Charlton Heston dit que son père n'était pas un «dingue d'arme à feu» et n'avait aucune malveillance envers Michael Moore.

    Publié le 19 septembre 2017

    MAJ le 4 avril 2018

    Merci à mon amie Sylvia qui nous a permis de découvrir cet article du DAILY NEWS en date du 15 juin dernier. 

    Enfin, nous apprenons que Fraser prépare un documentaire sur son père. 

    L'hestonienne que je suis, dit " ce n'est pas trop tôt ". 

    Est-ce à penser qu'il se prépare quelque chose dans le joli monde d'Hollywood pour le dixième anniversaire du décès de Chuck et que les hommages qui lui sont dûs, seront rendus avec plus de cérémonie et de sincérité que cela ne fut, lors de ses obsèques. Et surtout, que justice lui sera rendue. Je veux croire qu'enfin, Fraser va nous offrir un merveilleux documentaire de la même veine que "CHARLTON HESTON & BEN HUR" - A personal journey "

     

     

     http://www.nydailynews.com/entertainment/gossip/confidential/charlton-heston-son-dad-no-gun-nut-article-1.3250743

     

    Charlton Heston's son says his dad was no 'gun nut' and had no ill-will toward Michael Moore

     

     

    NEW YORK DAILY NEWS
    Thursday, June 15, 2017, 6:00 PM
    2000 FILE PHOTO
    Fraser Heston réalise un documentaire sur son célèbre père Charlton, dont il dit qu'il n'était pas
    un "porteur d'arme". (RIC FELD/AP)
    L'ancien président de la NATIONALE RIFLE ASSOCIATION, Charlton Heston, n'était pas le collectionneur d'armes à feu comme certains le pensaient, selon son fils Fraser Heston, qui produit un documentaire intitulé « Charlton Heston : The Man In the Arena ».

    " Tout le monde se demande si je suis un collectionneur d'armes enragé et si mon père était un collectionneur d'armes enragé - pas plus vrai ", explique Fraser. Le cinéaste de 62 ans dit que son père possédait une « poignée d'armes à feu » qui étaient pour la plupart des cadeaux pour lui. " Il était plus intéressé à protéger la Déclaration des droits et tous ses amendements ".

     

    La croyance de Charlton dans la liberté d'expression a été testée par Michael Moore dans le documentaire de 2002 « Bowling for Columbine », où Moore « a tendu une embuscade » à Charlton dans sa maison de Californie avec des photos d'enfants tués par la violence armée, selon Fraser. Moore a également appelé l'acteur vieillissant pour mener des rassemblements pro-armes dans des villes qui avaient été ravagées par des fusillades en masse.

     

    " Mon père était moins en colère que ses amis et ses associés ", a déclaré Fraser. "Je lui ai parlé de ce sujet et je lui ai dit " tu as des motifs plausibles pour un procès ici, veux-tu  le poursuivre ? "

    Selon Fraser, son père n'a jamais retenu cette option.

      " Regarde, le gars m'a dit qu'il était membre de la NRA et il l'était, alors il ne mentait pas ", dit Charlton en haussant les épaules. " Il a demandé s'il pouvait venir et m"interviewer  le lendemain. Je lui ai dit de prendre rendez-vous avec mon secrétaire, ce qu'il a fait. " 

    conflead16f-2-web.jpg

    Charlton Heston et son fils Fraser sur le tournage d'Alaska, 1995. Les deux ont joué "Moïse" en 1956 dans  "Les dix commandements" - Fraser était Moïse bébé, et Charlton était la version adulte. (LYDIA C. HESTON)

     

    Fraser admet que son père - qui est décédé en 2008, mais qui sera dans son esprit lors de la fête des pères - n'était " pas au meilleur de sa forme " lorsque cette interview a eu lieu.

     

    " J'ai pensé que c'était un coup bas, mais Michael avait un programme politique dans son documentaire et nous vivons dans une société libre, et je ne pense pas que mon père ait reproché quoi que ce soit à Michael  ", dit-il. " C'était comme de l'eau sur le derrière d'un canard ".

    Fraser ne sait pas ce que son père, qui a interprété le personnage de Moïse dans les « Dix Commandements » de 1956, aurait pensé de la politique d'aujourd'hui.

    "Je pense qu'il serait consterné par tout le désordre ", Fraser a rigolé. " Il n'aurait pas voté pour Hilary. Qu'il ait ou non voté pour Trump, je ne peux pas le dire. Je ne sais vraiment pas. "

  • Thank to Fraser Heston, the Estate of Charlton Heston and Lydia Clarke Heston" and "Photo Copyright 1998 Lydia Clarke Heston/Agamemnon Films".

    Il n'est pas toujours facile de dire "Merci". 

    Après une période de déception et désespérant de pouvoir obtenir une photo de Charlton Heston et l'assentiment de son fils Fraser, j'ai enfin été bénie.

    – Mes remerciements vont en premier à Heather J. McADAMS qui a intercédé en ma faveur auprès de Mr. Jeff Briggs, avocat à Los Angeles. De plus, Heather m'a écrit pour me donner les raisons pour lesquelles je n'avais pas eu de réponse à mon courrier envoyé chez Agamemnon en novembre 2017, ce courrier n'a pas été retrouvé. Elle a donc fait en sorte que tout s'arrange. Heather, je vous en suis reconnaissante.

    – Mes remerciements à Mr. Jeff Briggs, Avocat à Los Angeles, très aimable et coopératif. Il a en charge la succession de Charlton Heston. Dans le cadre de ses responsabilités, il a fait en sorte que j'obtienne l'autorisation d'émettre un timbre commémoratif pour le dixième anniversaire du décès du grand acteur et une photo pour cette réalisation. J'ai reçu cette autorisation et une photo magnifique de Charlton dans son rôle de "Will Penny", faite par Lydia Clarke Heston, lors du tournage du film "WILL PENNY". 

    – Merci et toute ma reconnaissance à Lydia Clarke Heston, Fraser Heston, Holly Rochell-Heston, Société Agamemnon, pour cette superbe photo et l'autorisation de la faire figurer prochainement sur un timbre commémoratif. Vos souhaits seront respectés. 

    Résultat de recherche d'images pour "smileys merci animé"

    Comme un bonheur ne vient jamais seul, je peux confirmer que j'ai maintenant les autorisations écrites d'Hector Meana et d'Alexandra Ritz pour la réalisation d'un timbre commémoratif à partir de leurs oeuvres.

    Toute ma reconnaissance à ces deux artistes de talent. 

    Même si nous ne parvenons pas à nous réunir pour des raisons appartenant à chacun,  Renaud et moi sommes certains que malgré tout, la mémoire de Charlton Heston sera honorée dignement. 

     

    51v0dsSK2PL.jpg

     

    (GOOGLE TRANSLATE)

     

    It is not always easy to say "Thank you".

    After a period of disappointment and despairing of being able to get a picture of Charlton Heston and the assent of his son Fraser, I was finally blessed.

    - My thanks go first to Heather J. McADAMS who interceded on my behalf with Mr. Jeff Briggs, a lawyer in Los Angeles. In addition, Heather wrote me to give me the reasons why I did not have an answer to my mail sent to Agamemnon in November 2017, this mail was not found. So she made sure everything worked out. Heather, I'm grateful for that.

    - My thanks to Mr. Jeff Briggs, Lawyer in Los Angeles, very kind and cooperative. He is in charge of Charlton Heston's estate. As part of his responsibilities, he made sure that I get permission to issue a commemorative stamp for the tenth anniversary of the death of the great actor and a photo for this achievement. I received this authorization and a beautiful photo of Charlton in her role of "Will Penny", made by Lydia Clarke Heston, during the filming of the film "WILL PENNY".

    - My thanks and appreciation to Lydia Clarke Heston, Fraser Heston and Holly Rochell-Heston, Agamemnon Society, for this great photo and permission to have it on a commemorative stamp soon. Your wishes will be respected.

    As a happiness never comes alone, I can confirm that I now have the written authorizations of Hector Meana and Alexandra Ritz for the realization of a commemorative stamp from their works.

    All my gratitude to these two talented artists.

    Even if we can not get together for reasons that belong to everyone, Renaud and I are sure that Charlton Heston's memory will be honored with dignity.