Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FRASER HESTON - AGAMEMNON

  • FRASER HESTON NOUS PRESENTE SA FAMILLE ...

    PUBLIE LE 13 SEPTEMBRE 2016 - MAJ LE 17 OCTOBRE 2017 

     

    Ce matin nous avons eu le plaisir de découvrir cette belle photo de famille que nous offre Fraser. Photo rare comme il le précise lui-même. Merci à Vous, Fraser. C'est un grand bonheur de vous voir réunis autour de votre mère à qui nous souhaitons du fond de notre coeur, une bonne santé, longue vie avec toute notre affection.

    A rare Heston and Rochell family gathering. Front Row: My mother Lydia Clarke Heston (at age 93, still going strong!), Charlie Rochell, Holly Heston Rochell. Back row: Fraser C Heston, Ridley Rochell, Jack Heston, Marilyn Heston. Good fun!

    14355187_10154604183209189_1126934185797795298_n12 SEPTEMBRE 2016.jpg

    Par une curieuse coïncidence, j'ai retrouvé dans ma documentation, une photo publiée par Paris-Match en 1991. Un reportage de la journaliste Gisèle Galante, fille de Olivia de Hallivand et Pierre Galante. Elle était reporter à PARIS-MATCH. Nous découvrons sur cette photo, Chuck, très ému, grand-père pour la première fois, tenant dans ses bras Jack, fils de Fraser et Marilyn. Il est né le 25 juillet 1991.
     
    Aujourd'hui je vous présente cette photo. Dans quelques jours je téléchargerai l'article de 4 pages d'où j'ai extrait cette photographie.

    $_57 (13) 1983.JPG

  • NOUVEAU FILM SUR CHARLTON HESTON...

     

    ...en préparation. C’est Fraser qui travaille sur ce long métrage à venir 

    et qui promet d’être passionnant.

     

    Il y avait longtemps que je n'avais pas consulter le site de AGAMEMNON-FILMS. J'ai remédié à la chose ce matin et je ne suis pas déçue, car j'ai découvert que Fraser travaille à la préparation d'un film long métrage sur son illustre Père.

    Gageons que pour la commémoration du dixième anniversaire du décès de Charlton Heston, beaucoup d'hommages lui seront rendus en toute justice...

    J'ai traduit ci-dessous, le texte publié par le site AGAMEMNON-FILMS 

    PDVD_491.jpg

    Charlton Heston - The Man in the Arena

    CHARLTON HESTON : Si vous pensiez que vous connaissiez l'homme, réfléchissez à nouveau.

    “ Charlton Heston - L'homme dans l'arène "

     

    Ce documentaire de long métrage sur la vie extraordinaire et l’époque de Charlton Heston sera fondé sur les quatre piliers de la vie de Charlton Heston : la foi, la famille, l'art et le pays , en utilisant des centaines de photographies jamais vues (prises par l’épouse d’Heston durant 64 ans, Lydia C. Heston), des films amateurs de 16 mm, des lettres privées, des journaux, des mémoires et d'autres documents des archives de Charlton Heston précédemment inédites, ainsi que des entretiens avec ses contemporains et des clips de plusieurs de ses films.
     
    Charlton est souvent dépeint comme une sorte de vieux prophète du testament ou d'un dingue d’armes à feu. En fait, il n'était pas cela non plus. Dans la «vie réelle», Heston était un mari, un père et un grand-père aimant, un ami inébranlable, un artiste passionné, un responsable syndical engagé, un militant des droits civiques et un américain patriote assumé.
     
     
    Entre debout sur le rocher, tenant le bâton de Moïse et criant "Contemplez sa main puissante!" Et debout sur le podium, tenant un fusil à silex du Kentucky et en train de clamer "De mes mains mortes et froides!", Il y a toute une vie de service public et le dévouement à son art, à sa foi, à sa famille et à son pays. Si vous pensiez que vous connaissiez l'homme, pensez encore, et regardez ce film.

    En développement à Agamemnon

     

    Des liens:

    Consultez l'interview de Fraser C. Heston sur «Fox and Friends», sur Fox News

    http://www.agamemnon.com/_pagesInTh...

     

     

    Charlton Heston - L'homme dans l'arène

  • Le fils de Charlton Heston dit que son père n'était pas un «dingue d'arme à feu» et n'avait aucune malveillance envers Michael Moore.

    Merci à mon amie Sylvia qui nous a permis de découvrir cet article du DAILY NEWS en date du 15 juin dernier. 

    Enfin, nous apprenons que Fraser prépare un documentaire sur son père. 

    L'hestonienne que je suis, dit " ce n'est pas trop tôt ". 

    Est-ce à penser qu'il se prépare quelque chose dans le joli monde d'Hollywood pour le dixième anniversaire du décès de Chuck et que les hommages qui lui sont dûs, seront rendus avec plus de cérémonie et de sincérité que cela ne fut, lors de ses obsèques. Et surtout, que justice lui sera rendue. Je veux croire qu'enfin, Fraser va nous offrir un merveilleux documentaire de la même veine que "CHARLTON HESTON & BEN HUR" - A personal journey "

     

    http://www.nydailynews.com/entertainment/gossip/confidential/charlton-heston-son-dad-no-gun-nut-article-1.3250743

     

    Charlton Heston's son says his dad was no 'gun nut' and had no ill-will toward Michael Moore

     

     

    NEW YORK DAILY NEWS
    Thursday, June 15, 2017, 6:00 PM
    2000 FILE PHOTO
    Fraser Heston réalise un documentaire sur son célèbre père Charlton,
    dont il dit qu'il n'était pas un "porteur d'arme". (RIC FELD/AP)
    L'ancien président de la NATIONALE RIFLE ASSOCIATION, Charlton Heston, n'était pas le collectionneur d'armes à feu comme certains le pensaient, selon son fils Fraser Heston, qui produit un documentaire intitulé « Charlton Heston : The Man In the Arena ».

    " Tout le monde se demande si je suis un collectionneur d'armes enragé et si mon père était un collectionneur d'armes enragé - pas plus vrai ", explique Fraser. Le cinéaste de 62 ans dit que son père possédait une « poignée de fusils » qui étaient pour la plupart des cadeaux pour lui. " Il était plus intéressé à protéger la Déclaration des droits et tous ses amendements ".

     

    La croyance de Charlton dans la liberté d'expression a été testée par Michael Moore dans le documentaire de 2002 « Bowling for Columbine », où Moore « a embusqué » Charlton dans sa maison de Californie avec des photos d'enfants tués par la violence armée, selon Fraser. Moore a également appelé l'acteur vieillissant pour mener des rassemblements pro-armes dans des villes qui avaient été ravagées par des fusillades en masse.

     

    " Mon père était moins en colère que ses amis et ses associés ", a déclaré Fraser. "Je lui ai parlé de ce sujet et je lui ai dit " tu as des motifs concevables pour un procès ici, veux-tu  le poursuivre ? "

    Selon Fraser, son père n'a jamais retenu cette option.

      " Regarde, le gars m'a dit qu'il était membre de la NRA et il l'était, alors il ne mentait pas ", dit Charlton en haussant les épaules. " Il a demandé s'il pouvait venir et s'entretenir avec moi le lendemain. Je lui ai dit de prendre rendez-vous avec mon secrétaire, ce qu'il a fait. "

     

    conflead16f-2-web.jpg

    Charlton Heston et son fils Fraser sur le tournage d'Alaska, 1995. Les deux ont joué "Moïse" en 1956 dans  "Les dix commandements" - Fraser était Moïse bébé, et Charlton était la version adulte. (LYDIA C. HESTON)

     

    Fraser admet que son père - qui est décédé en 2008, mais qui sera dans son esprit lors de la fête des pères - n'était " pas au meilleur de sa forme " lorsque cette interview a eu lieu.

     

    " J'ai pensé que c'était un coup bas, mais Michael avait un ordre du jour politique dans son documentaire et nous vivons dans une société libre, et je ne pense pas que mon père ait reproché quoi que ce soit à Michael  ", dit-il. " C'était comme de l'eau sur le derrière d'un canard ".

    Fraser ne sait pas ce que son père, qui a interprété le personnage de Moïse dans les « Dix Commandements » de 1956, aurait pensé de la politique d'aujourd'hui.

    "Je pense qu'il serait consterné par tout le désordre ", Fraser a rigolé. " Il n'aurait pas voté pour Hilary. Qu'il ait ou non voté pour Trump, je ne peux pas le dire. Je ne sais vraiment pas. "

  • FRASER HESTON PARLE DE L'HERITAGE DE SON PERE (à propos de la sortie du nouveau Ben Hur)

     

    1729508- Copie.jpg

    Une interview de plus de Fraser, elle date du 18 août 2016. On peut être d'accord ou pas.

    Personnellement, je pense que Fraser fait montre de trop d'indulgence. Quels que soient les articles que je trouve et que je tente de traduire au mieux, je découvre en sa personnalité, quelqu'un gentil, plein de mansuétude envers les médias quels qu'ils soient.

    Parfois, je voudrais qu'il défende avec plus d'âpreté, la mémoire de son père qui a tant été vilipendé durant les vingt dernières années de sa vie au point que sa carrière en a souffert injustement.

    Cette fois encore, je me sens frustrée car je retrouve les mêmes propos tenus dans d'autres interviews que j'ai déjà publiées.

     

    http://www.deseretnews.com/article/865660472/Fraser-Heston-discusses-his-fathers-legacy-the-new-Ben-Hur-movie.html?pg=all

     

    Par

     

    Fraser Heston a parlé avec Deseret News de l'héritage extraordinaire de son défunt père Charlton Heston, sa foi dans le cinéma et son attente du prochain remake "Ben-Hur"

     

     

     

    Fraser Heston, fils de la dernière méga star de Hollywood, le défunt Charlton Heston et de l'actrice de 93 ans, Lydia Clarke, raconte qu'il a «gagné à la loterie des parents».

    Heston s'est référé à ses parents comme « la plus grande génération du Middle West» ... De vrais gens solides, terre-à-terre », et a appelé son père « un très bon mentor pour moi dans beaucoup de choses ».

     

    En prévision de la sortie du remake "Ben-Hur" en 2016, dans les cinémas vendredi, Fraser Heston a parlé avec Deseret News de l'héritage de son père, sa foi dans le cinéma et ses réflexions sur une nouvelle version  de l'un des rôles les plus emblématiques de son père.

    Élevé dans une famille si fermement implantée dans le brouhaha de Hollywood, il n'est pas surprenant que Heston continue en devenant écrivain, réalisateur et producteur de films à part entière, ni que l'un de ses premiers souvenirs d'enfance soit que son père l'ait conduit dans un char sur le tournage du film épopée de William Wyler "Ben-Hur" de 1959. Heston s'est souvenu que  l'expérience avait été  « très amusante ».

    " J'imagine que je pensais que mon père était un conducteur de char professionnel ", a déclaré Heston.

    "Ben-Hur" est situé dans l'empire romain du premier siècle et raconte l'histoire d'un prince juif trahi par un ami et vendu en esclavage avant de se venger de ce qui finit par devenir un récit remarquable de la rédemption. Maintenant, 57 ans plus tard, le film est refait, et Heston a dit qu'il ne pouvait s'empêcher de réfléchir à l'héritage de son père.

    Il est bon de se souvenir que Charlton Heston, a sans doute été  l'une des plus grandes stars de cinéma de sa génération, dans ses rôles comme Moïse dans "The Ten Commandments" de Cecil B. DeMille, George Taylor dans le film "Planet of the Apes" des années 60/70 et, en tant que personnage titulaire de " Ben-Hur "  de trois heures et demie, parmi plus de 120 autres films, selon IMDB. Il est décédé en 2008 à l'âge de 84 ans.

    "Je me souviens du rôle de mon père dans 'Ben-Hur', c'était une très grosse affaire ", a déclaré Fraser Heston. "Papa avait fait " Les Dix Commandements ", mais ... il pensait qu'il n'avait pas vraiment cimenté sa réputation d'une grande star d'Hollywood. Et il ne s'est jamais vraiment vu comme une star. Il s'est vu comme un acteur, Mais clairement, il y avait encore un pas à faire. Si 'Ben-Hur' avait échoué, la carrière de papa aurait pu prendre un chemin très différent. "

    Heureusement pour les Heston, " Ben-Hur " ne fut pas un échec. Selon  box-officemojo.com, le film a rapporté 74 millions de dollars à l'intérieur du  pays lors de sa première sortie dans les cinémas. Fraser Heston a rappelé que MGM était dans le pétrin  à ce moment-là financièrement et que, rétrospectivement, MGM a souvent mentionné " Ben-Hur " comme le film qui a sauvé ses studios.

    " C'était vraiment l'une des premières épopées modernes ", a déclaré Heston. " Si vous comparez  'Ben-Hur' à un film d'aujourd'hui, que ce soit 'Gladiator' ou le nouveau  'Ben-Hur', je pense que vous verrez qu'il se tient encore très bien en termes de technique cinématographique et de style de photographie . "

    (photo de 1995 )

    En 1959, "Ben-Hur" a remporté 11 prix de l'Académie, dont les Oscars pour la meilleure image, le meilleur réalisateur et le meilleur acteur dans un rôle de premier plan, remporté par Charlton Heston.

    Heston a dit qu'il pense que son ami Jack Huston (de "Boardwalk Empire" et le célèbre "American Hustle") était un "merveilleux choix " pour jouer le rôle de Ben-Hur.

    "Il est un véritable acteur ", a déclaré Heston. "Il n'est pas seulement une vedette de cinéma. C'est un homme très connu, mais il est vrai et je le pense, qu'il est un excellent choix pour ce rôle ".

    Alors que la foi a joué un rôle important dans le film original, Heston croit que l'aspect religieux de l'histoire sera amélioré dans le film de 2016, qui a été produit par l'éminent couple chrétien Mark Burnett (minisérie de la Bible) et Roma Downey (Touché par un ange).

    Parce qu'il est sorti depuis si longtemps, Fraser Heston comprend que de nombreux cinéphiles actuels n'ont peut-être pas vu le film original, mais il a dit qu'il est temps aussi  d'en retirer une nouvelle copie sur DVD ou Blu-ray et de le comparer au remake moderne. Il croit également que le message raconté par les deux films, qui semble être assez cohérent, autant qu'il le sait, résonnera auprès d'un public moderne.

    "À certains égards, les mêmes luttes se déroulent dans la même région du monde en ce moment - au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, en Syrie et dans tous ces endroits", a-t-il déclaré. "Je pense que le message est un message chrétien, dans un sens générique très large. Il y a ce genre de thème judéo-chrétien de la rédemption et du pardon, qui est un bon message, quelle que soit votre préférence religieuse . "

    010.jpg

    EN CONCLUSION...

    Je ne veux et ne peux croire que Fraser ait apprécié autant que cela le nouveau "Ben Hur" avec Jack Huston son ami, lorsque le film est sorti.

    Je n'ai pas voulu voir ce remake, parce que j'aurais eu la sensation de trahir Charlton Heston. Il restera Judah Ben Hur à jamais pour moi et tous ses admirateurs.

    J'avais prédit à ce nouveau film qu'il se casserait la figure et je m'en réjouis encore aujourd'hui, car personne ne peut s'attaquer impunément à un tel monument et aucun acteur n'arrivera jamais à la cheville de Charlton Heston pour interpréter Judah Ben Hur, et c'est très bien comme cela.