Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

INFORMATIONS DIVERSES

  • CHARLTON HESTON EST DEVENU GUILLAUME LE CONQUERANT !!!!

     Je voudrais tout d'abord remercier l'ami hestonien qui, dans notre groupe FB, a publié récemment un lien vers le site de Daniel Druet qui a rencontré Charlton Heston et a réalisé le buste de notre grand Homme. Charlton Heston a posé.  De ce fait, d'après les photos publiées sur le site de D.D., je présume que ce dernier s'est déplacé à Cold Water Canyon, chez Chuck. Cela vaut de belles photos qu' a publiées Daniel Druet. 

    Parmi ces photos, une particulièrement a retenu toute mon attention. On y voit Charlton Heston contemplant sa propre statue. La photo m'a intriguée d'autant plus que l'on voit à quelques mètres plus loin, Serge Gainsbourg ! Avec ma logique, j'en ai déduit que la la statue de Chuck était au musée Grévin à Paris, et sa statue devait probablement dater des années entre 1970/1980.

    sculpture-buste-seance-charlton-heston-04.jpg

     

    Tout cela m'a incitée à faire des recherches sur la statue de Chuck dont personne ne parle, il faut bien le dire. Chuck a été statufié  à plusieurs reprises, de son vivant, ces statues sont dans divers musées à travers le monde je pense, et en particulier au musée Madame Tussauds à Los Angeles, mais une statue de Chuck à Paris ...... je n'étais pas au courant.

    Et mes recherches sur GOOGLE, m'ont conduite jusqu'à l'Abbaye aux Hommes de Caen... que je n'ai jamais visitée.  Oui ! en Normandie, à une centaine de kilomètres de chez moi. J'ai trouvé sur le NET, divers documents dont je m'inspire pour faire cet article.

    Voici quelques lignes extraites d'un livre intitulé "CHRONIQUES D'UNE FILLE DU BORD DE MER"  : "Il n'y a pas de représentation de Guillaume le Conquérant, on lui a donné les traits de l'acteur Charlton Heston avec la coupe normande au bol. Son costume d'apparât a été créé par la maison Dior. C'est vraiment étrange de se retrouver face à lui au pied d'un escalier de l'abbaye ". 

    Je suppose que si l'on a coiffé Guillaume le conquérant avec la coupe normande au bol, c'est que l'artiste s'est inspiré du personnage de Charlton Heston "Chrysagon de la Cruz", dans "LE SEIGNEUR DE LA GUERRE". 

    08.PNG

    Je n'ai pas trouvé plus de renseignements sur l'époque où ces changements ont été opérés, mais on peut supposer que le Conservateur du Musée Grévin, ayant jugé que la statue de Chuck avait fait son temps, l'avait reléguée dans les sous-sols du Musée et qu'il l'a offerte à l'Abbaye, quand des travaux de rénovations y ont été faits. 

    Entre nous, c'est beaucoup mieux que d'avoir détruit la statue de Chuck et aujourd'hui, je pense que c'est un bel hommage qui est rendu à Charlton Heston,  sous les traits de Guillaume le conquérant.

    Chuck qui parlait de ses origines normandes, au cours d'une interview au festival du cinéma américain de Deauville en 1982, n'aura certainement pas eu connaissance de cette anecdote dont je n'avais jamais entendu parler.

    Il va falloir que je me rende un de ces jours, à l'Abbaye aux hommes de Caen. En plus, elle est magnifique d'après les photos que j'ai vues. 

      

    ABBAYE AUX HOMMES DE CAEN 

    98887078_o.jpg

     

    http://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/guillaume-le-conquerant-shabille-en-dior-1372219

     

    Un duc haute couture et sonnez les matines

    Au pied de l'escalier des matines, que traversaient jadis les moines pour leurs prières matinales, se trouve un étrange mannequin. Au départ c'était une statue du musée Grévin, celle de Charlton Heston, donnée à l'abbaye aux Hommes pour être changée en Guillaume Le Conquérant. Le Ben-Hur de Normandie est grimé « d'époque » : un grand manteau avec vison et une tunique, signés Dior.

     

     

     

    http://voyagesfilippiens.over-blog.com/article-normandie-les-abbayes-de-caen-114311593.html

     

    Au pied d'un escalier nous rencontrons Charlton Heston habillé d'une robe de Christian Dior ... mais non, c'est Guillaume le Conquérant, roi d'Angleterre et duc de Normandie !

     

    rd12-08-08-26.jpg

     caen34_abbaye_hommes_int_escalier_matines081.JPG

    Cher Renaud, je ne pouvais pas résister à publier ici votre anecdote qui colle au plus près à ce qui est écrit ci-dessus... Merci pour cela ! Certainement, un avant-goût d'un futur "grain de sel ". 

     " SERENDIPITY " (Chance ou destin) comme aurait probablement dit Chuck. En l'occurrence ici, est-ce que ce serait le destin qui n'aura pas voulu que Chuck fasse ce film ? je pense surtout que ce sont les financiers hollywoodiens qui ont été les mauvais génies !

    " Ce qui est encore plus cocasse, chère France, c'est que Chuck dans les années 80 avait eu un projet à gros budget avec Fraser sur justement, la conquête de l'Angleterre par Guillaume,où il aurait endossé le rôle principal; sans doute soucieux de remercier l'artiste pour les millions de dollars qu'il aura rapportés à l'industrie dans sa carrière,*Hollywood* s"est empressé de ne pas lui procurer le financement nécessaire, et ce projet sûrement magnifique sur le papier, faisons confiance aux Heston, n'a donc jamais vu le jour...merci Hollywood, pas étonnant qu' il se soit mis à la télévision, il ne lui restait, hélas, plus que ce médium pour s'exprimer...."

  • AMITIE HESTONIENNE OU CHUCKIENNE...

    A mon retour de vacances, j'ai trouvé sur le blog, ce joli commentaire de notre amie Christiane.

    J'ai jugé opportun de le publier ici et d'y ajouter mon propos à la suite.

    Angers 7f.JPG

    Où est passée la " dame qui fait le blog "? pourraient dire les lecteurs de ce très bel hymne 
    à notre grand Chuck !!!!
    Moi, qui suis venue au blog par l'intermédiaire de notre passion commune pour Charlton Heston, je sais où est rendue celle qui, depuis lors , est devenue mon amie ...;
    Elle a passé quelques journées dans ma jolie région d'Anjou et nous en avons profité pour nous revoir à Angers où j'habite .....
    Cette deuxième rencontre nous a ravies , l'une et l'autre ........
    Nous avons beaucoup parlé de Charlton , de nos amis communs au groupe !
    Un noyau solide, sympathique et aimable , tel qu'une personne comme Chuck a pu fédérer .....
    Merci à Chuck de nous avoir fait nous connaitre, merci à France pour son amitié et bravo à elle pour ses belles réalisations autour de notre héros aimé !
    J'applaudis déjà à notre 3e rencontre !!!!

    Christiane.

    Angers 7b -Maison Adam.JPG

     

    Merci chère Christiane pour cette nouvelle rencontre. Nous avons passé un bon moment bien qu'il fut un peu court. 

    Notre grand Chuck a réalisé ce miracle de nous faire connaître des moments d'amitié, nous fédérant internationalement, autour de sa mémoire et par-dessus tout, autour de sa personne.

    Tout cela est pour moi une bonne raison de continuer à faire mes recherches pour partager avec toutes et tous ce que fut Charlton Heston, l'homme et l'artiste. Sa personnalité est si riche, si intense, mais aussi "mystérieuse", puisque bien qu'étant un homme public qui s'est découvert à travers ses écrits, il a su protéger et garder secrète, tout une partie de sa personnalité troublante à mes yeux. 

    J'ai fini de publier "CHARLTON HESTON STORY" qu'avait publié en septembre-octobre 1965, la revue de cinéma "CINEMONDE" qui faisait partie des revues que je collectionnais à cette époque et depuis 1953. 

    J'avais lu en son temps cette "STORY",  mais j'avoue que j'aurais été bien en peine pour en parler aujourd'hui car j'avais perdu mes revues. Heureusement, grâce à Internet, je peux aujourd'hui refaire ma collection concernant Chuck.

    En relisant et publiant cette "biographie" partielle de Chuck, j'ai pu constater qu'il était déjà cet homme rare, au caractère bien trempé.  

    Cette série est française, assez bien écrite. Cependant, j'y ai relevé deux ou trois erreurs qui ne changent rien à la personnalité de Chuck. Alors je passe dessus. 

    Pour autant, lorsqu'il est dit que Chuck ne sera jamais metteur en scène car ce n'est pas son métier, il nous a prouvé dans les années qui ont suivi, qu'il allait le devenir en 1972 pour "ANTOINE ET CLEOPATRE " et je reconnais vouer un culte personnel à ce film. 

    La personnalité de l'homme " Charlton " est très bien décrite, sans complaisance mais objectivement. C'est bien tel qu'il est "analysé" que je perçois ce merveilleux acteur. Homme un peu austère, peut-être "psycho-rigide", sans concession mais juste, sachant se remettre en cause et faisant fi du " qu'en-dira-t'on ". Un homme "seul" bien qu'entouré affectivement. Son regard si bleu, a été pour moi un mystère, car toujours j'y ai décelé de la tristesse, un regard fixant loin devant lui, un regard qui se perd dans un ailleurs qui nous échappe. Je ne saurai jamais, mais j'ose penser que ce regard scrute dans son passé,  l'enfant solitaire qu'il fut et qu'il n'a jamais pu quitter. L'amour qu'il a porté à ses enfants et petits-enfants en est la preuve. Homme responsable, il a su leur donner l'essentiel et l'équilibre,  tout ce qui lui a manqué pour que son enfance soit heureuse. 

    J'ai aimé aussi le passage dans lequel Chuck parle de Fraser (ou Frazer dans la Story) . Nous apprenons qu'il fut un enfant fragile et qu'il ferait autre chose qu'acteur de cinéma. Il avait dix ans quand cela a été écrit et, effectivement, bien qu'il soit metteur en scène entre autre, il a plusieurs cordes à son arc. 

    En résumé, Charlton Heston fut un homme et un acteur exceptionnel, pour moi le plus grand du XXème siècle. 

    Je le remercie pour ce qu'il fut et ce que j'ai appris de lui. 

    11403051_974136082627522_6549649145659207550_n.jpg

  • LES MUSIQUES DES FILMS DE CHUCK EN CADEAU...

    On dit que les petits cadeaux entretiennent l'amitié. C'est possible, surtout quand ils sont faits de musiques sublimes comme celles qui ont accompagné  les grands films de Charlton Heston. 

    Jérome Moross, Miklos Rozsa, Elmer Bernstein, Dimitri Tiomkin ... De grands compositeurs dont les musiques ont sublimé des films qui resteront à jamais dans nos mémoires avec notre HEROS MAGNIFIQUE. 

    Cette petite introduction pour vous dire que je suis heureuse que Christiane ait apprécié ces merveilleuses musiques et qu'elle partage avec nous son sentiment que je publie ci-dessous.

    Heureuse de vous avoir fait plaisir chère Christiane. 

    20170730_062425.jpg

     

    J'utilise quotidiennement ma voiture et, très souvent, je branche la clé USB que France m'a offerte en juin dernier ......


    Y sont téléchargées les musiques de certains des grands films tournés par notre Charlton ......
    J ai un infini plaisir à les écouter. J en ai même du mal à me concentrer
    sur ma route !!!!!!!


    Je me trouve instantanément plongée dans les films ...


    Je revois les scènes de haine dans Ben Hur , la douceur des rencontres
    avec Esther, la sérénité de l'image du Christ, belle et sensible, les ardeurs guerrières du Cid et de son armée, la longue marche des Hébreux vers la Terre élue.....


    Ces merveilleuses images gravées dans le cœur, l'âme, l'esprit ....que l'on ne peut oublier ......


    Les musiques les transcendent , tantôt rudes, calmes, ou impressionnantes et passionnées
    La grandeur de Rome, la fougue des guerriers de Valence, les plaintes
    des esclaves d Egypte..... autant d images magnifiées par ces splendides et éternelles musiques .
    Voilà France. Ce que je ressens en écoutant ce joli cadeau que vous m'avez fait .

    Christiane

  • LES 55 JOURS DE PEKIN.... Ma fête personnelle du cinéma....

    article du 21 juin 2017 MAJ 25 juillet 2017

    Puisque c'est la fête du cinéma cette semaine et qu'aucun film de Charlton Heston n'est programmé à la télévision française, je me fais ma propre fête du cinéma en rendant hommage aux "55 JOURS DE PEKIN" (1964)

    A noter : une erreur de l'éditeur du double DVD collector donne 1964 comme date de tournage et sortie du film.

    Le film est sorti en 1963 aux Etats-Unis et en France...donc le tournage n'a pu se faire que de courant 1962 jusqu'au début 1963. 

     

    J'ai pris mon plus bel appareil photo (mon CANON EOS 1100D) pour filmer mon écran de télévision, pendant que passaient les interviews de Charlton Heston, de Lydia Clarke Heston et la bande-annonce française, du film...

    Voici le résultat :

    ET VIVE LA FETE DU CINEMA HESTONIEN !!!!

    55jours 1.JPG

    INTERVIEW DE CHARLTON HESTON SUR LE PLATEAU DU TOURNAGE

     

     

     INTERVIEW DE LYDIA CLARKE HESTON SUR LE PLATEAU DE TOURNAGE

     

    LA BANDE-ANNONCE DU FILM POUR LA VERSION FRANCAISE

     

     

     

     

  • JE VOUDRAIS BIEN CONTACTER "OBJECTIF-CINEMA....

     

    PUBLIE LE 18 MAI 2016

    Je n'ai jamais été contactée par Objectif-Cinéma... Dommage.

    " Qui ne dit mot, consent ". C'est donc dans cet esprit que je publie la lettre de Charlton Heston à Jean-Claude Michel.

     

     

     

     

    Ce blog que j'ai découvert ce matin, publie des articles très intéressants...

    Je comprends fort bien qu'il faille les contacter pour avoir l'autorisation de publier un article venant de leur site.

    Mais comment faire ? J'ai cliqué sur les emplacements précisant qu'il faut envoyer un mail. C'est bien ...

    Oui, comment faire puisque l'on n'arrive à aucune adresse mail...

    Si le webmaster de "OBJECTIF CINEMA " vient à visiter mon blog et qu'il découvre l'article que je publie, je demande à ce qu'il prenne contact avec moi quelque soit sa décision afin de m'autoriser à faire cette publication, ou pas.

    Je le remercie par avance.

    (J'ai fait une capture d'écran de la page "contact"  du blog .)

    J'ai l'habitude de contacter les personnes qui gèrent des blogs, quand je désire publier un de leurs articles, autorisations qui m'ont toujours été accordées.

    Cette fois, c'est la lettre de Charlton Heston traduite en français que je publie. Donc, l'autorisation de la publier m'est indispensable. Et pour finir, je précise que je ne manque jamais de mettre le lien du site concerné par l'article publié.

     

    http://www.objectif-cinema.com/blog-doublage/index.php/2009/12/09/215-jean-claude-michel-10-ans-deja

     

    MERCREDI 9 DÉCEMBRE 2009

    Benhur3 jean claude Michel.jpg

    JEAN-CLAUDE MICHEL : 10 ANS DÉJÀ...



    Cela fait 10 ans déjà (le 10/12) que Jean-Claude Michel nous a quittés à l'âge de 74 ans. Cet irremplaçable comédien nous manque beaucoup et nous avons souhaité lui rendre hommage, une nouvelle fois, à l'occasion de ce triste anniversaire, par l'intermédiaire d'une lettre que Charlton Heston lui avait adressée en 1960 après la projection à Paris de Ben-Hur en version française. En effet, dans ce film Jean-Claude Michel lui prêtait sa voix et l'acteur américain avait été enchanté du résultat. Une copie de cette lettre nous a été confiée par la famille du comédien français et Paule Emanuèle, sa veuve et aussi grande figure du doublage, nous autorise à en publier une traduction. C'est un document exceptionnel resté inédit depuis près d'un demi-siècle. Le voici :

    Monsieur Michel, 

    Je regrette profondément de ne pas parler plus le français car j'aurais souhaité vous remercier dans votre propre langue à propos du français éloquent que vous employez à ma place dans la version doublée de Ben-Hur que j'ai vue l'autre soir. 

    Je me suis toujours opposé au principe du doublage des films dans d'autres langues, bien que reconnaissant la nécessité économique de cette pratique pour la distribution à grande échelle d'un film. Cependant, ce que j'ai entendu au Gaumont était supérieur aux doublages habituels et je me sens obligé de reconsidérer mon point de vue sur le sujet. Ce fut certainement le meilleur travail dans le domaine que j'ai eu l'occasion d'entendre. 

    Un acteur est naturellement très sensible de voir son propre travail réinterprété par un autre acteur, et presqu'impossible à satisfaire. Ce que vous avez accompli dans le rôle de Judah Ben-Hur m'a satisfait énormement. Cela a dû être un travail d'une difficulté presqu'incroyable de rendre avec une telle précision l'interprétation et l'ambiance émotionnelle que j'ai créées en anglais. En effet, pour au moins une réplique... Le point culminant de la dispute entre Messala et Judah quand ce dernier dit : « S'il faut que je choisisse, alors je serai contre toi ! »... Je préfère infiniment votre jeu au mien, pour lequel je deviens de moins en moins satisfait avec le temps. Si les Français aiment ce que j'ai fait dans le film, c'est vous que je dois remercier. Je souhaite vous en exprimer toute ma reconnaissance. 

    Très sincèrement, 

    Charlton Heston 

    Pour lire ou relire l'hommage que nous avions fait à Jean-Claude Michel en 1999 :http://www.objectif-cinema.com/portraits/022.php

    (c) La Gazette du doublage - 2009 
    (Reproduction strictement interdite de la traduction de la lettre de Charlton Heston sans accord préalable)

    LISTE DES FILMS DANS LESQUELS JEAN-CLAUDE MICHEL A DOUBLE

    CHARLTON HESTON

    (référence Wikipédia)