Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • REPONSE DE HEATHER J McADAMS AUX COURRIELS QUE J'AI ENVOYES

     

    Mon hommage à Charlton Heston en septembre 2016 

     14463210_1213209912082306_4169743914643089106_n.jpg

    Déçue de n'avoir pas de réponse de la part de Fraser, j'ai envoyé à Heather J McADAMS, chef du développement d'AGAMEMNON-FILMS, la lettre ouverte publiée sur le blog.

    Voici les réponses que j'ai reçues. 

    Disappointed that I did not have an answer from Fraser, I sent Heather J McADAMS, Development Manager of AGAMEMNON-FILMS, the open letter published on the blog.

    Here are the answers I received.

    1

    de "info" <info@agamemnon.com> a
    à "france darnell" 
    date 12/01/18 20:16
    objet Re: Blog Charlton Heston - My letter of 2017 November, 8

    Sorry Ginette, we did not receive your letter. What kind of commemoration were you planning?
     
    Best,
     
    Heather
     
    Désolée Ginette, nous n'avons pas reçu votre lettre. Quel genre de commémoration envisagiez-vous?

    2

    de "info" <info@agamemnon.com>  
    à "france darnell" 
    date 16/01/18 18:31
    objet Re: Blog Charlton Heston - My letter of 2017 November, 8
    Ginette-
     
    This letter seems a bit angry. We honestly didn’t receive your letter or see your postings on your blog. What is it that you want? Do you want a photo? An autograph from Fraser? What do you need for your commemoration?

     
    Best,
     
    Heather
     
    Ginette-

    Cette lettre semble un peu en colère. Nous n'avons honnêtement pas reçu votre lettre ni vu vos messages sur votre blog. Qu'est-ce que vous voulez? Voulez-vous une photo? Un autographe de Fraser? De quoi avez-vous besoin pour votre commémoration?
     
    Je veux espérer qu'après ces deux messages et les réponses que j'ai faites, Fraser nous contactera. 
    Je tenais à vous informer...
     
    I want to hope that after these two messages and the answers I have made, Fraser will contact us.
    I wanted to inform you ...
  • OPEN LETTER TO FRASER HESTON - LETTRE OUVERTE A FRASER HESTON

    MAJ le 21 janvier 2018

     

    1ère publication le 31 décembre 2017

     

    Hi Fraser and Happy New Year 2018

    I did not think I should publish on the blog that I dedicate to your Father, the letter that I sent you on November 8th. This letter was co-signed by Renaud Vallon, contributor to this blog.

    We had accompanied this mail, two international reply coupons and an envelope written to my address, all sent to your AGAMEMNON offices in LOS ANGELES.

    Alas, to date, 31 December 2017, we have not received any response from you. We are deeply disappointed (1)

    (1)I just replaced "shocked" by "disappointed"

    We are sure that you appreciate France and we thank you for it.

    The image of your Father is VERY bad in our country because of a combination of reasons that we do not support. Only dedicated and volunteer people like us, committed to your Father's memory, are in action to better understand and estimate it as much as possible.

    2018 is the year that gives us the opportunity to pay tribute and your acceptance would be precious. We thought it was in the order of things to inform you to get your agreement.

    No other way to communicate with you, either on FACEBOOK or INSTAGRAM.

    I also sent a private message on FACEBOOK to Heather J. McAdams, who is on Agamemnon's staff, but unfortunately she did not open it.

    We hope that someone who follows this blog, read this article and will inform you.

    Charlton Heston had great respect for his audience and we want to believe that you too have the same spirit and that only your work prevents you from responding positively.

    The translation is from Google and may have some syntax errors, please excuse me.

     

    Hi Mr. Heston, 

    Briefly, I introduce myself: I am France Darnell (my nickname), author of a French blog dedicated to your father Charlton Heston to whom I have a great admiration since 1953 for all that he represented artistically and humanly. 

    http://charltonheston.blogspirit.com/page-d-accueil.html

     

    This blog is intended to talk about your father, his career and especially to publish in French, all documents that I can find on the Internet in English that I translate for your father's French admirers: the interviews to which your father and you answered, excerpts from the books he wrote or biographies that were written by other authors, newspaper articles etc ... All this being done with respect and fidelity to the statements that your father and you- even could have done.

    I own all his films and all his books, including the latest biography of Marc Eliot.

    Renaud Vallon, another member of the "Fans Charlton Heston" group, agrees with my request which is the subject of this letter.

    We are part of the group "FANS CHARLTON HESTON" on Facebook.

    We saw on your site AGAMEMNON, that you prepare a long documentary on your father. We made the connection of this realization with the tenth anniversary of the death of your father on April 5, 2018 that we would like to commemorate.

    Our letter is intended to ask you for your agreement and support. We would be honored to meet you as part of this tribute we wish to pay to your Father in 2018.

    Will your film be the subject of an exceptional world release in festivals especially in France (Cannes in May 2018 and Deauville in September 2018) and especially if it will be published as DVD and BLU-RAY (multilingual) ), in a box of several films interpreted by your father.

    Obviously, for the moment we have not defined anything because we need your opinion and your authorization.

    Depending on your response, we will inform you in due course, in what form we have decided to prepare this tribute.

    As part of this tribute, I ask you if you would have a picture of your father that you would agree to send me.

    With this photo, I intend to print a postage stamp for this event for the participating fans. This stamp would not be marketed, so no commercial interest for us.

    For this, I need your exceptional written permission for the use of the photo.

    It goes without saying that if you grant me this permission, I will send you the stamp sheet that will be issued.

    I thank you for the confidence you will make me and I hope that you will accede positively to my request.

    Please find enclosed 2 "international reply coupon" and an envelope written in my name, if you agree to answer us.

    With our thanks, We wish you the best.

     signature_4.gif

     

     

    Bonjour Fraser et bonne année 2018 

    Je ne pensais pas devoir publier sur le blog que je dédie à votre Père, la lettre que je vous ai envoyée le 8 novembre dernier. Cette lettre était co-signée par Renaud Vallon, contributeur à ce blog.

    Nous avions accompagné ce courrier, de deux coupons-réponses internationaux et une enveloppe rédigée à mon adresse, le tout envoyé à vos bureaux AGAMEMNON de LOS ANGELES.

    Hélas, à ce jour 31 décembre 2017, nous n'avons obtenu aucune réponse de votre part. Nous sommes profondément déçus. (1)

    (1) je viens de remplacer "choqués" par " déçus"

    Nous sommes persuadés que vous appréciez la France et nous vous en remercions.

    L'image de votre Père est TRES mauvaise dans notre  pays en raison d'une combinaison de motifs que nous ne cautionnons pas. Seuls des gens dévoués et bénévoles comme nous le sommes,  attachés à la mémoire de votre Père, sont dans l'action pour mieux le faire comprendre et l'estimer autant que cela est possible.

    2018 est l'année qui nous offre l'opportunité de lui rendre un hommage et votre acceptation nous serait précieuse.  Nous pensions qu'il était dans l'ordre des choses de vous en informer pour obtenir votre accord. 

    Aucun autre moyen de communiquer avec vous, que ce soit sur FACEBOOK ou INSTAGRAM. 

    J'ai envoyé également un message privé sur la messagerie FACEBOOK à Heather J. McAdams, qui fait partie du staff d'Agamemnon, mais malheureusement elle ne l'a pas ouvert. 

    Nous espérons que quelqu'un qui suit ce blog, lira cet article et vous en informera. 

    Charlton Heston avait un grand respect de son public et nous voulons croire que vous aussi avez ce même esprit et que seul votre travail vous empêche de nous répondre positivement.

    La traduction  provient de Google et comporte peut-être quelques fautes de syntaxe, je vous prie de m'en excuser. 

    signature_4.gif

     Bonjour Monsieur Heston,

     

    Succinctement, je me présente  : Je suis France Darnell ( mon pseudo), auteure d'un blog français dédié à votre père Charlton Heston à qui je voue une grande admiration depuis 1953 pour tout ce qu'il a représenté artistiquement et humainement.

     

    http://charltonheston.blogspirit.com/page-d-accueil.html

     

    Ce blog a pour vocation de parler de votre père, de sa carrière et surtout de publier en français, tous les documents que je peux trouver sur Internet en langue anglaise que je traduis pour les admirateurs francophones de votre père  : les interviews auxquelles votre père et vous avez répondu, des extraits des livres qu'il a écrits ou de biographies qui ont été écrites par d'autres auteurs, les articles de journaux etc... Tout cela étant réalisé avec respect et fidélité aux déclarations que votre père et vous-même avez pu faire.

    Je possède tous ses films et tous les livres le concernant, dont la dernière biographie de Marc Eliot.

    Renaud Vallon, autre membre du groupe « Fans Charlton Heston », s'associe à ma requête faisant l'objet de ce courrier.

    Nous faisons partie du groupe « FANS CHARLTON HESTON » sur Facebook.

    Nous avons vu sur votre site AGAMEMNON, que vous préparez un long documentaire sur votre père. Nous avons fait le rapprochement de cette réalisation avec le dixième anniversaire du décès de votre père le 5 avril 2018 que nous voudrions commémorer.

    Notre lettre a pour but de vous demander votre accord et votre soutien. Nous serions honorés de vous rencontrer dans le cadre de cet hommage que nous désirons rendre à votre Père en 2018.

    Est-ce que votre film fera l'objet d'une sortie mondiale exceptionnelle dans les festivals notamment en France (Cannes en mai 2018 et Deauville en septembre 2018) et surtout s'il sera édité sous forme de DVD et BLU-RAY (multilingues), dans un coffret de plusieurs films interprétés par votre père.

    Évidemment, pour le moment nous n'avons rien défini car nous avons besoin de votre avis et de votre autorisation.

    Selon votre réponse, nous vous informerons en temps voulu, sous quelle forme nous avons décidé de préparer cet hommage.

    Dans le cadre de cet hommage, je me permets de vous demander si vous auriez une photo de votre père que vous accepteriez de m'envoyer.

    Avec cette photo, j'ai l'intention de faire imprimer un timbre postal pour cet événement, destiné aux fans participants. Ce timbre ne serait pas commercialisé, donc aucun intérêt commercial pour nous.

    Pour cela, il me faut votre autorisation écrite exceptionnelle pour l'utilisation de la photo.

    Il va de soi, que si vous m'accordez cette autorisation, je vous enverrai la planche de timbres qui sera émise.

    Je vous remercie de la confiance que vous me ferez et j'espère que vous accéderez positivement à ma demande .

    Veuillez trouver ci-joint 2 « coupon-réponse international » et une enveloppe rédigée à mon nom, si vous acceptez de nous répondre.

    Avec nos remerciements,

    Nous vous souhaitons le meilleur.

     

     

  • DE QUO VADIS A BEN-HUR

    vlcsnap-00140.jpg

    Passionnée d histoire romaine, encore collégienne, j'avais lu "Quo Vadis" de Henryk Sienkiewicz...


    Il m avait énormément plu d'autant qu'il avait été suivi du film avec R. Taylor que j'avais beaucoup aimé ...


    Tout naturellement, je souhaitais lire "Ben Hur", c est ce que je fis ...ou plutôt, je le commençais ...
    En effet, il me parut très ennuyeux et j'abandonnai sa lecture ....
    Par contre, le film de 1959 fut un émerveillement ! 
    Quelle vie ! quel tonus ! quelles beautés !
    Un film qui mêlait la bravoure, l'amour, le fanatisme idéologique, la Foi ......
    Une grande et belle reconstitution ! une musique extraordinaire !
    Notre Chuck : Ben Hur, tel que ce rôle ne pouvait être tenu que par lui !
    Il a tellement bien rendu les souffrances, les interrogations, les révoltes de ce prince devenu esclave ...


    Une merveille qui m'a très vite fait oublier ma lecture ratée !


    C'est dans ce film que j'ai découvert et, depuis, admiré et aimé Charlton Heston !!
    Ce fut le cas, je pense, pour pas mal d'hestoniens et d'hestoniennes !

    signature_1.gif

    vlcsnap-00154.jpg

    20391_1768773040015879_462556506517469134_n.png

    vlcsnap-00017.jpg

    vlcsnap-00044.jpg

    vlcsnap-00098.jpg

    vlcsnap-00107.jpg

    vlcsnap-00114.jpg

    vlcsnap-00128.jpg

  • LE CID... de Pierre Corneille à Antony Mann

     

    En 1637 Pierre Corneille présentait dans un théâtre à Paris, sa pièce "LE CID". En 1961, Antony Mann, nous présentait son film "EL CID" avec Charlton Heston dans le rôle-titre.

    Christiane nous expose ses ressentis et les différences entre les deux oeuvres...

    Merci Christiane pour cet exposé.

    15590022_923080257822866_362913454530434240_n.jpg

    " Le Cid" d'A. Mann est une des versions mettant en valeur ce héros à mi-chemin
    de l'histoire et de la légende ......


    Rodrigue né à Bivar, près de Burgos, en 1043, a séduit bien des auteurs .....en Espagne et ailleurs......


    Au XI e siècle, déjà puis au XVIIe, notre chevalier prit des allures de héros .....


    Pierre Corneille, en 1636, en fit une de ses plus belles tragédies .....mais son personnage n'a pas grand chose de commun avec le Rodrigue du film qui suit assez fidèlement les récits le concernant ......


    Du XVIIe siècle, celui de Louis XIV, on revient au Rodrigue originel ; seigneur du Moyen Age. A. Mann fait de ce drame en vers un grand film d aventures à allure d'épopée ....


    Le Cid du film est vaillant, honnête, fidèle jusqu'à la mort, le devoir l'emporte sur les sentiments : c'est cornélien !!!!!


    dommage que ce portrait soit un peu embelli ! mais le héros de ce film se devait d'être le plus pur des chevaliers !!!!

    169_EMI_550884 - Copie.jpg


    L intrigue commune à Corneille et au film, s'accompagne de différences non fondamentales .....


    Toutefois des personnages chez Mann ont une importance que Corneille passe sous silence .....les princes, Ordonez .... d autres sont dissemblables .....


    Le succès fut au rendez vous pour ces deux oeuvres avec Charlton Heston pour le film et Gérard Philippe notamment pour la pièce en vers ....


    Grâce, à P. Corneille nous connaissons ce personnage de l'Espagne médiévale, ce qui a pu ouvrir certains au film ....

     


    Charlton a posé auprès d'un buste de P. Corneille, certainement heureux de cela et la boucle est bouclée !!!!!!

    FB_IMG_1481059626162 1962.jpg

    (Charlton Heston à la Comédie-Française posant près du buste de Corneille - 1962)


    Une des plus célèbres pièces en vers du répertoire français, un des plus grands films
    épiques et un très beau rôle pour notre Chuck !!!!!

    signature_1.gif

    ET POUR FINIR, CE JOLI POEME-HOMMAGE DE CHRISTIANE, AU TALENT DE CHUCK...

     

    De nos écrans, il devint le héros 
    Qu'il revêtit le manteau d'un prophète 
    Ou la tunique d'un prince de Judée
    Qu'il soit un fier seigneur de Castille.....

    Ou que son périple l'ait mené sur une planète inconnue 
    Ou portant l'uniforme d'un officier nordiste. 
    Que son vêtement fut une guenille, une toge ou un uniforme 
    Il est et reste un des plus grands : Chuck.....

     

  • LETTERA A UN FIGLIO - LETTRE A UN FILS

    Cara France,

    questo è il commento che mi hai suggerito di scrivere. Decidi tu se tradurlo in francese o no. Forse per Fray non ci sarebbe bisogno, ma per i lettori del blog forse è necessario

    con tanto affetto (e tanto dolore per tua sorella, per mio padre e per Chuck)

    Maria

    32c5fd5c5bcc6a1b718f99bd4ada195c.jpg

    Scrivo questo mio commento in italiano e spero che Fraser Heston non abbia dimenticato la mia lingua.

    Anzi spero che Fray , come lo chiamavano in famiglia, non abbia dimenticato troppe cose della sua infanzia e della sua adolescenza.

    In una intervista, non ricordo quale, Fray diceva che la sua più grande fortuna era stata quella di avere avuto genitori come i suoi.

    E’ vero: è una grande fortuna avere un padre intelligente, colto e pieno di talento. Pieno anche di affetto per suo figlio. Ed uno dei Comandamenti è quello di onorare il padre. Nonostante il mio personale agnosticismo, è quello che ho fatto alla morte di mio padre, senza trasformare quel dovuto senso di rispetto in un’opportunità di aumentare quel poco o molto di benefici economici lasciatimi da lui.

    Ad esempio, se mio padre mi avesse lasciato un “In Folio” originale di Shakespeare, conoscendo il valore non economico che quel libro aveva per lui non lo avrei abbandonato nelle mani di un battitore d’asta. E così i tanti ricordi, perfino gli abiti e le cose che in vita ha maneggiato. Naturalmente parlo di mio padre. Ma un padre è un padre e anche a mio padre io devo molto. Il farmi scoprire la bellezza dell’arte e della letteratura. Il mostrarmi le tante infinite bellezze del mondo in cui viviamo. Aprire la mia mente alla molteplicità della razza umana. Anzi al fatto che come disse Einstein di razza ce n’è solo una.

    Se poi, e parlo sempre di mio padre, mi avesse addirittura lasciato un suo testamento  in un film che racconta lo straziante rapporto che pure può esservi tra un padre e un figlio, non lo avrei volutamente ignorato. Non avrei ignorato lo sforzo fisico e la difficoltà spirituale di continuare ad esercitare la sua arte mentre era consapevole di quanto poco gli rimaneva da vivere. Se, e parlo di mio padre, avessi ora in mano quel testamento, rivolto a me e al resto della famiglia lo mostrerei a tutti con orgoglio, dicendo : “Guardate mio padre negli ultimi momenti della sua vita. Guardatelo mentre, malfermo sulle gambe, mi parla nascondendo il suo dolore. “

    L’avrà capito che ora parlo di suo padre. E tra le tante cose che ha permesso si perdessero nel mondo ⌊ 1 ⌋, senza rendersi conto che quelle cose erano parte della memoria di suo padre ma forse pensando solo ai benefici economici che ne poteva trarre, come ha potuto permettere che anche una parte significativa dell’arte di suo padre , un racconto doloroso intitolato, guarda il caso, proprio “My Father” fosse nascosto, sepolto per sempre ?

    Questa è la realtà più dolorosa e che mai mi sarei aspettato dalla sua “pietas”, quel sentimento di rispetto e di nostalgia, che i Romani provavano per coloro che avevano perduto per sempre. Cercavano per quanto potevano di mantenerne la memoria per sé e per le generazioni future. Forse nei mesi da lei trascorsi a Roma avrà avuto modo di vedere la Via Appia Antica e le tante tombe che i sopravvissuti dedicavano alla “pietas” che sempre bisogna conservare per chi non c’è più.

    Quest’anno saranno dieci anni che suo padre ha lasciato questo mondo e ha lasciato un figlio che considerava la sua garanzia per l’immortalità. Ci pensi un momento. Non sente nascere anche in lei quell’antico senso di “pietas”?

    Non sente la necessità di richiamare con una piccola offerta, come facevano i Romani, attraverso un foro che si supponeva raggiungesse l’Ade, la memoria di suo padre e riportarla in vita?

    Io semplicemente le chiedo di farlo. Potrebbe non perdonarselo mai

    MARIA RUSSO DIXON

    MIEI CONSIGLI PERSONALI

    ⌊1⌋ A questo proposito, penso che sia stata una decisione collettiva della famiglia dover decidere sulla vendita della proprietà, non solo sulla decisione di Fraser.

    Noi Ammiratori del Grande Uomo non ammettiamo questa scelta, avremmo voluto che "la Casa di Ben Hur" fosse trasformata in un luogo culturale dedicato a Charlton Heston, alla cultura letteraria, al teatro e al cinema. Era diverso e ce ne siamo pentiti.

    Mi prendo la libertà di pensare che la Famiglia abbia immaginato la delusione degli Hestoniani e degli Hestoniani e che probabilmente sarebbe stato straziante per loro dover separarsi da tutto quello che era stato CHARLTON E LYDIA. Ingenuamente, è quello che voglio credere.

    FRANCE ...

     

    Chère France,

    ceci est le commentaire qui m'a été suggéré d'écrire. Tu décides si tu le traduis en français ou non. Peut-être que pour Fray il y n'aurait pas besoin, mais pour les lecteurs du blog il est nécessaire peut-être de le faire. 

    avec beaucoup d'affection et beaucoup de peine pour ta soeur, pour mon père et pour Chuck,

    Maria

    11846712_10205989481069463_8950549305592664952_n.jpg

     

    J'écris ce commentaire en italien et j'espère que Fraser Heston n'a pas oublié ma langue.

    En fait, j'espère que Fray, comme on l'appelait dans la famille, n'a pas trop oublié son enfance et son adolescence.

    Dans une interview, je ne me souviens pas laquelle, Fray a dit que sa plus grande chance avait été d'avoir des parents comme les siens.

    C'est vrai : c'est une grande fortune d'avoir un père intelligent, cultivé et talentueux. Aussi plein d'affection pour son fils. Et l'un des commandements est d'honorer le père. En dépit de mon agnosticisme personnel, c'est ce que j'ai fait à la mort de mon père, sans transformer ce sens du respect en une occasion d'augmenter le peu ou beaucoup de l'héritage qu'il m'a laissé.

    Par exemple, si mon père m'avait laissé un original «In Folio» de Shakespeare, sachant la valeur sentimentale que le livre avait pour lui, je ne l'aurais pas abandonné entre les mains d'un commissaire-priseur de ventes aux enchères. Et donc les nombreux souvenirs, même les vêtements et les objets qui étaient la réussite de sa vie. Bien sûr, je parle de mon père. Mais un père est un père et je dois beaucoup à mon père aussi. Il m'a fait découvrir la beauté de l'art et de la littérature. Il m'a montré les nombreuses beautés infinies du monde dans lequel nous vivons. Ouvert mon esprit à la multiplicité de la race humaine. Effectivement, comme l'a dit Einstein " il n'y a qu'une seule race."

    Si alors, et — je parle toujours de mon père — il avait même laissé son testament dans un film qui raconte la relation déchirante qu'il peut y avoir entre un père et un fils,  je ne l'aurais pas ignoré intentionnellement. Je n'aurais pas ignoré l'effort physique et la difficulté spirituelle de continuer à exercer son art alors qu'il était conscient du peu qu'il lui restait à vivre. Si, — et je parle de mon père — j'avais maintenant ce testament entre mes mains, je le montrerais à la famille et au reste du Monde avec fierté, en disant : « Regardez mon père dans les derniers moments de sa vie. Regardez-le tandis que, instable sur ses jambes, il me parle, cachant sa douleur. »

    Il aura compris que maintenant je parle de son père. Et parmi les nombreux objets qu'il s'est permis de disperser dans le monde ⌊ 1 ⌋, sans se rendre compte que ces objets faisaient partie de la mémoire de son père, mais peut-être ne pensait-il qu'aux avantages économiques qui pouvaient en découler. Regarde le cas vraiment : comment a t'il pu permettre que, même une partie significative de l'art de son père, juste une histoire douloureuse appelée "MY FATHER " soit cachée, enterrée pour toujours ?

    C'est la réalité la plus douloureuse et que je n'aurais jamais imaginée de ses «pietas»,  ce sentiment de respect et de nostalgie que ressentaient les Romains pour ceux qu'ils avaient perdus pour toujours. Ils ont essayé autant que possible de garder leurs souvenirs pour eux-mêmes et pour les générations futures. Peut-être que durant les mois qu'il a passés à Rome, il a eu l'occasion de voir la Via Appia Antica et les nombreuses tombes que les survivants ont consacrées aux "pietas" qui doivent toujours être conservées pour ceux qui n'existent plus.

     
    Cette année, il y aura dix ans que son père a quitté ce monde et a laissé un fils qu'il considérait comme sa garantie d'immortalité. Y pense t'il un instant. Ne ressent-il pas naître en lui aussi,  ce sens ancien de "pietas" ?
     
    Ne ressent-il pas le besoin de rappeler avec une petite offre, comme les Romains faisaient, à travers un trou qu'on supposait atteindre l'Ade, la mémoire de son père et le ramener à la vie ?
     
    Je lui demande simplement de le faire. Il pourrait ne jamais lui pardonner.
     

    signature_2.gif

    MON AVIS PERSONNEL

    ⌊ 1⌋ Sur ce sujet, je pense que ce fut une décision collective de la famille que d'avoir à décider de la vente des biens, pas uniquement la décision de Fraser. 

    Nous les Admirateurs du Grand Homme n'admettons pas ce choix, nous aurions souhaiter que " la Maison de Ben Hur " soit transformée en lieu culturel dédié à Charlton Heston, à la culture littéraire, au théâtre et au cinéma. Il en a été autrement et nous le regrettons.

    Je me permets de penser que la Famille a envisagé la déception des Hestoniens et Hestoniennes et que probablement, ce fut un déchirement pour eux d'avoir à se séparer de tout ce qui avait été CHARLTON ET LYDIA. Naïvement, c'est ce que je veux croire.

    FRANCE...

    11885344_10206033984462020_971825381158194573_n.jpg