Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE CID... de Pierre Corneille à Antony Mann

 

En 1637 Pierre Corneille présentait dans un théâtre à Paris, sa pièce "LE CID". En 1961, Antony Mann, nous présentait son film "EL CID" avec Charlton Heston dans le rôle-titre.

Christiane nous expose ses ressentis et les différences entre les deux oeuvres...

Merci Christiane pour cet exposé.

15590022_923080257822866_362913454530434240_n.jpg

" Le Cid" d'A. Mann est une des versions mettant en valeur ce héros à mi-chemin
de l'histoire et de la légende ......


Rodrigue né à Bivar, près de Burgos, en 1043, a séduit bien des auteurs .....en Espagne et ailleurs......


Au XI e siècle, déjà puis au XVIIe, notre chevalier prit des allures de héros .....


Pierre Corneille, en 1636, en fit une de ses plus belles tragédies .....mais son personnage n'a pas grand chose de commun avec le Rodrigue du film qui suit assez fidèlement les récits le concernant ......


Du XVIIe siècle, celui de Louis XIV, on revient au Rodrigue originel ; seigneur du Moyen Age. A. Mann fait de ce drame en vers un grand film d aventures à allure d'épopée ....


Le Cid du film est vaillant, honnête, fidèle jusqu'à la mort, le devoir l'emporte sur les sentiments : c'est cornélien !!!!!


dommage que ce portrait soit un peu embelli ! mais le héros de ce film se devait d'être le plus pur des chevaliers !!!!

169_EMI_550884 - Copie.jpg


L intrigue commune à Corneille et au film, s'accompagne de différences non fondamentales .....


Toutefois des personnages chez Mann ont une importance que Corneille passe sous silence .....les princes, Ordonez .... d autres sont dissemblables .....


Le succès fut au rendez vous pour ces deux oeuvres avec Charlton Heston pour le film et Gérard Philippe notamment pour la pièce en vers ....


Grâce, à P. Corneille nous connaissons ce personnage de l'Espagne médiévale, ce qui a pu ouvrir certains au film ....

 


Charlton a posé auprès d'un buste de P. Corneille, certainement heureux de cela et la boucle est bouclée !!!!!!


Une des plus célèbres pièces en vers du répertoire français, un des plus grands films
épiques et un très beau rôle pour notre Chuck !!!!!

signature_1.gif

 

Commentaires

  • Merci chère Christiane, on ne peut mieux dire et je partage votre analyse !
    J'ajouterai simplement que le fait d'avoir été tourné et exploité en 70mm. ajoute au film de Mann une grandeur que sans le choix de ce format il n'aurait pu atteindre.

  • leggendo il diario e l'autobiografia di Heston è evidente che la sceneggiatura del film non era molto gradita e fu più volte modificata. Qualcuno tra gli scrittori si ricordò del testo di Corneille che segue le regole delle tre unità del teatro classico. Ma Corneille si ferma al dramma sentimentale ("O perdere il mio onore, o perdere la mia donna") il Cid cinematografico è l'eroe leggendario che getta le fondamenta per la nazione spagnola rifiutando la corona di Valencia e quindi la suddivisione in tanti feudi della penisola iberica e pensa ad un unica nazione che il futuro renderà dominatrice dei mari. Il teatro è un'altra cosa e il testo effettivo di cui faranno parte anche le due figlie del Cid è il poema epico "El Cantar del Meo CId". Su questo si basa la seconda parte del film.

  • Remarquable chère Christiane..
    N'ayant pas vu la pièce de theatre je ne peux comparer ..
    Le film de Mann est un très beau film avec de spectaculaires scènes de combat. Et je trouve que aujourd'hui encore ce film est d'une incroyable modernité.

Écrire un commentaire

Optionnel