Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FRASER HESTON - AGAMEMNON - Page 4

  • LES ENFANTS DE CHARLTON HESTON SUR BEN HUR ...

    ...Gagnant des Oscars : "C'était un grand risque pour Lui et le Studio"



    http://www.hollywoodreporter.com/news/charlton-hestons-kids-oscar-winning-867615





    Holly Heston Rochell et son fils Charlie ont été photographiés le 5 février à New York City.
    (Spencer Lowell)


    "Quand il a gagné, je pense finalement qu'il s'est senti légitimé comme  acteur",déclare à THR le  fils Fraser Heston, qui a la statuette aujourd'hui. La fille Holly Heston Rochell possède un autre Oscar de l'acteur, le prix humanitaire Jean Hersholt.


    Ce récit apparaît dans le numéro du 4 Mars  du magazine The Hollywood Reporter


    Pour recevoir le magazine, click here to subscribe.


    Cover of the Day: The Hollywood Reporter, March 4, 2016


    Fraser Heston dit que son tout premier souvenir remonte " au char avec mon père sur le tournage de Ben-Hur." Le fils de Charlton Heston, un directeur-auteur à part entière, est aussi apparu dans " Les Dix Commandements "  de Cecil B. DeMille (1956) comme Moïse bébé , (son contrat a été "signé" avec une empreinte de son pied). Après avoir joué Moïse adulte, Charlton a joué dans le film épique de William Wyler en 1959, l'histoire d'un prince juif contraint à l'esclavage et il  a remporté l'Oscar. "Ben-Hur" était un grand risque pour lui et le studio [MGM].


    "Quand il a gagné, je pense qu'il s'est senti enfin légitimé en tant qu'acteur », dit Fraser, 61 ans. Cela ne devait être que la seule nomination aux Oscars de Charlton Heston pour son interprétation, mais en 1978, il a remporté le prix humanitaire Jean Hersholt, honorant sa défense de longue date des droits civils , notamment dans le cadre d'un contingent d'Hollywood qui comprenait Sidney Poitier, Marlon Brando et Bob Dylan, qui ont tous marché sur Washington avec Martin Luther king Jr. en 1963.



    Fraser Heston photographié le 5 février à Los Angeles.


    Aujourd'hui, les deux récompenses vivent sur des côtes opposées. L'Oscar humanitaire est avec la soeur de Fraser, résidant à Manhattan, Holly Heston Rochell, 54 ans, qui a assisté à la cérémonie cette année-là avec ses parents. "Cette récompense est significative pour  moi," dit-elle. "Je me souviens avoir volé vers le Bangladesh avec ma maman et papa et faire du bénévolat." Elle le garde à son chevet dans l'appartement qu'elle partage avec son fils de 15 ans, Charlie - du nom que sa mère Lydia, appelait  affectueusement son acteur de père  (connu par tous les autres  comme Chuck) - et sa fille de 19 ans, Ridley Charlton Rochell, une étudiante de première année à la Northwestern (où les Heston aînés se sont rencontrés étant étudiants).


    Après le décès de Charlton Heston en 2008 d'une pneumonie à 84 ans, qui avait servi comme Président de la Screen Actors Guild durant trois mandats, les Oscars ont continué à vivre à Coldwater Canyon avec Lydia, à qui il avait été marié pendant 64 ans. "Il les avait gardés sur une petite table d'appoint dans son étude où il lisait tous les matins», dit Fraser. Avec la vente récente de la maison Heston, et  Lydia 92 ans dans une maison de retraite médicalisée,  l'Oscar Ben-Hur se trouve maintenant dans le bureau du domicile de Fraser près d'une affiche française de Touch of Evil, classique culte de 1958, que  son père a fait avec Orson Welles. "Après moi, mon  fils, Jack, [24 ans] héritera de ce prix."



    Heston aux Academy Awards 1960 avec Susan Hayward.


    Reportage additionnel par Andy Lewis.




    Charlton Heston Reçoit l'Oscar  JeanHersholt Humanitarian Award (1978) : 



  • FRASER HESTON : CHARLTON & LYDIA HESTON : ASSEZ D'UNE VIE

    Un résumé de la vie de Chuck et Lydia par Fraser.  Court document, mais intéressant et nous faisant découvrir Chuck tel que nous l'avons imaginé et l'imaginons encore.

     

    Combien j'aurais aimé connaître l'acteur et l'homme rare qu'il était. 

     

    Je crois me souvenir que Fraser prépare une biographie de son illustre père...

     

    J'ai voulu traduire ce qu'a écrit Fraser et dont vous pouvez trouver l'original sur le catalogue TCM, téléchargeable sur :

     

    http://www.bonhams.com/auctions/23706/ 

     

    CHARLTON & LYDIA HESTON
    ENOUGH OF A LIFE

     

     

    Ernest Hemingway  a écrit une fois d'un de ses propres livres que "si cela avait suffi d'un livre, il y aurait tout eu." Et ensuite il a continué à tout écrire. La vie de mes parents a été pleine de merveilles.

     

    Vous ne  pouvez absolument pas toutes les énumérer. Ils ont eu des débuts modestes  - mon père se décrivait comme "un enfant timide de la région inexploitée du Michigan qui a aimé mettre des collants et des  drôles de nez et agiter des épées " - ma mère Lydia (encore très bien à 93 ans) est la fille courageuse et instruite d'un principal de lycée du Middle West.

     

    Ils se sont mariés alors qu'ils étudiaient encore l'Art dramatique à l'Université Northwestern, puis papa a été  enrôlé dans l'Aviation  et, un peu à son grand étonnement, a survécu à la Guerre du Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale.

     

    C. H. (Comme nous l'appelons) a débuté modestement dans des petites pièces hors et sur Broadway,
    il se fait remarquer par le producteur Hal Wallis et la Paramount,  puis départ pour Hollywood et ses débuts à la télévision en direct, puis découvert par les deux réalisateurs C.B. DeMille et William Wyler et un film qui a remporté un Oscar.

     


     Et oui, la gloire, la célébrité et la fortune ont suivi avec un autre Oscar®, un SAG Award, deux Golden Globes, la Médaille de la Liberté et d'innombrables autres prix.

     

    Tout compte fait,  il a fait plus de 80 films en plus des programmes de télévision, il a travaillé avec de grands réalisateurs de DeMille à James Cameron (et même un jeune réalisateur prétentieux nommé
    Fraser C. Heston!). Interprétant des œuvres de grands écrivains de William Shakespeare à Robert Louis Stevenson, Robert Bolt à Arthur Conan Doyle, et a été en vedette aux côtés d'acteurs : de Jimmy Stewart à Laurence Olivier, Vanessa Redgrave à Orson Welles, Greg Peck à
    Arnold Schwarzenegger.

     

    Il a joué des saints et des cow-boys, des prophètes, des présidents et des rois, des hommes d'État, des guerriers, des génies, des pirates et des artistes dans une carrière tant sur la scène que sur l'écran qui a couvert la deuxième moitié entière du 20ème siècle et plus.

     

    Tandis qu'il était à cela,  il marcha avec le Dr Martin Luther King, à la tête d'un groupe d'artistes lors de la Marche sur Washington (CH ne croyait pas qu'il sortirait vivant  de la Seconde Guerre mondiale, ce qui vous donne une carte "get-out-of-Service-Public-Free"(1)
    pour la vie).

     

    (1)que je traduis par "laisser-passer pour la liberté" n'ayant rien trouvé de mieux.

     

    Il a servi durant six mandats comme président de la Screen Actors Guild, siégé au Conseil national des Arts, contribué à fonder l'American Film Institute, a effectué plusieurs tournées pour l'USO au Vietnam et d'autres zones de combats réparties sur la Carte, puis comme président de la National Rifle Association, il a beaucoup voyagé pour le compte du Département d'Etat, a aidé à élire quatre présidents américains et d'innombrables sénateurs, gouverneurs et les membres du Congrès, a écrit cinq livres, engendra deux enfants ( moi-même et ma sœur Holly) et trois petits-enfants (Jack, Ridley et Charlie), et est resté marié à la même femme pendant plus de 60 ans, un remarquable exploit dans Tinseltown  (surnom de Hollywood).

     

    Et à travers tout cela, toute cette merveilleuse aventure et variée d'une vie, papa était encore l'enfant timide de Backwoods, Michigan, et  Lydia, la fille du Principal de lycée du Wisconsin.

     

    C'était une vie magnifique, pleine de miracles et de richesse. Il y avait eu  la région inexploitée rêveuse du Michigan et le temps de guerre balayé par les vents mornes des  Îles aléoutiennes, les rues de New York et un immeuble sans ascenseur,  dans un appartement avec eau froide dans une cuisine d'enfer. 

     

    Des avenues bordées de palmiers ensoleillés de Hollywood, puis à Rome, bien sûr, pour Ben-Hur en 58, et la Dolce Vita.  Mon premier souvenir était de C. H. apprenant  à conduire un char (et
    me prenant avec lui  pour faire des tours) et ainsi gagner la course. Il y avait moi jeune garçon, fasciné par les films, assis sur les genoux de Sophia Loren sur le tournage  de El Cid, ou mangeant des tacos au poisson avec Papa et Sam Peckinpah sur le tournage de Major Dundee à Durango ; puis un mois après à dîner du rôti de boeuf dans une assiette en argent, et un Yorshire Pudding à l'Hôtel Dorchester de Londres pour le prochain film.  Ou ma sœur, cachée dans une armure romaine, sur le tournage d' Antoine et Cléopâtre, à l'âge de 11 ans.

     

    Charlton, Holly et Fraser sur le tournage de Will Penny (Courtoisiede la Famille Heston)

     

    Ils faisaient la traversée de l'Atlantique sur le Queen Mary et le SS-United States
     (nous avons toujours pris des paquebots transatlantiques vers l'Europe à cette époque
    avant les Jets), un grand voilier en bois à travers la mer vineuse 
    de la mer Egée dans le sillage d'Ulysse, puis un voilier,  une réplique de
    "Endeavour" grand voilier du capitaine Cook à travers la Grande barrière de corail.

     

    Ma mère était  amateure d'archéologie, d'Histoire et d'Art, et mon père
    un aficionado de la grande littérature, de William Shakespeare à Ernest
    Hemingway (et oui il y avait des combats de taureaux à Madrid et exécution  de
    taureaux à Pampelune), et un amoureux de grands tableaux, de Michel-Ange à
    Andrew Wyeth (un ami personnel) et J.M.W. Turner, les grands
    musées du Prado au Louvre et à la Tate.
    Il y avait  ce que ma sœur et moi avions appelé «la Marche des Ruines" avec ma mère
    plus Indiana Jones qu'aucun d'entre nous. Elle  nous a conduits à l'aventure
    à travers les ruines du Parthénon au Forum, à partir du mur d'Hadrien
    à Abou Simbel, de Troie à Masada.

     

    Lydia a particulièrement aimé l'escalade des lieux, des grandes pyramides de Khéops au glacier Tasmanien sur le Mont Cook avec piolets (je ne plaisante pas) ; rivières allant 
    du Nil à la Noatak (pendant la chasse à l'orignal!); aventures sur l'Amazone à la Rivière sans retour ; exploration de la Jungle,  temples Mayas dans le Yucatan et sommet de la montagne ;  emplacement des Incas à Machu Picchu. Et bien sûr, voyager pour elle-même, et aussi travailler, vivre et servir, dans des endroits exotiques du haut de l'Alaska Arctique jusqu'aux Pampas de l'Argentine, de Pékin (diriger une pièce de théâtre - en Chinois!), en montgolfière dans le Masai Mara.

     

    Et ma mère était une photographe professionnelle talentueuse, captant tout, à partir des
    Dix Commandements.  A la fin avec une extraordinaire collection
    de 57.000 diapositives couleur (je les ai comptées!) et des milliers de négatifs et épreuves en couleur et en noir et blanc.
    Durant un demi-siècle, ils ont développé, sans surprise, un goût éclectique de l'art, et
    terminé avec une vaste collection d'œuvres d'art, la photographie
    (De Julia Margaret Cameron à Ansel Adams), la sculpture, 
    et des meubles anciens, une collection de livres rares
    datant du 17ème siècle, à partir d'une première édition d'Hemingway,
    Lewis et Clark,  au début des écrits de Shakespeare.

     

    Et bien sûr, des souvenirs de cinéma, des bottes du Major Dundee aux heurtoirs de porte de Ben-Hur, de l'épée de Gengis Khan à la cape du Cid.
    Leurs collections fascinantes et variées reflètent pas tant l'amour des
    choses, mais une joie de vivre, une passion pour la vie et tout ce que cela signifie.

     

    C'était une grande période,  brillante, riche en expériences et des choses merveilleuses. C'était une vie magnifique. Et il y avait en elle, à peu près tout.

     

    Je vous remercie de nous permettre de partager une partie de tout cela avec vous.
    © Fraser C. Heston
    Hollywood, California
    February 2016

     

     QUELQUES PHOTOS DE CHUCK 

     

    FRASER HESTON : CHARLTON & LYDIA HESTON : ASSEZ D'UNE VIE

     

    FRASER HESTON : CHARLTON & LYDIA HESTON : ASSEZ D'UNE VIE

     

    FRASER HESTON : CHARLTON & LYDIA HESTON : ASSEZ D'UNE VIE

     

    FRASER HESTON : CHARLTON & LYDIA HESTON : ASSEZ D'UNE VIE

     

    FRASER HESTON : CHARLTON & LYDIA HESTON : ASSEZ D'UNE VIE

     

    FRASER HESTON : CHARLTON & LYDIA HESTON : ASSEZ D'UNE VIE

  • 22 MARS 2016 - VENTES AUX ENCHERES DES OBJETS DE CHUCK & LYDIA

     

    http://www.bonhams.com/auctions/23706/

     

    En vous rendant sur ce lien, vous découvrirez la collection qui sera mise aux enchères le 22 mars prochain à Los Angeles et en ligne.

     

    Un riche catalogue est consultable et téléchargeable sur ce site. 

     

    22 MARS 2016 - VENTES AUX ENCHERES DES OBJETS DE CHUCK & LYDIA  

     

    (Robert Osborne)

     

    J'ai eu  le grand plaisir de travailler avec Charlton Heston il y a quelques années, en 1998 quand il s'est assis avec moi pour enregistrer une interview lors d'une projection privée pour TCM.

    Directement dès le début, il m'a demandé de l'appeler "Chuck", pas "Charlton" ou "M. Heston" et certainement pas "Charlie", seule sa femme était autorisée à le faire.

     

    Ce qui a suivi peu après, fut une conversation agréable, affable Je ne pouvais pas m'empêcher de penser que toute infraction aux règles inspirerait un coup de tonnerre, un Buisson ardent ou une secousse sismique majeure. Et pourquoi pas? Il était, après tout, un type qui était connu pour avoir survécu à bons nombres d'orages, tremblements de terre et autres désastres, au moins sur l'écran.

     

    Alors pourquoi risquer cela ? Je l'ai appelé "Chuck". L'entretien  avec Chuck en personne,   vous  fait vous rendre compte immédiatement qu'il était le genre de type que  vous avez espéré qu'il serait - une personne franche et directe - un homme pensant, vigoureux, sûr et professionnel. Il était aussi un homme timide qui a surmonté cette timidité grâce à la nature de son activité, mais toujours resté profondément un homme timide. Donc j'imagine qu'il serait un peu déconcerté de penser que les gens voudraient acheter ses souvenirs personnels inclus à cette vente aux enchères.

     

    Mais lui-même a admis que la nature même  de son travail a fait que les gens l'ont respecté  d'une manière qu'a reflété l'impact des personnages qu'il a joués plutôt que le vrai Chuck Heston. Après tout il a joué quelques hommes imposants : Moïse,
    Judah Ben-Hur, Thomas Jefferson, Andrew Jackson, Jean le Baptiste, Michelangelo.

     

    Comme il m'a dit dans notre entretien - que ceux-ci étaient des individus qui ont fait des choses remarquables et cela a tendance à déteindre un peu. Bien que pour ma part je pense que Chuck  était un peu trop modeste parce que le fait est, qu'il était un très bon acteur, un mari et un père de famille dévoué, militant public et, dans mon expérience, une personne authentiquement agréable.

     

    Heureusement, nous aurons toujours ses films pour nous le rappeler et si  les enchères vont dans votre sens, peut-être que vous pourrez avoir une part de ses souvenirs pour vous le rappeler à votre façon.
    Bonne chance.
    ©Robert Osborne (Hôte de Turner Classic Movies)

     

    QUELQUES PHOTOS QUE J'AI EXTRAITES DU CATALOGUE

     

    22 MARS 2016 - VENTES AUX ENCHERES DES OBJETS DE CHUCK & LYDIA

     

    22 MARS 2016 - VENTES AUX ENCHERES DES OBJETS DE CHUCK & LYDIA

     

    22 MARS 2016 - VENTES AUX ENCHERES DES OBJETS DE CHUCK & LYDIA

     

    22 MARS 2016 - VENTES AUX ENCHERES DES OBJETS DE CHUCK & LYDIA

     

     

  • C'EST LUC BESSON QUI A ACQUIS LA MAISON DE CHUCK...

    Je suis un peu excessive, mais cela me fait mal de savoir que la maison de Chuck est achetée par Luc Besson. Non pas que j'aie quelque chose à reprocher à ce metteur en scène, il nous a donné quelques bons films, mais personnellement je n'ai aimé que "LE GRAND BLEU". Ma déception vient du fait, que Chuck nous a laissé une grande œuvre, il était un homme de culture, il a apporté beaucoup au cinéma, et, secrètement, je voulais croire que l'une des Académies dont il avait fait partie, tout autre organisme ou fondation auraient eu la bonne idée d'acheter sa maison pour en faire un musée "Charlton Heston" dédié à la Culture, au Cinéma....que sais-je ! 

    J'ai du mal à accepter que Fraser et Holly aient vendu tout ce qui avait été l'univers de Charlton Heston leur père. Pourquoi ne pas avoir gardé tout ce que le grand acteur avait bâti et qui aurait pu être conservé par la famille et transformé en musée , comme a fait la famille Chaplin qui a conservé la maison de leur père en Suisse et l'a transformée en musée ouvert au public ?

    Je ne connais pas les lois américaines concernant les héritages, aussi je ne jugerai pas ce qui a motivé la famille Heston.  Ma réflexion est purement sentimentale.  Il n'en demeure pas moins, que je regretterai toujours de ne pas avoir un Musée Charlton Heston qui aurait pu être dédié à la Culture et qui aurait rayonné à travers le monde entier.

     

     

    Je crains que ce ne soit qu'une sorte de challenge ou fantaisie de ce metteur en scène de s'être offert la maison de Chuck... Alors, Monsieur Besson, si jamais vous veniez à lire mes lignes, ce dont je doute fort, il serait bon que vous n'effaciez pas ce qui a été l'oeuvre de toute une vie...celle de Charlton Heston que nous chérissons. 

     

     Résultat d’images pour luc besson

     

    http://www.dhnet.be/lifestyle/people/luc-besson-s-offre-la-propriete-de-charlton-heston-a-l-a-photos-56c6ef15357013d19582d87d

     

     

     

    PHOTO : http://www.voici.fr/news-people/actu-people/luc-besson-rachete-la-grosse-villa-de-charlton-heston-a-beverly-hills-584761

     

    Luc Besson s'offre la propriété de Charlton Heston à L.A. (PHOTOS)

     

    RÉD. LIFESTYLE & P.Y-.P.  Publié le vendredi 19 février 2016 à 11h34 - Mis à jour le vendredi 19 février 2016 à 11h36

     

     

    Luc Besson vient d’acquérir l’ex-propriété mythique de Charlton Heston à Beverly Hills. Visite en images.

     

    En plein tournage de son prochain blockbusterValérian, le cinéaste français vient de finaliser une bien belle acquisition. À savoir la luxueuse villa d’architecte (signé par William S. Beckett) de l’acteur légendaire et oscarisé de Ben-Hur, située sur les hauteurs de Coldwater Canyon à Beverly Hills, en Californie. Le regretté Charlton Heston l’avait commandée dans les années 50. Elle était en vente depuis novembre 2015.

     

    Ce palace mesure 475 m², dispose d’un vaste salon, d’une salle de cinéma (idéal pour le réalisateur duCinquième Élément), de quatre chambres (avec salle de bain pour chacune d’entre elles) et d’une inévitable et immense piscine. Sans oublier une vue panoramique incroyable sur les montagnes et lacs avoisinants la riche propriété.


    Selon Variety, Luc Besson s’est offert ce petit coin de paradis pour la bagatelle de 11 millions d’euros. Un caprice de star qui ne date pas d’hier pour celui qui est résident américain sur la côte Ouest du pays depuis quelques années. Le cinéaste de 56 ans ayant déjà racheté des maisons de célébrités comme celle de Gisèle Bündchen en 2007, sur Hollywood Hills, pour la modique somme de 3,5 millions d’euros.

     


     

     

  • DESOLATION SOUND : SEANCE DEDICACE....

    première publication le 6 janvier 2016



    Je n'habite pas L.A. hélas !!!! 


     



     


    Fraser C. Heston




     

    See you next month at The Last Bookstore for readings and book signing of Desolation Sound with co author Heather J. McAdams and myself. Wine and cheese too ! Woo - hoo! – avec Heather J. McAdams.



     


    Rendez-vous le mois prochain à la Dernière Librairie pour des lectures et dédicaces de Desolation Sound avec ma co-auteure Heather J. McAdams et moi-même. Vin et fromage aussi ! Woo - hoo! - Avec Heather J. McAdams


    ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ 


    Fraser et Heather dédicaceront leur livre le 19 février 2016 à Los Angeles.... 



    Way to bring in the New Year! Book signing booked! If you are in Los Angeles, please come... Facebook invite to come...