Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Reportages - interviews - videos

  • CHARLTON ET LYDIA A DEAUVILLE PARIS-MATCH N° 1739 du 24 septembre 1982

    MAJ le 29 septembre 2022

    Publié le 16 mai 2019

     

    J'étais certaine d'avoir publié cette page de Paris-Match 1982 le 16 mai 2019. 

    Je ne trouvais pas la publication !!!

    Damned ! Je l'avais laissée en hors-ligne depuis cette date. Je ne me souviens pas pourquoi ! 

    Certainement une étourderie de ma part. 

    Datant du 24 septembre 1982, une année de plus ou une année de moins avant de la publier ne change rien à l'affaire puisque de toute façon l'évènement est passé.

     

    Numérisation_20220929.png 1572 x 2666_blockbuster.png

    Numérisation_20220929 (5).png 1674 x 2504-vacances romaiines.png

    Numérisation_20220929 (4).png 1284 x 3266_vacances romaines.png

    Numérisation_20220929 (3).png 1484 x 2825_vacances romaines.png

  • CHARLTON HESTON entretien avec Pierre Berthomieu (1ère partie)

    Publié le 10 avril 2022 MAJ 30 juillet 2022

     

    Extrait du livre de Pierre Berthomieu "KENNETH BRANAGH", un entretien avec Charlton Heston, lors de son passage en France pour la présentation du film "HAMLET"  du même Kenneth Branagh au festival de Cannes en 1997.  (j'ai scanné les feuillets concernés pour publication sur le blog uniquement.)

    Vous pouvez vous procurer ce livre sur les sites marchands habituels, notamment sur AMAZON

    Amazon.fr - Kenneth Branagh - Berthomieu, Pierre - Livres

     

     

    Ce livre d'entretien avec Kenneth Branagh est très intéressant à plus d'un titre. Il n'est pas question que je le reproduise ici, mais je tiens à mentionner malgré tout, un extrait dans lequel Kenneth parle de Charlton Heston. 

    Pour celles et ceux qui aiment le cinéma, le théâtre, Shakespeare et Charlton Heston, je suis certaine que vous aimerez ce livre. 

    ♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

    P.B. : Avez-vous pensé à Charlton Heston comme au grand acteur shakespearien qu'il est ou comme à Moïse, Ben-Hur ?

    K.B. : J'ai certainement pensé à sa puissance charismatique, à la star qu'il est, à ses nombreux rôles dans Shakespeare au théâtre, oui. Quand je lui ai proposé le rôle, il était inquiet, craignait de ne pas être efficace. Le rôle était petit, souvent sous-utilisé au théâtre. Il me semble qu'en un sens, le rôle peut offrir la meilleure interprétation de la pièce. C'est son talent, son habileté, qui donnent à Hamlet l'idée de monter la pièce sur le meurtre de Gonzague. "Si cet homme peut me transporter de cette manière, se dit Hamlet, imaginez l'effet qu'il aura sur l'âme de Claudius. Une pièce écrite pour l'occasion peut le révéler à moi à travers l'artifice."  Donc, le rôle donnait l'occasion d'être très efficace. Heston est un homme intelligent, imposant. Il apporte à l'écran une présence. Je n'avais jamais vu le roi de comédie aussi authentique et efficace. "Regardez ! il a changé de couleur, il a les larmes aux yeux." Heston donne une gravité profonde au rôle, en accord avec le conseil que Hamlet donne aux comédiens, et qui devait refléter les vues de Shakespeare sur les acteurs, d'éviter un jeu exagéré, même s'il peut être comique ou directement efficace. 

    img20220409_19001298_modifié.jpg

    img20220409_19154577.jpg

     

    img20220409_19191245_modifié.jpg

    img20220409_19233385_modifié.jpg

    img20220409_19233385.jpg

    img20220409_19263204.jpg

     

    img20220409_19263204_modifié.jpg

    img20220409_19030506_modifié.jpg

    Photolab-98010577_modifié.jpg