Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2 - BIOGRAPHIE-HOMMAGES -OEUVRES DIVERSES - Page 2

  • CHARLTON ET LYDIA A DEAUVILLE PARIS-MATCH N° 1739 du 24 septembre 1982

    MAJ le 29 septembre 2022

    Publié le 16 mai 2019

     

    J'étais certaine d'avoir publié cette page de Paris-Match 1982 le 16 mai 2019. 

    Je ne trouvais pas la publication !!!

    Damned ! Je l'avais laissée en hors-ligne depuis cette date. Je ne me souviens pas pourquoi ! 

    Certainement une étourderie de ma part. 

    Datant du 24 septembre 1982, une année de plus ou une année de moins avant de la publier ne change rien à l'affaire puisque de toute façon l'évènement est passé.

     

    Numérisation_20220929.png 1572 x 2666_blockbuster.png

    Numérisation_20220929 (5).png 1674 x 2504-vacances romaiines.png

    Numérisation_20220929 (4).png 1284 x 3266_vacances romaines.png

    Numérisation_20220929 (3).png 1484 x 2825_vacances romaines.png

  • SE SOUVENIR DE CHARLTON HESTON par Richard Dreyfuss

    Merci à Clarisse qui a partagé dans notre groupe, ce très bel hommage à Charlton Heston, écrit par Richard Dreyfuss avec beaucoup de respect, d'équité, d'objectivité et d'admiration pour Charlton Heston, cet acteur que je tiens pour le plus grand du XXème siècle, tant pis pour ceux qui en doutent !

       

    19 AOÛT 2002 / 12:01

     

    "Je suis timide avec les stars de cinéma. C'est vrai, mais c'est bizarre. Ma langue se colle à mon palais et tout ce que je peux trouver à dire, c'est "je vous ai aimé dans... ". Il en va de même avec Charlton Heston.

    En sa présence, j'ai l'impression de hocher idiotement la tête, comme un de ces chiens qui se trouvent sur la plage arrière  des voitures. Il essaie toujours d'atténuer un peu mon angoisse, il est un tel gentleman. Nous avons parlé des enfants et du contrôle des armes à feu, mais c'est souvent sans espoir et je finis par essayer de ne pas le braquer.

    C'est une activité sérieuse et drôle, le métier d'acteur. Des adultes qui courent partout en prétendant que les vêtements qu'ils portent sont les leurs, que les mots qu'ils prononcent sont les leurs, qu'ils ne font pas semblant. Ce genre de choses peut vraiment vous faire paraître idiot si vous ne faites pas attention. C'est mille fois plus ridicule si vous portez une toge ou si vous regardez hors de la scène un buisson ardent qui n'existe pas. Mais aussi ridicule qu'il puisse être parfois, le métier d'acteur a le pouvoir impressionnant de refléter notre réalité et de donner forme à l'image la plus noble et la meilleure de nous-mêmes.

    Lorsque j'étais enfant et que j'aspirais à devenir acteur, il y avait des tas d'acteurs dont j'admirais le travail et que j'essayais d'imiter : (Spencer) Tracy et (Charles) Laughton, Paul Muni, Irene Dunne et Jimmy Cagney. Il y avait aussi Errol Flynn, John Wayne et Charlton Heston.

    Je pensais avec arrogance, que je pourrais être quelque chose comme Tracy, quelque chose comme Cagney, quelque chose comme Laughton (enfin peut-être pas Laughton). Je les ai tous regardés. Je savais que je ne serais jamais aussi sexy que Flynn, jamais aussi héroïque que Wayne, jamais aussi mythique que Heston. Je n'ai jamais pensé une minute que je pourrais être comme Heston.

    Il y a certaines performances qui ne peuvent être jouées par personne d'autre que celui qui les a jouées. Même si nous entendons des histoires sur le choix de (Ronald) Reagan pour le rôle dans  Casablanca, nous savons dans nos tripes que ce n'est pas possible, que ça ne peut pas arriver. Dieu a donné le rôle à Bogart. Dieu a donné La Rivière Rouge à John Wayne. Et Dieu a donné les rôles de Moïse et Ben Hur à Charlton Heston. Je pense que Dieu a choisi Heston comme Dieu, parce que (si je ne me trompe pas) sa voix est celle de Dieu dans les "Dix commandements", en jouant alors contre lui-même. Ils disent que Cecil B.Demille a fait la voix, mais ça ressemble à celle d'Heston pour moi. Je le crois en tout cas. Ça fait une meilleure histoire. 

    Des millions d'enfants juifs ont grandi avec la confusion que :

    A) Charlton Heston ÉTAIT Moïse

    B) Charlton Heston n'était PAS juif. Je crois que des films comme Ben Hur ont été conçus parce que Heston était là pour les faire. Il a permis que ces histoires soient racontées parce qu'il était là pour jouer les rôles. Ben Hur avec Robert Montgomery (S'il vous plaît), Tyrone Power comme Moïse (je ne pense pas). Avec tout le respect que je vous dois, et j'en ai plein, Heston est incontournable. Il était nécessaire. Il n'y aurait pas de Course de Chars digne de ce nom sans lui. Je ne regarderai jamais Heston à la télé parce qu'il était trop grand. Ce serait comme regarder les promos de "l'Incroyable Hulk", avec le géant éclatant à travers sa chemise. Il était trop grand pour la télévision. La télé c'est petit, c'est gérable, c'est moins. Heston était presque trop grand pour le 20e siècle, sans parler de la télévision. Mais dans le mystère sombre de la salle de cinéma, Charlton Heston était "juste ce qu'il fallait".

    Lorsque j'étais enfant, quand j'ai vu Charlton Heston, il m'a emmené loin, très loin, dans des endroits où peu d'acteurs pouvaient aller. Le seul autre acteur américain aussi à l'aise en dehors de cette époque était Wayne, mais Heston pouvait voyager dans le temps encore plus loin. Tous deux détenaient l'alchimie magique qui me faisait oublier complètement la banalité de " l'ici et du maintenant". John Wayne nous permettait de pénétrer dans notre passé américain. Heston, grâce à son visage parfaitement masculin, la profondeur de sa voix, le rythme mesuré presque antique de son discours, l'engagement étrangement innocent qui lui permettait de plonger sans regarder dans le rôle, m'a emmené plus loin, avant l'ère commune, comme on dit.

    D'une manière ou d'une autre, il a réussi à couper les innombrables ficelles qui nous relient à nos vies actuelles, afin de pouvoir habiter si parfaitement notre passé et notre futur imaginés. Il y parvenait si bien que son malaise était évident lorsqu'il jouait dans le présent (en fait, il s'agissait plutôt de mon malaise, car il s'amusait très probablement dans les rares cas où il jouait quelque chose d'actuel). Si ce n'était pas le passé, c'était le futur. Je n'aurais jamais pu aller vers la Rome antique sans lui, ni à la "Cité des singes".

    Est-ce qu'untel est un grand acteur ? Un bon acteur ? Un mauvais acteur ? En tant qu'expert, c'est une question stupide. L'acteur vous emmène là où vous devez aller ou non. Heston l'a fait ; c'est inestimable. Il pouvait dépeindre la grandeur, ce qui n'est plus un but artistique ; il pouvait dépeindre une grandeur si convaincante. Ce qu'il a su personnifier si parfaitement pour nous, c'est une vision de nous-mêmes dite héroïque. Est-ce en disgrâce ? Déphasé ? Antique ? Oui, Antique comme magnifique, incroyablement précieux, et qui n'est plus réalisé aujourd'hui,  mais c'est une critique du monde, pas de Lui (j'espère que nous reviendrons un jour sur tout ça).

    En tant que personne qui a vu Ben Hur 2 millions de fois, je suis totalement reconnaissant.

    La conscience de soi est l'anticipation d'être stupide et c'est souvent ce qui gâche le travail de nombreux acteurs. Charlton Heston n'avait pas ce problème. Il plongeait dans l'histoire avec ce que je ne peux qu'appeler un abandon mesuré et me faisait croire. Dieu que c'était plaisant de le regarder.

    Il est devenu à la mode de caractériser sa politique ; presque comme si sa politique était une chose à part, comme la popularité de Diana. Les gens sont soit sur la défensive, soit condescendants (si ce n'est méprisants). Je peux seulement dire que j'aimerais que tous les libéraux et tous les conservateurs que je connais aient la classe et la patience dont il fait preuve. Serais-je aussi patient ou serein si tant de personnes m'avaient montré un tel mépris, ou avaient essayé de me faire sentir stupide ou minable ? J'en doute, vraiment. C'est cela la dignité, simplement et complètement. Une qualité bien plus importante que la passion politique, en fin de compte, et qui fait bien plus défaut, vous ne trouvez pas ?

    C'est une chose terrible, terrible, terrible cette épreuve que traverse Charlton Heston (en début de semaine, Heston a annoncé qu'on lui avait diagnostiqué des symptômes correspondant à la maladie d'Alzheimer), mais j'avoue que dans une partie de mon cœur je lui suis reconnaissant d'avoir l'occasion de lui dire ce qu'il représente pour moi."

    Cela le fera sourire que j’écrive ceci dans la National Review 〈¹〉 (entre autres publications). À bien y penser, c’est assez drôle.

     

    RICHARD DREYFUSS

     

    〈¹〉 National Review (NR) est un magazine bimensuel politique américain, fondé par William F. Buckley, Jr. en 1955 à New York. Il se décrit comme le magazine d'opinion conservateur « le plus lu et le plus influent » du pays. (source WIKIPEDIA)

     


    (Richard Dreyfuss a remporté un Oscar pour son rôle d’acteur new-yorkais en difficulté dans « The Goodbye Girl ». Il a également joué dans de nombreux films, dont « Les Dents de la mer », « Rencontres rapprochées du troisième type » et « Qu’en est-il de Bob? »)

     

     

     

     

  • 12 AOÛT 2002 : Charlton Heston annonce qu'il peut avoir la maladie d'Alzheimer dans une déclaration enregistrée

    MISE A JOUR LE 26 AOUT 2022

    MISE A JOUR LE 3 AVRIL 2021

    MISE A JOUR LE 17 MARS 2018

    PUBLIE LE 6 SEPTEMBRE 2016

     

     

    Le 12 août 2002, Charlton Heston annonçait sa maladie d'Alzheimer et faisait ses adieux  à la vie publique.

     

    Voici le texte qu'il a rédigé pour faire son annonce. Je dois dire que tout cela est très émouvant. Force est de constater, que Chuck aura été tout au long de sa vie, un honnête homme, intègre ; son billet d'adieu est bouleversant,  Chuck ne pleure pas sur lui-même et se montre bienveillant envers ceux qui l'ont suivi tout au long de sa carrière. Quelle force de caractère qui ne peut que susciter encore plus notre admiration pour le grand homme qu'il fut et qu'il restera. 

     

    Vous pouvez trouver ce texte, sur le site de GETTY IMAGES rubrique Charlton HESTON.

     

    http://www.gettyimages.fr/photos/charlton-heston?excludenudity=false&family=editorial&mediatype=photography&page=6&phrase=charlton%20heston&sort=mostpopular

     

    NB : comme d'habitude, j'ai fait la traduction le plus honnêtement possible pour

    être au plus près de ce qu'exprime Chuck.

     

    Charlton Heston annonce qu'il peut avoir la maladie d'Alzheimer dans une déclaration enregistrée

     

    Charlton Heston annonce qu'il peut avoir la maladie d'Alzheimer dans une déclaration enregistrée

     

     Los Angeles le 12 août 2002

     

    Mes chers Amis, collègues et fans,

     

    Mes médecins m'ont dit récemment  que je pouvais avoir un trouble neurologique dont les symptômes sont compatibles avec la maladie d'Alzheimer. Alors ... Je voulais préparer quelques mots pour vous maintenant, parce que le moment venu, je ne pourrai pas être en mesure de le faire.


    J'ai vécu toute ma vie sur la scène et l'écran devant vous. J'y ai trouvé un but et la signification dans votre réponse. Pour un acteur il n'y a pas une plus grande perte que la perte de son auditoire. Je peux séparer la mer Rouge, mais je ne peux pas me séparer de vous, c'est la raison pour laquelle je ne vais pas vous exclure  à ce stade de ma vie.

     

    Pour l'instant, je ne change rien. Je vais insister sur le travail quand je pourrai ; les médecins insistent sur le repos quand il le faut. Si vous voyez un peu moins de ressort dans ma démarche, si votre nom ne parvient pas à venir sur mes lèvres, vous saurez pourquoi. Et si je vous dis une histoire drôle pour la deuxième fois, s'il vous plaît riez de toute façon.

     

    Je ne renoncerai pas  ni ne céderai. Je crois que je suis encore le combattant que le Dr King, JFK et Ronald Reagan connaissaient, mais je dois mener seul ce dernier combat. Je dois concilier le courage et le renoncement  dans une égale mesure. S'il vous plaît, n'éprouvez aucune compassion pour moi. Je ne le veux pas . Je serai peut-être un peu moins accessible pour vous, malgré mes souhaits.

     

    Je veux aussi que vous sachiez que je suis reconnaissant au-delà de toute mesure. Ma vie a été bénie avec bonne fortune, je suis reconnaissant d'être né en Amérique, ce berceau de la liberté et, qui a donné la possibilité pour un enfant de Northwoods Michigan de travailler dur et faire quelque chose de sa vie. Je suis reconnaissant pour le don des plus grands mots jamais écrits, l'étendue infinie de l'expérience humaine que je voulais partager avec vous . En tant qu'acteur, je suis reconnaissant d'avoir vécu pas une vie, mais beaucoup d'autres vies.

     

    Par-dessus tout, je suis fier de ma famille ... ma femme Lydia, la reine de mon cœur, mes enfants, Fraser et Holly, et mes petits-enfants bien-aimés, Jack, Ridley et Charlie. Ils sont mes plus grands fans, mes plus durs critiques et ma plus grande fierté. Grâce à eux, je peux toucher l'immortalité.

     

    Enfin, je suis confiant quant à l'avenir de l'Amérique, je crois en Vous. Je sais que l'avenir de notre pays et de nos enfants est en de bonnes mains, je sais que vous allez continuer à répondre à l'adversité avec la force et la résilience, comme nos ancêtres, nos  Vieilles Gloires, l'ont fait de façon éclatante.

     

    William Shakespeare, à la fin de sa carrière, a écrit ses adieux à travers les paroles de Prospero, dans La Tempête (1). Ils se terminent comme ceci:

     

    " Soyez tranquille. Maintenant voilà nos divertissements
    finis ; nos acteurs, comme je vous l’ai dit d’avance, étaient tous des
    esprits ; ils se sont fondus en air, en air subtil ; et, pareils à l’édifice
    sans base de cette vision, se dissoudront aussi les tours qui se perdent
    dans les nues, les palais somptueux, les temples solennels, notre
    vaste globe, oui, notre globe lui-même, et tout ce qu’il reçoit de la
    succession des temps ; et comme s’est évanoui cet appareil
    mensonger, ils se dissoudront, sans même laisser derrière eux la trace
    que laisse le nuage emporté par le vent. Nous sommes faits de la
    vaine substance dont se forment les songes, et notre chétive vie est
    environnée d’un sommeil. "

     

    Je vous remercie, et que Dieu vous bénisse tous.

    Cordialement.

     

    Charlton Heston

     

     

    NDT :(1) :(Acte 4 - Scène 1  : Prospero s'adressant à Ariel). Je n'ai pas traduit la citation de Chuck, j'ai pris la version française de cette pièce de Shakespeare.