Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

BIOGRAPHIE-HOMMAGES - POEMES DIVERS - Page 2

  • CHARLTON HESTON A PARIS POUR PRESENTER DES FILMS ...

     

    La star américaine Charlton HESTON est invité sur le plateau du journal pour parler d'une série télévisée "Opéra Stories" qu'il tourne actuellement à Paris. Il parle de cette série (traduction simultanée) : "Il s'agit d'un concept particulier. Scènes tirées d'opéras, filmées bout à bout. Je raconte l'histoire de ces opéras. Je suis le narrateur. C'est du cinéma fait pour la télévision".

    Il parle de sa carrière théâtrale. Il répond à William LEYMERGIE sur l'affaire John Tower : "Je connais Tower personnellement". Il parle du rôle de la presse américaine face à ce personnage "Cela s'est passé seulement quatre fois aux Etats-Unis". -

    Il répond à Patricia CHARNELET qui lui demande, in ENGLISH if you please, comment il se fait qu'il ait autant de charme "C'est à cause de mon nez cassé !".

    Émission A2 - Le Journal de 13H - 3 mars 1989 Production Producteur ou co-producteur Antenne 2 - Générique :Journaliste William Leymergie - Patricia Charnelet

    Participant - Charlton Heston 

     

    La Malédiction de la vallée des rois: interview Charlton Heston

    Actualités régionales Ile de France

    video 09 juil. 1980 0 vues 03min 25s

    Pour la sortie de son cinquantième long métrage, "La Malédiction de la vallée des rois", l'acteur américain Charton HESTON est à Paris. Interview en anglais (traduction simultanée) sur sa carrière en alternance avec des extraits du film.

    SORTIE DU FILM A PARIS LE 9 JUILLET 1980

  • A CANNES 4 JUILLET 1987 SUR LE CHICAGO USS SSN 721

    http://www.omnia.ie/index.php?navigation_function=3&europeana_query=Charlton+Heston

     

    DN-ST-87-00138.jpeg

     

    L'Acteur Charlton Heston arrive sur le  sous-marin d'attaque nucléaire CHICAGO USS (SSN 721) après avoir prononcé le discours principal pendant la mise en marche du bateau.

    Photos des Archives nationales  College Park - DN-ST-87-00140.jpeg

    L'acteur Charlton Heston prononce l'allocution principale lors de la mise en service du sous-marin d'attaque à propulsion nucléaire USS CHICAGO (SSN 721)
    IMAGE
    Archives nationales à College Park

    DN-ST-87-00148.jpeg

     

    DN-ST-87-10507.jpeg

    Un officier explique les opérations du navire à l'acteur Charlton Heston sur le pont du croiseur de missiles guidés USS BELKNAP (CG-26). Le BELKNAP et d'autres navires de l'US Navy sont en visite à Cannes lors de la célébration du 4 juillet, organisée par l'Organisation des Services Unis (USO) à la salle du Festival de Cannes. Les événements du festival comprennent un défilé de véhicules de la Seconde Guerre mondiale, un concert pour les résidents et les visiteurs et un dîner de gala pour les invités spéciaux - Les Archives nationales des États-Unis (1987-07-04 & 1987-07-04)

    DN-ST-87-10508.jpeg

     

  • APRES "EL CID"... CHARLTON FAIT UN PETIT PERIPLE EN FRANCE ET ...

     

    ...EMBARQUE SUR LE QUEEN MARY LE 28 AVRIL 1961 A

    CHERBOURG.

     

    Je savais qu'il existait une photo de Charlton Heston prise à Cherbourg avant son embarquement sur le Queen Mary en 1961, mais malgré mes recherches locales, je n'ai jamais pu me la procurer. Aussi, je remercie Clarisse d'avoir eu assez de patience en cherchant sur le NET et trouver la photo de départ de Cherbourg et celle de l'arrivée à New York... 

    Merci à Jean Marie Lézec, photographe cherbourgeois, aujourd'hui décédé, de nous avoir laissé cette photo de notre grand Charlton Heston. 

    Je publie donc ici, la traduction du récit que Charlton Heston fait dans son JOURNAL, de son périple français avec Lydia et Fraser à la fin du tournage du CID en Espagne et leur traversée de la France en voiture jusqu'à Cherbourg... 

    Je crois pouvoir dire sans risque de me tromper, qu'il n'a pas du tout aimé le temps plutôt maussade qu'ils ont subi durant leur parcours en France !

    http://www.xn--gnalogie-en-cotentin-b2bb.fr/personnalites78.html

     

    31084222_965275993634596_5231784115199541248_n.png

    Nous pouvons remarquer que Charlton Heston porte l'épée qu'il avait dans le film "EL CID".

    31084222_965275993634596_5231784115199541248_n-001.jpg

    1177a3115d648954881134eefc0cc157.jpg

    EXTRAITS DE "THE ACTOR'S LIFE" -JOURNALS 1956/1976 de Charlton HESTON 

    (1961)

     20 avril, Rome / Madrid / Burgos. J'ai quitté Rome après le déjeuner chez Nick Ray*** à l'Appia Antica. Il veut que je joue dans un film pour lui, puis coproduire, en codirigeant un autre, sur the Children's Crusade. Je dois regarder cela. Je suis arrivé à Madrid pour retrouver Lydia et mon fils  avec des sacs, prêts à monter dans la voiture, la surchargeant un peu. Le trajet en voiture jusqu'à Burgos n'était pas un gros problème, mais nous avons trouvé une foule qui attendait devant l'hôtel, alors nous sommes allés dans un autre, où une nuit tranquille était possible.

    ***Nicolas Ray.

     

    21 avril, Périgueux, France. Nous avons quitté l'Espagne à San Sebastian et avons traversé la frontière vers la France sous (bien sûr) une pluie battante, qui a persisté toute la journée. Biarritz avait l'aspect humide et désolé des stations balnéaires hors saison. Nous avons roulé un peu plus tard que prévu, mais nous avons été récompensés par un logement convenable dans un petit hôtel de Périgueux. Le livre que Nick Ray veut que je fasse, ROAD OF THE SNAIL, est amusant, mais ce n'est pas un rôle pour moi.

     

    24 avril, Loire. J'ai finalement entrepris la visite des châteaux de la Loire que Lydia attendait avec impatience depuis si longtemps. Même le temps a abandonné sa perversité gauloise pour la journée du moins. Temps nuageux par intermittence, mais pas une goutte de pluie. De toutes les grandes maisons que j'ai vues, Chenonceaux est le plus mémorable, dans le sens d'être habitable. Blois était surtout intéressant comme site de l'assassinat du duc de Guise, un incident particulièrement sanglant de l'histoire médiévale. Fray a été fasciné par l'histoire et bien sûr l'a racontée plus tard avec une précision parfaite.

     

    25 avril, Chartres. Nous sommes arrivés à Chartres dans un vent naissant, bouillonnant de nuages noirs, mais l'architecture gothique n'est pas dévaluée par le temps. Après Salisbury, c'est la cathédrale la plus émouvante que j'ai vue, la moins encombrée d'erreurs de goût ultérieures. La pluie a recommencé peu après lorsque nous avons pris la route d'Alençon, confirmant la réputation du temps français. "La Gare" est un hôtel simple et propre, mais mon goût pour la haute cuisine est sur le point d'être satisfait. Dieu, pour un steak sans sauce béarnaise ! 

     

    26 avril. Il pleuvait toujours, mais ça a duré jusqu'à ce que l'on voit les plages du débarquement. Nous nous sommes d'abord arrêtés à Bayeux et avons vu la Tapisserie célébrant la conquête normande. C'est accablant, surtout le jour où vous marchez à Omaha Beach. Les hommes d'armes postés par le duc William embarqués dans des bateaux pour l'Angleterre sur ces plages,  semblaient encore vivants à travers le temps, et proches de moi et des GI de Bradley jetés dans les eaux peu profondes il y a des années. Ils sont proches les uns des autres, sûrement ... peut-être qu'ils sont les mêmes hommes.

     

    27 avril, Cherbourg. Les préparatifs de navigation étaient gauloisement chaotiques. La navigation elle-même a  été retardée, mais nous avons finalement vu l'Europe s'éloigner et nous nous sommes détendus dans les joies sybaritiques du Queen Mary ... le plus grand hôtel flottant que je puisse imaginer.

     

    28 avril, à bord du Queen Mary. J'ai envoyé un message, avec un froid pressentiment, pour souhaiter bonne chance à Coop*** ⌊j'avais entendu dire qu'il était très malade⌋. Un entraînement supplémentaire n'a pas réussi à effacer de ma conscience inquiète,  la mortalité ou à justifier les habitudes alimentaires gloutonnes auxquelles je succombe inévitablement lorsque je suis en mer. Je dois aussi décider d'accepter ou non l'une des grosses offres qui se présentent ou d'attendre dans l'espoir de quelque chose de mieux.

    ***Gary Cooper (7 mai 1901 - 13 mai 1961) 

    2 mai, New York. Il est beaucoup plus satisfaisant de remonter et traverser le passage étroit vers le  port de New York à la lumière du jour. C'était tout ce dont je me souvenais quand nous sommes rentrés de Rome ... mais il faisait beaucoup plus chaud. La ville semblait d'une certaine manière accueillante, comme les remorqueurs qui nous poussaient entre les États-Unis et la Mauritanie. Après un débarquement retardé, évitant beaucoup de paperasserie, Forrest (Wood un autre vieil ami) Joe et Maggie nous attendaient patiemment. Nos énergies revitalisées par l'affection de nos amis, nous avons fait la fête dans la vie nocturne de Gotham***.

    ***Gotham City est un des surnoms de New York, dont l'initiative est attribuée à Washington Irving, auteur américain du XIX e siècle dans le périodique Salmagundi en 1807.

    31138134_965637916931737_5879220542099161088_n.jpg

    2 MAI 1961 : arrivée à New York avant de quitter le Queen Mary.

  • HOMMAGE COMMEMORATION DIX ANS ...

     

    Un texte comme Christiane aime en écrire et qu'elle dédie à Charlton Heston en hommage au grand acteur que nous vénérons. 

    Cher Charlton ! 
    Qui, mieux que vous, aurait pu incarner le prophète Moïse ? Le guide du peuple juif ? 
    vaincre un Romain arrogant dans le Grand Cirque ? 
    sauver Quintus Arrius l'ennemi ? 
    être un prince de Judée, puissant et bon ? 
    représenter le héros de l'Espagne médiévale, le glorieux Cid ? 
    être le fier et pathétique major Dundee ? 
    le célèbre Gordon, héros du Soudan ? 
    un géant de la peinture italienne : Michelangelo ? 
    le valeureux officier à Pékin ? 
    le seigneur Chrysagon , amoureux , touché ?

    Merci d'avoir interprété avec panache ces grands personnages , de nous avoir enchantés par vos prestations et vos qualités d'homme.

    signature_1 (2).gif

    SYMPHONIE POUR NOTRE HEROS 

    pixiz-05-04-2018-19-54-49.jpg

     

     

     

     

     

    C'était le 4 septembre 1982, quelques jours avant la venue au Festival du Cinéma Américain de Deauville. Charlton avait accordé une interview depuis son domicile à Coldwater Canyon. 

    Cette interview avait été négociée entre son Agent et la télévision française.

    Son nouveau film "MOTHER LODE" devait faire partie des quelques-uns de ses films qui devaient être diffusés au cours du festival.  

    Cette video a été mise en ligne par l'INA aujourd'hui 5 avril 2018. Je veux y voir une forme d'hommage pour la commémoration du dixième anniversaire de son décès, même si aucun média n'a daigné citer ne serait-ce que son nom !!!!

    Une courte interview mais intéressante. Une fois de plus, Chuck se révèle être un homme humble, timide mais certainement très assuré lorsqu'il parle de son métier.

    Nous pouvons également constater, que le vent est très présent durant l'interview... Un signe subliminal de "LA TEMPETE" de Shakespeare, qui clôturerait le discours en son honneur, au cours de la cérémonie de ses obsèques ? C'est ce que j'imagine.  

    DOMMAGE ! "MOTHER LODE" est un des rares films de Chuck que je n'aime pas.

     

    ****************

    LES 3 VIDEOS DE CETTE PAGE PROVIENNENT DU SITE DE L'INA AUQUEL JE SUIS

    ABONNEE PREMIUM.

     

    Une autre video : Arrivée de Cecil B de Mille et Charlton Heston de retour d'Egypte le 1er Janvier 1954

     

     

    Video 01 Janv. 1959 

    - VG affiche "BEN HUR" sur VG des campagnes du New Jersey - GP titre de "BEN HUR" à l'occasion de la première - PM et GP grandes vedettes de BEN HUR sur un immeuble de Broadway annonçant sa sortie le 18 novembre - PM PANO : départ : panneau annonçant la vente des places réservées pour BEN HUR - arrivée : file de futurs spectateurs faisant la queue à un guichet - PM et GP PANO sur la file attendant des billets - PM Charlton HESTON donne une carte et bavarde avec une femme prenant son billet - GP Charlton HESTON 

     

  • MARC ELIOT BIENTÔT EN FRANCE ??????

    Marc Eliot nous a annoncé récemment, que son livre consacré à Charlton Heston, serait prochainement distribué au format LIVRE DE POCHE. Une bonne nouvelle pour lui... 

    Cependant, hier, il a publié sur sa page FB quelques photos de lui, réalisées pendant le tournage de l'enregistrement d'une émission française, dans laquelle nous devrions le voir très prochainement.

    Il s'agit de la célèbre émission "50 MINUTES INSIDE" sur TF1, diffusée tous les samedis dans la soirée, vers 18h. 

    Il me tarde de regarder cette émission, car bien que parlant un peu français,  Marc est doublé par un interprète, ce qui nous permettra de savoir exactement quels sont ses projets bien que Marc déclare par ailleurs, qu'il n'est pas question de Charlton Heston dans cette interview. Dommage !

     

    Marc Eliot a ajouté 4 photos.
    14 h · 
     

    Friday morning I was interviewed by French TV - First National TV in France, or TF1 - for "50 min Inside." The show is seen every Saturday in France by 6 million people. The producer of the piece, seen below, was the very capable Marion Gay. Here are a few studio shots and a photo with Ms. Gay. (My French is good but not that good! My comments will be dubbed in. C'est la vie).

    Vendredi matin, j'ai été interviewé par la télévision française - Première télévision nationale en France, ou TF1 - pour "50 min Inside". Le spectacle est vu tous les samedis en France par 6 millions de personnes. Le producteur de la pièce, vu ci-dessous, était la très compétente Marion Gay. Voici quelques photos de studio et une photo avec Mme Gay. (Mon français est bon mais pas si bon! Mes commentaires seront doublés. C'est la vie).

     

    Voici les photos de Marc en interview. 

    19884284_2136794563207485_2441830144029083908_n.jpg

    22308751_2136794616540813_7833522884485902819_n.jpg

    29595059_2136794496540825_7621714309074962060_n.jpg

    29694551_2136794653207476_8371204116879880429_n.jpg

    (avec Marion Gay)

    PETITE INFORMATION DE MARC 

    Marc Eliot
    Marc Eliot Hi France - I didn't solicit the show, they came to me, for another book I wrote. I try to do everything, even if it is not about Heston. I hope you will watch the show and tell me what you think. Today, this show, tomorrow, perhaps, one about Heston! Merci.

    TRADUCTION

    Bonjour France - Je n'ai pas sollicité cette émission, ils sont venus me voir, pour un autre livre que j'ai écrit. J'essaye de tout faire, même s'il ne s'agit pas de Heston. J'espère que vous regarderez le spectacle et que vous me direz ce que vous en pensez. Aujourd'hui, cette émission, demain, peut-être, une sur Heston! Merci.