Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

FILMS présentation - Page 3

  • MY FATHER Rua Alguem 5555 (2002)

    Je découvre ce film dans lequel Charlton Heston a interprété un rôle loin des héros qu'il a été et a interprétés tout au long de sa carrière.

    Je rends hommage à Charlton Heston, qui, étant déjà malade a accepté d'interpréter ce rôle du Dr Mengele, qui retrouve son fils sur la fin de sa vie.

    Je suis dans l'impossibilité de donner mon avis sur ce film qui a été primé au Festival de Berlin.

     

    Il semble qu'il n'ait jamais été diffusé en France ni aux Etats-Unis. 

     

    Je n'ai pas trouvé de version doublée ou sous-titrée en langue française, je ne peux donc pas donner mon avis.

    J'ai enfin pu me procurer le DVD mais malheureusement, sans sous-titrage, donc difficile pour la compréhension

    Ce que je peux en dire, c'est que pour moi, c'est un des plus grands rôles de Chuck, son dernier et probablement son testament.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • LA SYMPHONIE DES HEROS (1967)

     

     

    TITRE ORIGINAL " COUNTERPOINT "

    UNE VISION DIFFERENTE DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE ORCHESTREE AVEC EMOTION PAR CHARLTON HESTON

     

    Charlton Heston, Maximilien Schell et Leslie Nielsen se retrouvent dans "LA SYMPHONIE DES HEROS", drame passionnant alliant la splendeur de la musique classique et la brutalité de la deuxième guerre mondiale. 

     

    En 1944, un célèbre orchestre symphonique part en tournée dans toute l'Europe. Au milieu d'un spectacle, les soldats d'Hitler attaquent la ville, capturant les musiciens et leur directeur Lionel Evans (Charlton Heston).

     

    Emprisonné dans le château, le groupe échappe à l'exécution grâce au général Schiller (Maximilien Schell) passionné de musique, qui leur ordonne alors de préparer un récital pour ses camarades nazis. Mais Evans redoute ce qui arrivera une fois le concert terminé. (synopsis figurant sur la jaquette du DVD)

     

    CE QUE J'EN PENSE

     J'adore ce film. Comment résister au talent de Charlton Heston ? Il pouvait presque tout interpréter, sa carrière l'a prouvé. Pourtant, la première fois que j'ai vu ce film, il y a quelques années, j'étais loin de l'imaginer dans le rôle d'un chef d'orchestre classique. On y croit !

     Pour tenir ce rôle, c'est le chef d'orchestre Leo Damiani qui l'a coaché. A croire que Charlton Heston avait tous les dons. Il est réellement entré dans la peau de son personnage, peut-être a t'il été musicien dans une autre vie. 

     Dans ce film, il incarne un Chef, quelque peu imbu de sa personne, autoritaire. Il pense que la Convention de Genève les protège et que les Allemands vont les laisser poursuivre leur tournée. 

     Maximilien Schell, dans le rôle du général Schiller, est odieux et manipulateur à souhait, mais il est mélomane !!! Voilà encore un grand acteur...

     Ces deux personnalités s'affrontent dans ce film, sorte de jeu du chat et de la souris. Qui au final l'emportera ? 

     Pour moi, qui suis passionnée de musique classique, j'ai eu des moments de plaisir auditif, et d'émotion intense.  

     Petite curiosité dans le film. Le véhicule qui transporte les musiciens est composé de l'avant d'un vieux bus parisien auquel est greffé une partie d'un bus à deux étages anglais (c'est ce que je pense sans certitude).

     

    LA SYMPHONIE DES HEROS (1967)

     

    Je ne sais pas si cet épisode de la deuxième guerre mondiale qui se déroule en Belgique a réellement existé, cela est possible, mais je n'y ai pas cru une seconde. Peut-être y a t'il eu d'autres faits similaires dont Alan Sillitoe s'est inspiré pour écrire son livre "Le Général" d'où le scenario du film est tiré. 

     

    Ma petite interrogation personnelle : " Pourquoi un tel brushing sur la tête de Chuck ? " est-ce à dire que les musiciens ont forcément les cheveux "gonflés" d'où l'expression "avoir la grosse tête".

    signature_3.gif