Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • TOUCH OF EVIL - Extrait de THE ACTOR'S LIFE de Charlton Heston - 1957 (partie 3)

    Continuer à traduire Charlton Heston, n'est pas une mission impossible pour qui pratique la langue anglo-américaine, mais pour une profane comme moi, ne pratiquant que le français, il m'est parfois difficile de capter toute la subtilité ou toutes les expressions à caractère "professionnel" dont use notre grand acteur qui se révèle un excellent chroniqueur. Il nous entraîne dans le monde d'un tournage qui est loin d'être une sinécure. 

    Tout cela pour vous demander de m'excuser si quelques mots ou expressions m'échappent...

     

     ... SUITE

    7 mars. Je n'ai pas travaillé jusqu'à la fin de la journée, mais j'ai vu un premier montage des séquences de deux ou trois bobines. Mal monté (Aujourd'hui, Orson a congédié son monteur) cela semblait spécial. Nous avons également engagé une autre actrice élégante : Marlene Dietrich. Je pense vraiment que cela va démarrer ; Tout a l'air d'aller de mieux en mieux ... et tout a commencé avec une idée brillante dans la neige à Sainte-Hélène.

    soif-du-mal-1958-07-g.jpg

    10 mars. Herman a appelé pour dire qu'il a conclu l'affaire pour le film DARBY'S RANGERS  avec Warner pour 5% du brut.

    J'ai mentionné à quel point j'ai eu de la chance de gagner de l'argent sur le seul marché que j'ai jamais réalisé. J'ai même plus de chance d'entrer dans le club du plus gros pourcentage. Les mathématiques sont plus simples, et vous êtes moins susceptible  d'avoir de votre côté un contrôle des livres comptables. Il y a environ huit ou neuf acteurs et une actrice dans le club.

     Le script n'est pas aussi bon que deux autres scripts de guerre. J'ai refusé, et la partie n'est pas brillante ... Mais Wellman a dirigé OXBOW INCIDENT. D'ailleurs, j'ai finalement refusé THE WIKINGS, le tournage à l'étranger et tout. Allons avec Wellman.
     

     12 mars. Le tournage de ce soir avec Dietrich était une chose, même si Orson avait  avidement refusé de m'écrire quelque chose dans l'une des scènes  qu'il avait faites avec elle. Elle avait l'air fantastique. Un maquillage gitan, avec une perruque noire de Taylor de chez MGM, dans laquelle Elizabeth n'avait jamais été aussi bonne, et des costumes de tous les studios de la ville. La seule grand-mère sexy que je connaisse. Je n'ai fait qu'une seule scène avec Janet à cinq heures du matin, mais ça valait le coup d'être là.

    13 mars. Le déjeuner avec Wellman était intéressant ... ça m'a rassuré sur mon choix de faire les DARBY'S RANGERS. Le film est tellement le genre de chose qu'un fils de pute peut réussir. Il a également réussi à faire paraître le scenario mieux que je ne l'avais lu. Puis à Universal pour les quotidiennes ... les trucs de voiture en feu ... excellent ; et les trucs  de Marlene, silencieuse. Ce soir dans une scène avec Janet, Orson m'a fait interpréter une sorte de timidité adolescente. Un peu comme quand Cooper a des scènes avec des femmes. Je pense qu'il a raison ; si je l'ai bien compris.

    vlcsnap-00034.jpg

    vlcsnap-00031.jpg

     

    14 mars. J'ai dormi tard et heureux de me réveiller pour jouer un peu au tennis, mais pas de rushes aujourd'hui. L'installation principale ce soir a été le plus abominable tournage que j'ai jamais vu, et cela inclut notre premier jour de travail. Après que Joe Cotten eut terminé sa scène de cameo (1), nous avons commencé à travailler sur la première scène du film : à partir d'une installation compliquée avec l'expansion de Chapman déplaçant trois blocs, inclinant les bâtiments pour les insérer, à travers deux pages de dialogues jusqu'à une voiture qui explose lorsque j'embrasse Janet. Le soleil s'est levé à six heures et a effacé notre nuit, mais je pense que nous avons réussi. Se coucher à sept heures, se sentir bien.

    (1)Un caméo (terme emprunté à l'anglais dérivé à l'origine du terme italien cammeo, apparu en 1851 dans le monde du théâtre) est l'apparition fugace dans un récit d'un acteur, d'une actrice, du réalisateur ou d'une personnalité déjà célèbre.

     

     vlcsnap-00211.jpg

    18 mars. Il a plu toute la nuit, mais cela ne nous a pas affectés. Nous avons déménagé à l'intérieur de l'hôtel à Venice, tournant une scène prévue en studio, dans le bureau du procureur. Orson n'a jamais aimé ce plateau et quand la pluie a empêché nos extérieurs de nuit, il a saisi l'opportunité de filmer jusqu'au bout, ce passage dans le hall de l'hôtel, dans l'ascenseur, sur deux étages, et le long du couloir, avec les dialogues. C'est une première, c'est sûr. Ce sera remarquable comme tournage planifié et préparé ; comme une housse de pluie sur un pickup, c'est vraiment quelque chose d'autre.

    19 mars. Nous avons terminé les scènes dans la chambre et le hall d'hôtel . Ils me disent que je dois venir tôt pour obtenir des places au studio maintenant, pour nos rushes. Si nous pouvions juste changer le titre maintenant ... Je penche de plus en plus pour BORDELINE.

    25 mars. Aujourd'hui les rushes sont brefs, de bons plans de moi grimpant autour de ces derricks. Nous avons tourné, avec un effort immense, une scène avec Joe Calleia et moi en train de vérifier l'équipement d'écoute. Très proppy (NDT : intraduisible) et difficile à filmer. A trois heures du matin, à l'extérieur de sa maison,  dans la voiture, Orson et moi avons liquidé une bouteille de brandy et nous sommes plus ou moins d'accord sur le partenariat, ce qui me semble une perspective très excitante.

    27 mars. Le tournage s'est déroulé sans accrocs ce soir, et l'adjectif est judicieusement choisi. Dieu merci, c'était la nuit la plus chaude que nous avons eue parce que je passais beaucoup de temps à fouler l'eau dans  cette foutue reconstitution d'un canal antique vénitien. Orson était également très excité à propos d'un roman qu'il a trouvé à faire. 

    vlcsnap-00291.jpg

    28 mars. Nous avons liquidé toute une nuit de travail ... Janet a terminé sur le film, et nous avons fait quelques bonnes coupures dans l'eau et sous le pont pour la dernière scène. La troupe  est un peu fatiguée maintenant, après quinze nuits d'affilée, mais fonctionne toujours bien et gaiement, pleine d'espoir d'un bon film. Russ Metty a concocté un tas de spaghettis dans la caravane, ce qui nous a sauvé de ces trucs maudits de traiteur .

    30 mars. Je suis rentré après l'aube ce matin, plein de l'euphorie du travail et regardant le soleil se lever pour m'endormir. Mon fils a fait ses premiers pas il y a un an aujourd'hui, et j'ai presque l'impression que je ne fais que commencer à faire de même sur ce film. Orson est certainement le réalisateur le plus excitant avec lequel j'ai travaillé. Dieu... peut-être que tout cela va vraiment commencer maintenant.

    31 mars. Un dimanche de grasse matinée,  traînant au lit, tennis du dimanche matin, rempli de soleil et des rires de Fray et de gâteaux chauds. Après quatre scènes, le déjeuner et la sieste de Fray,  cette nuit le planning de prise de vue semble exiger, malgré un jour de congé, que je me rende chez Orson pour aller prendre EARTH ABIDES, le roman de science-fiction dont il pense pouvoir tirer un film.

     
     vlcsnap-00865.jpg
     
    A SUIVRE...