Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 2

  • MY FATHER Rua Alguem 5555 (2002)

    Je découvre ce film dans lequel Charlton Heston a interprété un rôle loin des héros qu'il a été et a interprétés tout au long de sa carrière.

    Je rends hommage à Charlton Heston, qui, étant déjà malade a accepté d'interpréter ce rôle du Dr Mengele, qui retrouve son fils sur la fin de sa vie.

    Je suis dans l'impossibilité de donner mon avis sur ce film qui a été primé au Festival de Berlin.

     

    Il semble qu'il n'ait jamais été diffusé en France ni aux Etats-Unis. 

     

    Je n'ai pas trouvé de version doublée ou sous-titrée en langue française, je ne peux donc pas donner mon avis.

    J'ai enfin pu me procurer le DVD mais malheureusement, sans sous-titrage, donc difficile pour la compréhension

    Ce que je peux en dire, c'est que pour moi, c'est un des plus grands rôles de Chuck, son dernier et probablement son testament.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • CHARLTON HESTON : PROGRAMMATION DECEMBRE (JUSQU'AU 31 DECEMBRE INCLUS)

    CINE+PLUS CLASSIC

    ALERTE A LA BOMBE

    vlcsnap-00061.jpg

    DIMANCHE 11 DECEMBRE : 4H20

    MARDI 13 DECEMBRE : 11H

     

    ANTOINE ET CLEOPATRE

    PDVD_057.jpg

     

    LUNDI 26 DECEMBRE 2016 8H30

     

     

    PARAMOUNT CHANNEL

    SOUS LE PLUS GRAND CHAPITEAU DU MONDE

    vlcsnap-00264.jpg

    DIMANCHE 4 DECEMBRE : 2H

    MARDI 6 DECEMBRE : 12H35

    MARDI 13 DECEMBRE : 16H16

    DIMANCHE 18 DECEMBRE : 10H14

    VENDREDI 23 DECEMBRE :16H16

     

    QUAND LA MARABUNTA GRONDE

    Capture.JPG

    JEUDI 1er DECEMBRE : 2H13

    SAMEDI 3 DECEMBRE : 10H43

    JEUDI 8 DECEMBRE : 18H58

    DIMANCHE 11 DECEMBRE : 13H31

    VENDREDI 16 DECEMBRE : 17H20

    MERCREDI 21 DECEMBRE : 2H56

    LUNDI 26 DECEMBRE : 15H23

     

     

     

    LE SECRET DES INCAS

    vlcsnap-00161.jpg

    LUNDI 5 DECEMBRE : 11H26

    SAMEDI 10 DECEMBRE : 10H21

    JEUDI 15 DECEMBRE : 17H05

    SAMEDI 24 DECEMBRE : 2H03

     

     

    HORIZONS LOINTAINS

    vlcsnap-00234.jpg

    JEUDI 8 DECEMBRE : 20H40

    MERCREDI 14 DECEMBRE : 15H25

    MARDI 20 DECEMBRE : 10H26

    JEUDI 22 DECEMBRE : 22H13

     

  • CHARLTON HESTON : PRESENTATION DU LIVRE DE MARC ELIOT

     
    Première présentation le 16 novembre 2016
     
     MISE A JOUR LE 20 DECEMBRE 2016 - Message FB de Marc Eliot :
     
    Marc Eliot avec Joey Reynolds.
    L’image contient peut-être : 1 personne 
     

    The countdown has begun! Less than three months to publication. Stay tuned for news about related events. Thanks, everyone!

     

    Le compte à rebours a commencé ! Moins de trois mois avant la publication

    . Restez à l'écoute des informations sur les événements connexes. Merci tout le monde !

    397626519.jpg

     

    J'ai traduit ce matin, cette première présentation du livre de Marc Eliot, qui sortira en mars 2017 sous le titre :
     
     
    " CHARLTON HESTON : HOLLYWOOD'S LAST ICON "
     
     
    J'ai pensé intéressant de publier ce premier article, nous donnant un aperçu de ce que
     
    sera le livre de Marc.
     
     
    Vous pouvez retrouver la version originale sur ce site :
     
     
     
     
    PRESENTATION PAR L'EDITEUR :
    La première biographie d'une des  plus fascinantes légendes complexes et polarisantes de
     
    l'âge d'or du cinéma, Charlton Heston, par l'auteur à succès primé de Cary Grant, Walt
     
    Disney et American Rebel.
     
    Avec des performances inoubliables comme Moïse dans les Dix Commandements,
     
    l'astronaute angoissé George Taylor en 1968 dans la Planète des Singes et  l'éponyme Ben-
     
    Hur pour lequel  il a gagné un Oscar,  Charlton Heston a cimenté sa place dans le
     
    panthéon de l'héritage de Hollywood du vingtième siècle.. Mais sa renommée en tant
     
    qu'acteur a été associée à son militantisme politique. Démocrate dans ses premières années,
     
    Heston est devenu un fidèle partisan de Richard Nixon et du républicain Reagan. Il était
     
    également président de la National Rifle Association, un franc militant  pour les droits des
     
    armes à feu dont les mots incendiaires, «de mes mains froides et mortes» ont indigné les
     
    libéraux et sont  devenus une maxime pour les partisans du Second Amendement.
     
    Enfin, l'auteur à succès du New York Times, Marc Eliot, raconte en détail l'histoire de la vie
     
    d'Heston et de sa carrière de six décennies.
     
    Avec l'accès exclusif aux journaux, aux lettres et aux biens personnels d'Heston, Eliot
     
    déploie habilement l'histoire compliquée de cet acteur emblématique, illuminant ses plus
     
    grandes réalisations ainsi que ses plus grands échecs et regrets.
     
    Eliot examine comment un garçon de la région inexploitée du Michigan est devenu
     
    le  premier acteur, une star héroïque de Hollywood, qui a non seulement lutté pour les rôles
     
    les plus panachés, mais maintenu son identité dans le paysage de rêve de Tinseltown (autre
     
    nom de Hollywood).  Comment il met à nu la vie de cette figure fascinante, Eliot expose le
     
    monde sale des fabricants du mythe de Hollywood et le rôle crucial d'Heston en cela.
     
    Illustrée de photos inédites de la famille de l'acteur, la biographie émouvante, ingénieuse et
     
    honnête d'Eliot rend hommage à cette légende du cinéma et révèle non seulement comment
     
    la personnalité célèbre d'Heston est née, mais pourquoi.
     
     Apportant un éclairage nouveau sur l'une des plus grandes stars de l'Amérique, Eliot crée un
     
    portrait incisif et convaincant pour les fans de longue date et pour une génération qui
     
    voudrait découvrir la star oscarisée.
     
     
     
  • NOTES SUR PEER GYNT ET UN NOEL PAS COMME LES AUTRES A SAINTE-HELENE - Billet N° 7

     

     Proprio una battuta del Peer Gynt è diventata proverbiale nella tua lingua “Dove sono più le nevi del passato ?” dice il figlio Peer alla madre Aase nel testo teatrale ad indicare come tutto cambia e la vita non può essere fermata.

    Ho visto su You Tube il bellissimo pezzo della morte di Book (Edward G. Robinson) e sono davvero commossa per come il ragazzino quasi scheletrico che da vita e vitalità al personaggio di Ibsen traspaia dagli occhi e dalle lacrime del poliziotto Thorn condannato a vivere in un mondo così triste e dannato come quello di Soylent Green.  Sono d’accordo con te : il Peer Gynt di Bradley è l’embrione grazie alla grande espressività della mimica e dello sguardo  per un attore la cui arte forse si sta scoprendo oggi che è morto più di quanto lo abbiano fatto critici e cineasti quando era vivo.

    Dunque quello che scriverò sul Peer Gynt avrà molto a che vedere con i miei studi di cinema e di teatro. Il film di Bradley ha  avuto un ampio giro di appassionati tra i cineasti e i registi teatrali. La versione su You Tube è una riedizione del 1965, 2 anni prima del centenario della prima rappresentazione del testo di Ibsen del 1867, restaurata e reintegrata delle parti deteriorate. Ma per la storia del Peer GYnt di Ibsen e di quello del giovanissimo Charlton Heston, studente della Northwestern University c’è da aspettare ancora qualche giorno.

    Invece il Natale degli Heston a St. Helen ha più del comico che dell’accademico e qui il protagonista principale è un infelice pannolino dell’infante Fraser caduto nello scarico del bagno che porta ad un progressivo calo dello spirito natalizio nella folla di amici e parenti radunati per le feste nella vecchia casa (con un solo bagno) tra le nevi , mentre più che l’isolamento del manto nevoso comincia a pesare l’impossibilità di trovare un idraulico (plombier) durante le feste. Si può sognare di vincere un Oscar ma al momento la necessità è trovare un artigiano esperto del sistema fognario. Leggendolo nel diario di Chuck e per come lo descrive lui ci troviamo in una vera “pochade”

    Ecco, mi fa piacere che tu abbia visto il film del debutto di Chuck  tenendo presente che è un film sperimentale, con un testo che è alle origini del Simbolismo e quindi niente ha di realistico, fatto inoltre con pochissimi mezzi e con un cast di giovanissimi debuttanti.

    Ancora una cosa. Hai notato come la scena in cui Peer finisce prigioniero del Re dei Trolls si riproduca nel rituale del matrimonio pagano dei sudditi contadini del “Warlord”?

     

    20161207_062558.jpg

    20161207_062802.jpg

    vlcsnap-00148.jpg

     

    Juste une citation devenue proverbiale dans votre langue " où sont les neiges du passé " (1) extraite de Peer Gynt que dit dans la pièce le fils Peer à Aase sa mère, pour indiquer comme tout change et la vie ne peut pas être arrêtée.


    J'ai vu sur You Tube le bel extrait de la mort de Sol (Edward G. Robinson) et je suis vraiment touchée par la façon dont le garçon presque squelettique donne la vie et de la vitalité au personnage d'Ibsen et les larmes coulant des yeux du policier Thorn ( Charlton Heston ) condamné à vivre dans un monde si triste et damné comme celui de " Soylent Green ".  Je  suis d'accord avec toi : le Peer Gynt de Bradley est l'embryon de l'acteur grâce à sa grande expression de jeu et du regard et dont l'art est peut-être  entrain d'être découvert maintenant qu'il est mort plus que ne l'ont fait tous les critiques et cinéastes quand il était vivant.

    Donc ce que je vais écrire sur Peer Gynt aura beaucoup à faire avec mes études en cinéma et le théâtre.

    La version sur You Tube est une réédition  de 1965, deux ans avant le centenaire de la première représentation du texte d'Ibsen de 1867, restaurée et réintégrée dans les parties détériorées. Mais l'histoire de Peer Gynt d'Ibsen et de l'un des jeunes étudiants de l'Université Northwestern, Charlton Heston, ont besoin d'attendre quelques jours de plus.

    Maintenant, je suis heureuse que vous ayez vu le premier film de Chuck en gardant à l'esprit que c'est un film expérimental, avec un texte qui est à l'origine du symbolisme et ainsi rien de réaliste, également fait avec très peu de ressources et avec un casting de très jeune débutants.

    Une chose de plus. Avez-vous remarqué à quel point la scène où Peer finit par être prisonnier du roi des Trolls est reproduite dans le rituel du mariage païen des sujets paysans de " LE SEIGNEUR DE LA GUERRE " ? 

    Par contre, le Noël des Heston à Sainte-Hélène tient plus du comique que de l'académique et ici, le personnage principal c'est une couche d'enfant du malheureux Fraser,  tombée dans le tuyau d'écoulement de la salle de bain ce qui conduit à une baisse progressive de l'esprit de Noël dans la foule des amis et des parents réunis pour une fête dans la vieille maison (avec une salle de bain) dans la neige, alors que de plus en plus  l'isolement du manteau neigeux commence à peser sur l'incapacité de trouver un plombier pendant les vacances. Vous pouvez rêver de gagner un Oscar, mais pas, lorsque le besoin est de trouver un artisan qualifié du système d'évacuation des eaux usées. En le lisant dans le journal de Chuck il écrit : " nous sommes dans une véritable farce".

    Il a parcouru un long chemin l'étudiant squelettique aux yeux bleus magnétiques !

    MARIA RUSSO DIXON

    (1) La citation exacte est " Où sont les neiges d'antan ", écrite par François Villon dans son poème "La ballade des dames du temps jadis", déplorant qu'il y ait si peu de femmes écrivaines en son temps le XVème siècle.

  • CHARLTON HESTON : INTERVIEW AUDIO 1999 expliquée par Maria billet N° 6

    Malheureusement, comme vous le savez, je ne parle ni ne comprends l'anglais. Pourtant, je publie

    ici cette interview de Chuck que notre amie Carole nous a donné à découvrir ce matin, sur la

    page de notre groupe hestonien FB. Je l'en remercie.

    Pour toutes celles et tous ceux qui sont bilingues.

    12.JPG

    Je remercie Maria Russo qui a déposé dans les commentaires, l'explication de cette interview de Chuck.

    Je l'ai traduite en français pour nous autres francophones qui ne comprenons pas l'anglais.

     

     

     

    il y n'a pas beaucoup de nouveautés dans l'interview de 1999 mais la partie des célébrations pour les noces d'or du couple Lydia - Chuck est arrivée 5 ans avant,  en 1995 à Hollywood avec une grande participation de la communauté hollywoodienne.

    Pour donner une autre indication, nous dirons que le mariage a eu lieu à Greensboro, Caroline du Nord, peut-être dans la même église où se sont mariés les parents de mon mari qui était né là.

    Ils ont vu apparaître une mariée vêtue de pourpre. Et chaque anniversaire de mariage voit Lydia habillée dans une nuance claire ou sombre de cette couleur.


    Un autre point essentiel c'est l'importance du principe selon lequel Chuck relie le hasard au destin, dans un mot anglais "Serendipity" (1), ouvrant la voie à la vie de chaque être humain. Parfois, le bon (mais parfois  le pire - je dirais), comme dans le cas de la carrière cinématographique réussie de Chuck, peut-être en raison du choix qu'il a fait,  lorsqu'il a terminé son premier film, de faire un dernier tour de plateau dans une Packard convertible verte ce qui a attiré l'œil de Cecil B. de Mille et lui a valu son premier contrat avec de Mille pour " Sous le plus grand chapiteau du monde". En bref, la vie est une histoire de si ..., suivie par des résultats favorables du destin.

    Chuck parle avec fierté du rôle public qu'il  a eu, à partir de sa présidence du Syndicat des Acteurs, l'émotion en se rappelant les années de lutte pour les droits civiques des Afro-Américains, aux côtés de  quelques autres stars du cinéma américain et aux côtés de Martin Luther king.

    Il parle aussi du présent controversé de sa campagne pour le deuxième amendement et en faveur de la NRA, cependant, il a commis une erreur historique grossière quand il dit que les États-Unis sont le seul pays avec une Constitution, contrairement au Royaume-Uni libre de Charte constitutive . Tous les autres pays européens ont une Constitution, au moins depuis la Seconde Guerre mondiale.

    Mais certaines chutes de style ne sont pas rares chez les Américains. Il parle enfin du cinéma contemporain, déplorant les coûts excessifs, l'abondance de la violence et, enfin, des acteurs d'aujourd'hui qui à part quelques exceptions,  sont loin des scènes de théâtres  pour peut-être trois raisons:


    1) Arrogance. Ils sont considérés comme trop célèbres pour perdre du temps sur la scène.


    2) Avidité. Avec le cinéma beaucoup plus de gains (et moins de fatigue).


    3) La peur. L'acteur de théâtre est plus exposé aux critiques négatives et la réponse est immédiate.


    Peut-être, mais les films que Chuck aime le plus sont ceux qu'ils a tournés avec de grands acteurs et de grands réalisateurs. Et bien sûr de jouer les grandes pièces avec de grands personnages. Il les appelle ses "films shakespeariens"

     

    (1) "serendipity", (mot anglais) créé au 18ème siècle, est utilisé pour désigner une découverte inattendue, faites grâce au hasard, la découverte d'une chose de valeur ou agréable sans l'avoir cherchée.