Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

44 - MARDI 25 OCTOBRE 7ème jour - Visite USIA à Xi'an

 

3562833487 - Copie.jpg

Mes responsabilités étaient limitées aujourd'hui... une série d'interviews à l'hôtel. Ceci fait, nous avons visité une soierie, avec possibilité d'acheter de la soie, une usine de jade, avec les mêmes opportunités, et une usine de panneaux peints, etc, etc. On avance vers la démocratie. Les Chinois ont un avantage sur les Soviétiques. Ils sont des capitalistes instinctifs, avec une expérience qui remonte à quelques millénaires. Dans toute son histoire, la Russie n'a connu que des régimes autocratiques. 

Nous sommes revenus en ville à temps pour visiter le Musée Militaire, un complexe poussiéreux où Mao-Tse-Tung et Chou En-Laï se sont assis pendant les premières années de la guerre, attendant que le fer devienne suffisamment chaud pour frapper. J'ai eu le sentiment, en regardant toutes les photographies et les objets, que Chou était le meilleur des deux.  Ont-ils déifié la mauvaise personne ? 

Nous avons eu le temps, dans le crépuscule de l'hiver, de nous promener sur le vieux mur de la ville. Je l'ai fait de nombreuses fois, dans des endroits du monde entier où les hommes ont d'abord construit des murs pour se protéger des viols, des pillages et de l'obscurité barbare de l'extérieur. Il y a seulement quelques semaines, nous nous sommes tenus sur le plus grand : la Grande Muraille à l'extérieur de Pékin. Avant cela, les forts pictes de la Grande-Bretagne préromaine, le mur d'Hadrien à la frontière écossaise, les murs médiévaux autour des villes espagnoles que le Cid a assaillies et défendues, les murs romains de Sagunto et d'Afrique du Nord, les murs mayas de Cozumel, le Parthénon en Grèce... tous construits, des millénaires auparavant, pour protéger la fragile fleur de la civilisation.   Je n'ai jamais marché sur l'un d'eux sans ressentir les siècles durant lesquels des hommes  veillaient comme des sentinelles,

"....Quand les fondations de la terre tremblaient.

Qui se sont levés et ont pris le coup d'épée et sont morts." (1)

 

De nos jours, il n'y a que l'obscène mur de Berlin, construit par les Russes comme une prison pour garder les gens à l'intérieur, pas à l'extérieur. J'étais là, en tant que représentant du Département d'Etat au Festival du Film de Berlin l'été 61, le jour où ils l'ont commencé, alors qu'un char Sherman aurait pu l'abattre. Ah, mais nous n'avons jamais envoyé le char. (Maintenant le mur est tombé, Dieu soit loué... une génération en retard, mais quand-même, une heureuse conclusion bienvenue.)

Nous avons dîné ce soir à l'hôtel avec Barbara Zigli et Mme Xie, deux femmes extraordinaires. Barbara me semble typique des meilleurs jeunes gens que le Foreign Service recherche. Intelligente, qualifiée et motivée... une version plus jeune de Pat Corcoran, son patron. Nous avons beaucoup d'Américains convenables... dans les fermes et les usines, dans l'armée. C'est juste que les crétins et les ordures ont beaucoup d'espace médiatique. La prochaine affectation de Barbara est Taiwan. Ils la méritent. 

 

Mme Xie est remarquable. La dignité gracieuse avec laquelle elle a survécu à son expérience grossièrement avilissante de la Révolution culturelle, y compris la mort de son mari, témoigne de la dimension de son esprit. Nous avons discuté d'une histoire horrible de l'époque concernant un comptable du People's Art Theatre où nous avons monté Caine. En équilibrant ses comptes, il a remarqué une erreur dans le transfert de certains fonds en dollars américains et a rayé une somme dans la colonne des cents. Il semble que l'idéogramme en mandarin écrit pour "Cents" soit presque identique au signe pour "Mao". Un bureaucrate diligent a noté que cet homme avait ainsi rayé le président Mao. Ils l'ont donc tué. 

Chinese characters  ( mao / máo ) with pronunciation (English translation: hair )

(ci-dessus, ideogramme signifiant "Mao" et presque identique à celui signifiant "cents")

img24012020_347.jpg

img20062021_680.jpg

 

Dans l'élégante cour de la Grande Mosquée de Xi'an, Chuck avec Mme Xie ; Barbara Zigli de l'USIA (maintenant à Chegdu) est au premier plan. Parlant aussi couramment le mandarin, Barbara nous a aidés à nous sortir de bien des mauvais pas et a partagé notre dernière aventure, l'interminable vol vers Shanghai. 
Mme Xie, en grande forme au sommet de l'immense mur de Xi'an. Quelle grande femme elle est !

 

(1) Je pense que Chuck cite la Bible par ces deux lignes extraites de psaumes .

A SUIVRE⇒

 

 

 

Commentaires

  • Beau chapitre , où ta traduction dévoile des aspects intéressants du personnage Heston, notamment sa belle culture historique à l'évocation des différents murs qui ont pu marquer l'histoire des hommes..
    On note que cet homme relativement conservateur pour pas mal de choses avait, contrairement à beaucoup de libéraux américains de son temps, pris l'initiative de se rendre en Chine populaire pour y découvrir une autre civilisation, même si elle se situait l'opposé de sa propre culture, preuve d'une grande ouverture d'esprit et d'une volonté de toujours apprendre.
    Bien sûr, on constate certaines approximations dans ses analyses, notamment sur la meilleure manière d'éviter la construction du mur de Berlin,... non Chuck, envoyer un tank Sherman, c'était une fausse bonne idée, ( genre premier pavé d'une nouvelle guerre mondiale)..
    Mais connaissant l'Homme avec ses excès, ses erreurs et aussi souvent son bel esprit d'analyse, rien ne nous étonne, on le prend comme il est.
    Voici en tous cas un chapître passionnant, et qui mériterait d'être lu par les habituels détracteurs de l'Artiste, qui préfèrent rester à la surface des choses et ne lisent d'ailleurs jamais ce qu'on écrit, ce qui pourrait modifier leur opinion...
    Bravo France Darnell pour ton travail et ta belle traduction, un exploit quand on sait que tu ne pratiques pas l'Anglais !

Écrire un commentaire

Optionnel