Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 25 - SAMEDI 8 OCTOBRE - 18ème jour de répétition (1ère partie)

    Ce chapître est particulier à traduire, car il intègre une bonne partie des dialogues de l'acte II. 

    J'ai préféré le scinder en deux parties, car les dialogues sont longs et seraient fastidieux à lire, il me semble.

     

    img12122019_323.jpg

    9:30 Travail du PAT sur des extraits de l'acte II

    10:30 Notes etc...

    13:30 Répétition première moitié de la scène de Queeg, acte II

    16h15  Pause, pas de notes

    18:00 Maggie à l'aéroport avec Lydia. Nous avons une soirée tranquille dans notre suite.

    Cet après-midi, j'avais prévu de jouer toute la pièce depuis le début (avec comme public, un autre petit groupe de personnel du théâtre). Je l'ai interrompue juste avant la dépression de Queeg. Certains des acteurs avaient une représentation ce soir, mais je ne voulais pas vraiment que Zhu Xu fasse cette scène aujourd'hui de toute façon.

    Je ferais mieux de vous donner quelques détails sur cette scène. Le capitaine Queeg apparaît dans l'acte I, comme premier témoin. Il rencontre le commandant de Marine, modèle qu'il veut tant être. Un public peu familier avec le roman de Wouk devrait être persuadé que Queeg a raison, que le lieutenant Maryk est coupable de mutinerie, bien que le témoignage à travers le reste de l'acte I, remette cela en doute. 

    Dans le deuxième acte, Queeg est de nouveau appelé pour être contre-interrogé par le lieutenant Greenwald, qui défend Maryk. Au début, le témoignage de Queeg est encore calme, détendu et éminemment plausible. Mais sous l'interrogatoire habile et de plus en plus acharné de Greenwald, il perd son sang-froid, puis craque. Enfin, en réponse à la question de Greenwald sur le registre que Maryk avait tenu sur le comportement irrationnel de Queeg, ce dernier se lance dans un monologue passionné qui l'éloigne de plus en plus de la réalité. Finalement, il n'est plus dans la salle d'audience, ni ne parle à personne, mais, mettant à nu sa psyché, il s'adresse à un groupe d'hommes du Caine dont il se souvient, qui étaient à son service lorsqu'il était jeune enseigne vingt ans auparavant. Maryk est indéniablement innocent. Queeg sort de la Cour avec sa carrière en ruines.

    Je ne vois aucun autre discours dans une pièce que je connaisse qui modifie aussi efficacement ce que le public ressent ou qui résout aussi radicalement la pièce elle-même. Le voici :

    GREENWALD

    – Commandant Queeg, avez-vous lu le carnet de santé du lieutenant Maryk ? 

    QUEEG

    – Oui, j'ai lu un document intéressant, oui, monsieur, en effet. C'est le plus grand conglomérat de mensonges, de distorsions et de demi-vérités que j'ai jamais vu. Mais je suis extrêmement heureux que vous m'ayez interrogé à ce sujet, car je veux que la vérité soit consignée dans le dossier. Toute la vérité.

    GREENWALD

    – Veuillez indiquer votre version, ou tout commentaire factuel sur les épisodes dans le journal de bord. 

    QUEEG

    – 'Kay. Bon, on commence bien avec cette histoire de fraises ? La vérité, c'est que j'ai été trahi, rejeté et trahi par mon officier supérieur et ce précieux monsieur, M. Keith. À eux deux, ils ont corrompu mon carré d'officiers, si bien que je n'étais qu'un seul homme contre le navire tout entier, sans aucun soutien de mes officiers.

    – 'Kay. Maintenant, vous prenez cette affaire de fraises. Pourquoi, si ce n'était pas un cas évident de complot pour préserver de la Justice, un malfaiteur ... Maryk omet soigneusement le petit fait que j'avais prouvé de façon concluante,  par un processus d'élimination que quelqu'un avait la clé de la glacière. Il a dit que ce sont les copains de l'intendant qui ont mangé les fraises?! ⌊Il rit⌋ Si je voulais en prendre la peine, je pourrais prouver à ce tribunal GEOMETRIQUEMENT qu'ils n'auraient pas réussi.

    ⌊Brusquement, il se tourne vers le juge, qui a l'air un peu déconcerté.⌋

    C'est le retour du business de l'eau !Quand l'équipe prenait des douches sept fois par jour!!

    ⌊à Maryk, maintenant⌋

    Nos évaporateurs étaient définitivement en panne, hein ?

    ⌊Maryk hoche la tête⌋

    –'Kay ! La moitié du temps !

     ⌊Triomphant, maintenant⌋

    J'essayais de leur inculquer les PRINCIPES les plus simples de la conservation de l'eau, mais non... M. Maryk, le héros de l'équipage, a voulu continuer à les dorloter ! Vous prenez ce café...

    ⌊une petite pause maintenant, il sort les billes d'acier de ses poches.⌋

    – Non...Non... l'affaire des fraises d'abord.

    ⌊Il se tourne à nouveau vers la cour.⌋

    – Tout reposait sur une recherche approfondie de la CLEF, et c'est là que M. Maryk, comme d'habitude avec l'aide de M. Keith, a complètement bidouillé la situation ! 

    ⌊A Maryk encore

    – Vous venez de passer par tout un tas de faux-fuyants qui n'ont rien prouvé ! Comme les incessantes disparitions des cafetières ... qui étaient la propriété du gouvernement !

    ⌊A la Cour ⌋

    Ils l'ont pris comme une blague... chacun d'entre eux, à commencer par Maryk. Pas de SENS des responsabilités, bien que j'aie insisté à maintes reprises : La guerre ne durera pas éternellement. Deux ans de plus ? ... cinq ans ? ... tôt ou tard, il faudra rendre compte de tout cela.

    ⌊A Challee maintenant⌋

    – C'était une bataille constante... toujours la même chose : Maryk et Keith... sapant mon autorité, toujours un argument... bien que personnellement... j'aimais beaucoup Keith... J'essayais de l'entraîner... pour me faire poignarder dans le dos... qu... ⌊Sa voix se casse.⌋'Kay. Je crois que ça concerne le...euh...truc de la fraise.

     

     

     A SUIVRE ⇒

     

     

     

     

     

     

     

     

    Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite),

     

    'Kay, 

     

     

  • Le premier rôle d'Heston était dans la pièce de théâtre de l'école à Sainte-Hélène

    Ce matin, j'ai découvert cet article datant d'avril 2008, publié quelques jours après le décès de Charlton Heston. Je viens d'en faire la traduction. 

    Un témoignage de plus sur la personnalité du grand homme. 

     

    https://www.houghtonlakeresorter.com/articles/hestons-first-role-was-in-st-helen-school-play/

     

     

    'MOSES' Heston is shown in a publicity photo by Bud Fraker, Paramount Pictures Corporation photographer for the movie

    "MOÏSE" Heston est montré dans une photo publicitaire de Bud Fraker, photographe de la Paramount Pictures Corporation pour le film "Les dix commandements". L'épopée de 1956 a été produite et réalisée par Cecil B. DeMille. La photo fait partie d'une collection de photos de Heston au Pines Theater, qui comprend plusieurs photos des "Dix commandements" et de "Ben Hur". (photo Paramount Pictures Corporation)

    Son premier rôle d'acteur a été dans une pièce de Noël de l'école primaire de Sainte Hélène. Adulte, il est revenu périodiquement, mais souvent en secret, à la maison de son enfance jusqu'à la fin des années 1970 et, par l'intermédiaire d'une holding familiale, il a conservé la propriété de plus de deux miles carrés de bois entourant le lac Russell dans le canton de Higgins jusqu'en 2006.

    Le 5 avril, Charlton Heston, l'ancien résident le plus célèbre du comté de Roscommon, est mort chez lui à Beverly Hills, CA, à l'âge de 84 ans.

    Heston est né John Charles Carter le 4 octobre 1923 à Evanston, ILLINOIS, mais a déménagé très tôt avec ses parents, Russell Whitford Carter et Lilla (Charlton) Carter, à St. Helen, où le grand-père de Heston, John Carter, était promoteur immobilier. Dans son livret de 1976, "The Heritage of Richfield Township", Peggy Diss, passionnée d'Histoire de St. Helen, a écrit que dans une interview avec Heston, il avait "des souvenirs de promenades avec son chien dans les champs de sableux et arides". Il jouait aux pirates dans le labyrinthe des rizières du lac Sainte-Hélène. Il a passé des heures à regarder les hommes et les grosses équipes tirer les gros blocs de glace pour la glacière. Il se rappelle avoir glissé sur un traîneau dans Madison Street... Il se souvient des histoires que son père lui lisait et il se rappelle comment il utilisait les bois et les arbres pour l'aider à mettre en scène ces histoires".

    À l'âge de cinq ans, le futur lauréat de l'Academy Award a obtenu un rôle dans une pièce de Noël à l'école de St. Helen . "Comme il s'agissait d'une école à classe unique avec 13 élèves, le fait que j'ai décroché le rôle n'était pas vraiment dû à un talent inhabituel de ma part",  a déclaré Heston  à Diss et que sa mère lui avait fait son costume. 

    La cousine germaine de Heston, Marion Foehr, 85 ans, de St. Helen, était l'une de ces 13 élèves. Elle a déclaré au Resorter cette semaine que les parents d'Heston ont divorcé, et que sa mère a épousé Chester "Chet" Heston, qui a adopté le garçon.

    Heston s'est inscrit à l'école des Arts du théâtre de l'université Northwestern en 1941. Il continua à rendre visite à son père et à sa belle-mère, Velda, pendant l'été, dans leur maison, "The House on the Hill", également connue sous le nom de "The Carter Mansion", à l'angle de Madison Street et de la M-76 à St. Helen. Mme Foehr se souvient que lors d'une de ces visites, Heston était fiancé et "la fois suivante, il était marié". Heston et Lydia Clarke, qui était une ancienne camarade d'études de Northwestern, ont célébré leur 64e anniversaire de mariage le mois dernier.

    Mme Foehr a rappelé que Heston était un artiste des Arts ainsi qu'un acteur. Après avoir servi comme sergent dans l'armée de l'air américaine, Heston est retourné à Sainte-Hélène, où il a peint une fresque sur un mur de l'hôtel de la famille Carter. Mme Diss a écrit que lorsqu'elle a interrogé Heston "près d'un grand chêne" dans la maison familiale, "il a dessiné l'arbre avec facilité".

    Le père de JoAn Becker, greffier adjoint du canton de Richfield, était le gardien de la propriété de Russell Lake. Lorsqu'il était adolescent, se souvient JoAn Becker, Heston se rendait souvent chez eux. "C'était un homme merveilleux. Vous n'auriez jamais deviné qui il était. Il venait dans une voiture familiale ordinaire... Il traitait toujours mon père avec le plus grand respect", a-t-elle déclaré au Resorter. Elle a parfois fait du baby-sitting pour le fils de Heston, Fraser Clarke Heston, né en 1955, et pour sa fille adoptive, Holly Ann Heston, née en 1961. Fraser Heston, scénariste et acteur, a joué le rôle du bébé Moïse dans le film le plus connu de Heston, "Les dix commandements".

    "Chaque Noël, mon père envoyait à Heston un sapin de Noël... La plupart du temps, il était toujours de sa propriété. Ses frères ont emballé les arbres et les ont expédiés à Heston par chemin de fer", dit-elle. Sa famille a été invitée à une projection de son premier film, à laquelle Heston a assisté "The Dark City", au cinéma de West Branch en 1950.

    Mais la famille Becker protègeant la vie privée d'Heston, n'a jamais parlé aux autres de ses visites, dit-elle. "C'était un homme qui voulait venir ici pour s'échapper. Il était souvent en ville pendant un certain temps et personne ne le savait", dit-elle.

    Le frère de JoAn, Tom Becker de St. Helen, se rappelle avoir marché avec Heston sur la rive du lac Russell quand il était enfant. Il a dit que le lien entre leur famille et celle d'Heston a commencé lorsque son grand-père travaillait pour le grand-père d'Heston. Tom Becker a finalement acheté "The House on the Hill" à la famille Carter. Il possède toujours la propriété, mais la maison a été détruite par des pyromanes en 1996.

    Le gendre de Marion Foehr, Dave Fultz de St. Helen, se rappelle que lors de ses voyages à St. Helen,  Heston  aimait pique-niquer au milieu de grands pins de Norvège et d'un tapis d'aiguilles de pin sur "Norway Point", entre le premier et le deuxième lac de St. Helen  "Cela lui rappelait des souvenirs d'enfance", disait Fultz.

    Fultz a déclaré qu'il pense que Heston a visité St Helen pour la dernière fois en 1979 pour les funérailles de sa belle-mère.

    Fultz un autre parent de St. Helen, Tim Carter, et les résidents de West Branch, Robert et Nancy Griffin ont acheté en 2006, les 1 300 acres (environ 526 Ha)  appartenant à la famille Heston près de St. Helen. Griffin a vendu l'année suivante 816 acres à l'État du Michigan. Cette étendue comprend près de 75% de la rive du lac Russell et un demi-mille de la rive ouest du lac St Helen. Fultz a déclaré que le pavillon de chasse et les autres bâtiments de la parcelle avaient été rasés et que le terrain était «une zone de plain-pied tranquille» ouverte au public.

    Heston, dont la représentation de Moïse dans «Les dix commandements» est fréquemment présenté à la télévision, restera sous les projecteurs publics pour les générations à venir. Et les résidents de St Helen qui l'ont connu dans ses moments les plus intimes se souviendront de lui avec affection. «Je le considérais comme un gentleman», a déclaré JoAn Becker.