Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CELA AURAIT PU ETRE UN "GRAIN DE SEL"...

Hier, notre ami Renaud a répondu au billet que j'avais publié dans notre groupe FB "Charlton Heston le magnifique". Ce billet que j'ai également publié sur ce blog.

Je ne pouvais pas laisser passer ce commentaire comme une simple réponse parmi tant d'autres. J'ai pensé que Renaud et sa réponse valaient mieux que cela. Aussi, j'ai décidé de publier ici ce que pense Renaud de l'artiste Charlton Heston et de l'homme Chuck. 

Il s'avère que nous nous rejoignons dans l'analyse que nous en faisons, en restant objectifs et honnêtes. Nous nous refusons à l'aveuglement d'une admiration qui serait simplement béate. 

Merci Renaud pour vos analyses toujours justes.

 

Au hasard de mes recherches, j'ai trouvé cette citation de Stendhal qui, je pense, s'applique à la personnalité de Charlton Heston.

pixiz-29-08-2020-08-28-09.jpg

" Le grand homme est comme l'aigle; plus il s'élève, moins il est visible, et il est puni de sa grandeur par la solitude de l'âme." (STENDHAL)

Tout à fait d'accord avec vous France et j'apprécie le fait que vous sachiez comme toujours voir bien au-delà du personnage mythique quil a souvent interprété ou de son image de bon père de famille aimant et équilibré qui n'était qu'une devanture ; comme vous le savez j'ai moi-même très jeune garçon été fasciné par l'homme et ses films ; j'étais fan de beaucoup d'acteurs comme Greg ou Kirk, mais lui c'était LE héros...depuis Jules César jusqu'à Omega man que je découvris en Angleterre dans un immense cinéma avec seulement 4 spectateurs !


La part d'émotion était donc très forte chez moi et se rapproche un peu de la vôtre en Termes de fidélité affectueuse pourrait-on dire !


Donc je ne peux qu'approuver votre analyse qui arrive à rester objective malgré tout l'affectif impliqué..


Je crois sincèrement quil a été généreux, honnête, artiste jusqu'au bout ( malgré une fin de carrière cinéma indigne de son enorme passé) très influençable et parfois par de sombres crapules auxquelles nous ne feront pas l'honneur de les citer, mais ce sont justement ces nombreuses contradictions qui le rendent attachant fragile et touchant et tant pis pour les cons qui n'y ont rien compris..


Tim Burton lui trouvait comme à Vincent Price une grande souffrance interieure derrière son masque d'imperator, et avait grandement apprécié sa culture et sa grande ouverture d'esprit contrairement à Tim Roth qui se contentait de l'image d'un homme au fusil..


Nous l'aimons tel qu'il était, un symbole de l'évolution de l'amérique pendant 50 ans et qui en représente les valeurs les erreurs et les heures de gloire.


Un jour un ami m'a montré une photo de lui sur un porte-avions US en 92 et m'a dit d'un air dégoûté : " tu vois c'est ça Heston "


Je lui alors sorti une photo de l'artiste en 86 dans un camp de réfugiés affamés en Ethiopie et je lui ai dit :
" pour moi, il est plutôt cette personne-là "...

signature_2 rv.gif

 

Commentaires

  • il était les deux...
    l'homme au fusil et le grand homme aux côtés des minorités...

  • Si, sono io, ptoptio io, dopo mesi di assenza. Ma ricconi per dire che sono d'accordo con Renaud. Ci è capitato altre volte... Chuck il nostro Chuck ha avuto non solo in arte ma anche nella vita reale tanti alti e bassi, sino ad arrivare ad una difficoltà insormontabile...Molti anni fa, in una intervista durante la realizzazione del "tormento e l'Estasi" l' intervistatrice giornalista non di poco conto dopo molte domande gli chiese se non si sentisse sulle spalle una sorta di "psicosi". La risposta di Chuck fu: " La mia psicosi è anche quella parte di me che mi aiuta ad essere attore". nessuno allora sapeva della sua infelice infanzia e della sua costante insicurezza. Oggi lo sappiamo e vorremmo poter essergli vicini, se non fosse troppo tardi. Maria

Écrire un commentaire

Optionnel