Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

POUR LE PLUS VALEUREUX DES CHEVALIERS - poème de Christiane dédié au CID

 

23905238_1228346580642701_6858393759694713398_n.jpg

(Statue en bronze, du Cid Campeador sur la Plaza Mio Cid à Burgos, œuvre de Juan Cristóbal González, inaugurée en 1955.)

 

Merci  également à MARIA EVA, mon autre amie du groupe FB " fans de Charlton Heston ", pour son commentaire éclairé. 

Bellísima pelicula. El personaje histórico/legendario enraiza en el corazón y en el alma del espectador por sus principios, sentimientos, lealtades por las que pierde la vida...y que lo hacen convertirse en el gran héroe atemporal...La película está estupendamente lograda en todos los elementos de la cinematografía, su banda sonora empapa fidedignamente cada escena. Charlton logra crear un Cid real, vibrante y Sophia no se queda atrás haciendo alarde de su versatilidad y belleza. Gracias por compartir.

Très beau film. Le personnage historique / légendaire prend racine dans le cœur et dans l'âme du spectateur par ses principes, ses sentiments, sa loyauté pour lesquels il perd la vie... et qui font de lui,  le grand héros intemporel... le film est superbement réalisé dans tous les éléments de la cinématographie, sa bande sonore imprègne chaque scène de manière fiable. Charlton réussit à créer un Cid réel, vibrant et Sophia n'est pas loin de montrer  sa polyvalence et sa beauté.

Merci de partager. 

vlcsnap-00034.jpg

 

Merci à mon amie Christiane qui a composé ce beau poème épique à la gloire du CID, si bien incarné à l'écran par Charlton Heston. 

Cette place revient de droit à ce poème qui résume en quelques lignes l'essentiel d'une vie si richement remplie, au service de l'Espagne. 

Vous chevauchiez fièrement 
Noble chevalier, par les terres castillanes.
Heureux seigneur, à la rencontre de la dame de votre coeur
Sur le chemin, feux, batailles et sang versé .....

Puis ce fut la juste colère, l'honneur bafoué du père
A votre vaillance répondirent la souffrance , l'exil
Votre route fut longue vers les épousailles 
Mais l aimée enfin, devint votre femme .....

Las, une flèche ennemie brisa ce bel hymen
La victoire cependant vous donna la gloire
Vous aviez nom Rodrigue Diaz de Bivar
La légende fit de vous Le Cid !.....

signature_1.gif

EL CID 7.jpg

EL CID 6.jpg

En me documentant sur Rodrigue et Chimène, j'ai découvert au fil de mes lectures sur Internet, qu'il existerait des restes de ces deux personnages historiques, en France, plus particulièrement à Bourges dans le Cher. 

Voici un lien très intéressant et qui mérite d'être connu. 

 

http://encyclopedie-bourges.com/Rodrigue_et_Chim%E8ne_1.html

Commentaires

  • France ! Vous me comblez ! Je ne sais si je le mérite mais j accepte volontiers !
    J ai une passion telle pour Le Cid !
    Il y a un certain temps j ai emmené mon fils pour un
    périple en Espagne , en Castille ,plus précisément sur les traces de notre bien aimé chevalier ....
    Nous avons vu Burgos et Vivar entre autres et de Tolède avons rapporté deux épées, dites épées du Cid ....
    Cet amour ne m a pas quittée, je suis une inconditionnelle , mais je partage ma flamme avec mes amis hestoniens ....
    Encore merci pour ce bel hommage chère France !
    Je vous embrasse !

  • Chère Christiane, je pense que tous les documents touchant notre héros, doivent être partagés, surtout quand ils sont de laqui qualité de votre poème que j'aime beaucoup.
    J'aurais aimé faire un pélerinage dans ces villes qui ont été marquées par sa présence.
    J'ai découvert ce matin, au cours de mes lectures " internetesques ", (pardon pour le néologisme) qu'il existerait des reliques di Cod et de Chimène ( très peu) à Bourges. Article intéressant à lire dont j'ai mis le lien à la fin de votre poème.
    Merci encore. Bisous.

Écrire un commentaire

Optionnel